Une nouvelle étude du MIT incrimine l'aluminium vaccinal, y compris dans l'autisme


Des chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology, une des plus prestigieuses universités des Etats-Unis), ont publié en novembre passé, une étude assez accablante qui relie l'aluminium des vaccins au développement de l'autisme ainsi qu'à un risque de décès prématuré.
 
Voici la traduction du résumé (abstract) de cette étude importante :
 
Des données empiriques confirment les symptômes d'autisme liés à l'exposition à l'aluminium et à l'acétaminophène. L'autisme est une affection caractérisée par une altération des compétences cognitives et du comportement social, associée à une altération de la fonction immunitaire.
 
Il est alarmant de constater que l'incidence de l'autisme est à la hausse. Les facteurs environnementaux sont de plus en plus soupçonnés de jouer un rôle. Cet article s'efforce d'examiner la fréquence des cas à partir des données du VAERS (Vaccine Adverse Events Reporting System).
 
Nos résultats fournissent des preuves solides à l'appui d'un lien entre l'autisme et l'aluminium des vaccins. Une revue de la littérature sur la toxicité de l'aluminium dans la physiologie humaine contribue à corroborer nos résultats. Les cas d'autisme repris dans les données du VAERS n'ont cessé d'augmenter à la fin du siècle dernier principalement à l'époque à laquelle le mercure a été progressivement supprimé, et la quantité d'aluminium augmentée.
 
En utilisant des techniques logarithmiques de vraisemblance, nous avons pu identifier plusieurs signes et symptômes qui sont significativement plus fréquents dans les rapports concernant les vaccins après les années 2000. Nous avons ainsi pu relever des cas de cellulite, d'épilepsie, de dépression, de fatigue, de douleurs et de décès qui sont également associés de manière significative à l'aluminium contenu dans les vaccins.
 
Nous pensons que les enfants qui ont reçu le diagnostic d'autisme sont particulièrement vulnérables aux métaux toxiques comme l'aluminium et le mercure suite à des taux insuffisants de sulfate et de glutathion dans le sérum sanguin. On a également pu observer une forte corrélation entre l'autisme et le vaccin ROR (Rougeole, Oreillons, Rubéole) La chose peut être partiellement expliquée par une augmentation de la sensibilité à l'acétaminophène administré pour combattre la fièvre.
 
Stephanie Seneff, Robert M. Davidson and Jingjing Liu, 18 novembre 2012.

Liens connexes :
 
 • Emission « C'est au Programme » du 5 décembre dernier sur France 2, consacrée à l'aluminium vaccinal (timeline de 0 à 31'30"" environs)
 
 • « L'aluminium vaccinal met en danger le cerveau des enfants », affirment deux chercheurs canadiens
 
 • « L'aluminium dans les vaccins fait à nouveau polémique »



Commentaires 2

avatar de Golden Awaken
  • Par Golden Awaken | site 0 0
  • Bonjour le-veilleur, je vois une foi de plus que nous avons les mêmes centres d'intérêts. Les adjuvants d'aluminium peuvent causer des dégats neurologiques irreversibles (Alzeimer, Parkinson, Autisme, ...).
    Les dégâts seraient inéluctables à compter de 100 micro grammes ! J'ai réalisé un mini dossier sur ce sujet sur le forum du Dormeur (Vidéos, pdf) pour ceux intéressés. Empoisonnement par L?ALUMINIUM : http://ledormeur.forumgratuit.or... Un autre métal lourd (le Mercure), que l'on retrouve aussi dans les vaccins, serait lié à l'autisme. Vous trouverez articles, pdf, vidéos sur le forum : Le mercure et l'autisme : un sujet nébuleux (http://ledormeur.forumgratuit.or... Merci le-veilleur pour les liens, je vais de ce pas les ajouter sur le forum. Bien Amicalement, Golden Awaken.

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • C'est toujours un plaisir de discuter avec toi Golden Awaken, fais comme chez toi « mi casa es su casa... »

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Santé »