Un cadre chez Orange : « Je gagne 70.000 euros par an, vous, le smic alors fermez votre gueule »


Ce n'est pas le genre de news que je diffuse habituellement, mais à la vue de cette info, mon sang bouillone, et mon seul regret est de ne pas avoir pu assister (très activement) à cette lamentable scène.
 
Si comme moi vous êtes un abonné chez Orange, en dehors de leurs tarifs injustifiés et de leur incompétence, vous allez découvrir ce qu'ils pensent de nous, les « vaches à lait », après bien sûr nous avoir ponctionné chaque mois 30 €, sans parler du numéro surtaxé de la hot-line que vous composez, histoire d'entendre « Michel » (nb: c'est une plateforme au Maroc...), nous raconter sont texte apris par coeur, et auquel la plupart du temps il ne comprend rien... Trop c'est trop !
 
La vidéo d'un homme agressant verbalement une employée de la SNCF fait le tour du net depuis quelques heures. L'individu compare leurs salaires avec indécence et exige que celle qui gagne moins que lui se taise.
 
La scène a été filmée ce mercredi 17 octobre à la gare de Viroflay, dans les Yvelines, en France. Un homme, qui se dit cadre chez Orange, a tenu des propos particulièrement choquants envers une employée de la SNCF.
 
« Moi je ne respecte pas les fonctionnaires français »
, lance-t-il.
 
« Je gagne 70.000 euros par an, vous gagnez le smic alors vous fermez votre gueule »
, ajoute-t-il. Des propos qui ont été filmés par un témoin qui n'a pas hésité à poster ces images sur Twitter.
 
« Le jour où vous gagnerez 70.000 euros par an comme moi, vous pourrez parler »
, poursuit-il.
 
« Si vous n'aviez pas de gens comme moi pour payer 10.000 euros d'impôts, vous n'auriez pas votre salaire, vous feriez quoi, vous seriez à la rue. Nous, on se casse nous, on en a marre ».
L'employée, insultée, tente de se défendre à plusieurs reprises.
 
« C'est ridicule », dit-elle. « On vous demande juste du respect, les autres, ce sont des gens comme vous ».
Ce à quoi le cadre en colère lui rétorque :
 
« Pas du tout. Nous, on est supérieurs à vous, et vous, vous allez crever ». « Moi je vous pique 70.000 euros si vous êtes chez Orange »
, continue-t-il.
 
« Quel est votre salaire de merde ? »
, lance-t-il avant de partir en insultant son interlocutrice.
 
« Bon allez pauvre connasse ! ».
Contactée par le Huffington Post (lien - lien), la société Orange a indiqué avoir ouvert une enquête :
 
« S'il s'avérait que cette altercation a réellement eu lieu, le groupe ne peut cautionner ce type de propos qui ne reflètent en rien les valeurs de l'entreprise ».

L'employée de la SNCF a pu expliquer l'origine de cette agression verbale. L'homme en question faisait la queue au guichet lorsqu'il a reçu un coup de téléphone qui aurait mal tourné. L'employée de la SNCF est alors sortie de son guichet pour lui demander de s'écarter de la file pour ne pas gêner les autres clients le temps de terminer son appel.
 
« Je pense qu'il a passé une mauvaise journée et qu'il n'a pas apprécié » raconte-t-elle avant d'ajouter « J'ai fait mon travail. »
Si l'employée n'a pas voulu commenter les insultes, elle a tenu à rectifier une chose : « Nous ne sommes pas fonctionnaires ». Les deux animateurs de RTL l'ont aussi fait réagir sur son quotidien :
 
« Cela fait 30 ans que je fais ce métier et j'ai toujours en tête qu'il y a un con dans une journée, quand il est passé, on est tranquille. »
Quelles seront les suites de l'affaire ? L'employée de la SNCF a expliqué vouloir « régler ça en interne ». « Nous avons un devoir de réserve » a-t-elle précisé.
 
Le témoignage anonyme de l'employée au micro de RTL (lien).

Mise à jour :
 
Le salarié d'Orange identifié
 
Orange a identifié le salarié qui avait été filmé en train d'agresser verbalement une employée de la SNCF mercredi, suscitant de nombreuses réactions sur internet et les réseaux sociaux jeudi et celui-ci présente de « lourdes difficultés personnelles », a indiqué le groupe vendredi.
 
Volonté de s'excuser
 
« Comme nous nous y étions engagés hier, l'entreprise a pris le sujet très au sérieux et a présenté ses excuses à la salariée de la SNCF. Le salarié à l'origine de l'altercation a été identifié. Nous avons pris contact avec lui ce matin »
, a déclaré Bruno Mettling, directeur général adjoint en charge des ressources humaines du groupe.
 
« Il nous a fait part de lourdes difficultés personnelles et de sa volonté de s'excuser auprès de l'intéressée et de son entreprise. Dans le cas présent, les mesures appropriées semblent davantage relever de l'accompagnement que de la sanction. Cela étant dit, cela n'excuse en rien ces propos inacceptables »
, a-t-il ajouté.
 
Selon des informations du Parisien, le salarié ne gagne pas 70.000 euros par an et ne s'est jamais rendu en République dominicaine pour le compte d'Orange, comme il le prétend.
 
Plus de 800.000 vues
 
La vidéo de la vive agression verbale d'une employée de la SNCF mercredi par un homme se présentant comme un cadre d'Orange, qui lui lançait notamment « vous gagnez le smic, alors vous fermez votre gueule », a fait le buzz jeudi sur internet. Difficilement exploitable, cette vidéo, visiblement réalisée avec un téléphone, permet de suivre l'échange en ne montrant qu'un sol carrelé et les pieds de l'homme qui s'emporte.
 
Postée mercredi soir par une personne identifiée sur son profil Twitter comme un jeune de 15 ans « passionné par le journalisme », la vidéo avait déjà été vue plus de 810.000 fois sur YouTube vendredi après-midi. Sur Twitter, les avis étaient partagés entre l'indignation, le sarcasme et la parodie.

Petit ajout d'un extrait vidéo qui convient bien à la situation (chute libre avec Michael Douglas) ;-)




Commentaires 2

avatar de Vadorequest
  • Par Vadorequest 0 0
  • Moi je lui aurais répondu, « Je suis cadre chez Google, je gagne 1500K? par an, si tu utilises internet alors merci car tu contribues à mon salaire. »

    Vraiment le mec, alala. Quel con.

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Dans ce genre de scénario, ma patience et ma compréhension atteignent très vite leurs limites, les techniciens de surface aurianet eu quelques dents à ramasser...

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Faits divers Divers »