Un puissant séisme secoue la Grèce et la Turquie


Un puissant séisme de magnitude 5.8 a secoué l'île grecque de Rhodes prés des iles de l'archipel du Dodécanése, ainsi que le sud-ouest de la Turquie, a affirmé le centre de sismologie de Kandilli (Istanbul), tandis que l'agence de presse Anatolie faisait état de quelques blessés.
 
Le tremblement de terre est survenu à 12H44 GMT (14h44 heure française) au large de la petite station balnéaire d'Ölüdeniz, prisée des touristes anglais, dans la province de Mugla, selon le centre, qui avait dans un premier temps évoqué une magnitude de 6.1.
 
Intervenant sur la chaîne de télévision NTV, le maire d'Ölüdeniz, Keramettin Yilmaz, a indiqué que la séisme n'avait pas fait de morts dans sa commune, mais avait causé des dégâts matériels. Le responsable de la Direction de la Santé de la province de Mugla, Cihan Teklin, a pour sa part fait état de six ou sept blessés.

"Selon les informations qui nous proviennent des hôpitaux, six ou sept personnes ont été admises. Il s'agit de gens qui se sont jetés par la fenêtre par peur au moment du séisme", a déclaré M. Tekin, cité par Anatolie. "Nous n'avons pas reçu d'informations concernant d'éventuels morts."

Le territoire turc s'étend sur plusieurs failles géologiques et est fréquemment secoué par des tremblements de terre.

Le 23 octobre 2011, un fort séisme avait provoqué la mort de plus de 600 personnes dans l'est de la Turquie. Il avait été suivi le 12 novembre d'un tremblement de terre de magnitude 5,6, qui a fait 40 morts dans la même région.

En 1999, deux importants tremblements de terre avaient touché des parties fortement peuplées et industrialisées du nord-ouest du pays, avec un bilan de quelque 20.000 morts.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité sismique »