Ukraine : La garde nationale ouvre le feu sur les civils lors du référendum


Nouveau massacre dans l'est du pays, cette fois à Krasnoarmeysk. Une quinzaine de paramilitaires de la garde nationale sont intervenus pour interrompre le vote démocratique sur l'avenir de la région. Devant la colère de la population locale présente en nombre, ils n'ont pas hésité à tirer sur des civils sans armes. Résultat : 2 tués et des blessés (bilan provisoire).
 
Hier soir, le 11 mai, à Krasnoarmeïsk, dans l'Est de l'Ukraine, les soldats de la garde nationale ont ouvert le feu sur des civils désarmés, rassemblés devant la mairie. Un homme a été tué, deux autres ont été blessés. Ces informations ont été communiquées par les journalistes russes Ilia Azar et Timour Olevskiï, présents sur place.
 
« Les soldats de la garde nationale tirent sur des gens désarmés »
, écrit sur son compter Twitter Ilia Azar, correspondant pour la radio Echo de Moscou.
 
« C'est du grand n'importe quoi. Ils nous tirent dessus par salves. Autorités ukrainiennes ! Vous feriez mieux d'envoyer des gens avec des kalachnikov à Slaviansk et de confisquer leurs armes à vos soldats de la garde nationale. Pourquoi tirez-vous sur la foule désarmée ? »
« Nous sommes couchés à terre, ils nous tirent dessus des rafales de coups »
, écrit pour sa part Timour Olevskiï, correspondant pour la chaîne de télévision Dojd.
 
Les soldats de la garde nationale ukrainienne sont arrivés à Krasnoarmeïsk hier à 15h. Ils ont pris sous contrôle la mairie et le commissariat de police. Les organisateurs du référendum sur le statut de la région, qui se déroulait le même jour dans l'Est, ont dû mettre fin au vote et fermer les bureaux.
 
Les habitants de la ville se sont réunis devant le bâtiment de la mairie afin de protester contre l'assaut de la garde nationale. Vers 21h, des soldats de la garde, arrivés sur place dans dix véhicules, ont ouvert le feu sur les civils.
 
Il s'agit du bataillon spécial Dniepr, formé par le gouverneur de la région de Dniepropetrovsk, l'oligarque Igor Kolomoïskiï (ndv: Ce sont des miliciens du bataillon Dnepr-2, de la garde nationale, soutenus par des éléments de la 93e brigade mécanisée. Ils venaient de Dniepropetrovsk. Ils sont recrutés pour l'essentiel au sein des formations de l'extrême droite ukrainienne et néonazie. - source).
 
Par Inna Doulkina - Source le courrier de Russie
 
La Russie va respecter le oui massif au référendum séparatiste
 
La Russie a annoncé de son coté lundi qu'elle allait respecter la volonté des Ukrainiens de l'Est au lendemain du oui massif à un référendum séparatiste ouvrant la voie à une partition du pays, tout en insistant sur le dialogue avec Kiev.
 
« Nous respectons à Moscou l'expression de la volonté des populations des régions de Donetsk et Lougansk »
, a déclaré le Kremlin lundi dans un communiqué. Moscou a ajouté compter désormais sur un dialogue entre les régions séparatistes et Kiev. Les premiers résultats du référendum, une « consultation illégale » aux yeux de Kiev et de la communauté internationale, sont sans surprise. Ils faisaient état dimanche soir de près de 90% de oui dans la région de Donetsk, l'une des deux (avec celle de Lougansk) ciblées par le vote de dimanche. La participation a été de près de 75%, a affirmé un responsable des rebelles.
 
Les résultats de la région voisine de Lougansk sont attendus dans la journée de lundi. Ils devraient aller dans le même sens selon les estimations provisoires. Entretemps les tirs et détonations ont repris tôt lundi à Slaviansk, bastion de la rébellion armée, encerclé par les forces ukrainiennes qui y mènent une vaste opération militaire depuis le 2 mai.
 
Source Romandie (AFP)




Commentaires 2

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • 2 poids 2 mesures ! En Syrie et dans les pays du moyen-orient, c'est inadmissible que le gouvernement tire sur sa population et cela déclenche une guerre avec la bénédiction des états de l'U.E. En Ukraine, le gouvernement tire sur sa population et les états de l'U.E applaudissent. Franchement c'est à plus rien comprendre. Quand l'Etat devient l'ennemi du peuple, le peuple doit changer l'Etat, puisque l'Etat c'est d'abord le peuple qui l'a élu. Jusqu'où cela va dégénérer ? .....

avatar de Pockito
  • Par Pockito 0 0
  • Rajoutons a ca les prochains référemdums à venir... et les résultats qui seront tous en faveur de l'indépendance ! Bientôt ce sera toute la côte sud est du pays qui sera insurgé; Les réactions de Kiev ne font qu'atiser l'envie de liberté du peuple et qu'engendrer plus de haine via ce parti fasciste ! Je ne comprends pas comment nos médias et nos gouvernements peuvent causisoner ce genre de chose, c'est innadmissible ! Ils vont tirer sur leurs civils et pilloner des villes avec leurs troupes http://french.ruvr.ru/news/2014_... l'étape d'après c'est quoi ? des chambres à gaz ?!

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Actions militaires »