Selon les scientifiques, la révolte des machines est une réalité


Selon les scientifiques britanniques la révolte des machines, c'est pour bientôt. Un Centre d'étude des risques existentiels (Centre for the Study of Existential Risk) (CSER) a été en Grande-Bretagne pour étudier cette question.
 
Dans ce centre, les chercheurs étudieront la possibilité de création de l'intelligence artificielle, ainsi que les moyens de développement des biotechnologies et du réchauffement climatique. Les experts de La Voix de la Russie ont fait leurs prévisions. En un demi-siècle, le monde pourrait devenir méconnaissable : les machines vont pourvoir apprendre à réfléchir sans l'aide de l'homme.
 
Les philosophes, les astrophysiciens, et les informaticiens, dont le fondateur de Skype Jaan Tallinn, veulent calculer la probabilité que notre civilisation devienne esclave des machines intelligentes. Un tel scénario est imminent. Les militaires se servent depuis longtemps des technologies qui utilisent l'intelligence artificielle, notamment des drones automatiques autonomes, et des systèmes de guidage automatiques des missiles. Après plusieurs décennies, les machines vont pouvoir réfléchir de manière autonome, est persuadé l'expert militaire Igor Korothenko, rédacteur en chef du magazine Natsinalnaïa oborona (Défense nationale).
 
« Les systèmes de combat élaborés actuellement en France sont dotés d'intelligence artificielle », dit-il. « Les fonctions de l'homme seront transmises directement au noyau intellectuel des systèmes d'attaque nucléaire. C'est une réalité que la création des systèmes d'armement au cours des 50-60 prochaines années puisse devenir fondée entièrement sur l'intelligence artificielle. Si les machines pont pouvoir prendre la décision finale, ces décisions vont résulter d'algorithmes imprévisibles. C'est pourquoi il est important de séparer clairement les fonctions prises par l'intelligence artificielle et celles que devront prendre les officiers et les généraux ».
Le directeur du Centre des programmes éducatifs du centre Skolkovo Denis Konantchouk constate que les militaires ne sont pas les seuls à développer les technologies de l'intelligence artificielle. Les informaticiens civils et les chercheurs s'en occupent également. Toutes les grandes sociétés du monde essaient d'initier les systèmes de recherche et les traducteurs en ligne à la manière de réfléchir comme l'homme. Ce sera une véritable révolution cognitive, conclut l'expert.
 
« Ces scénarios existent et ont toutes les conditions préalables pour leur mise en ?uvre. Il s'agit notamment du secteur de la traduction. Ces systèmes travaillent actuellement non pas avec le sens des phrases, mais avec la signification des mots. Les grandes entreprises veulent que les systèmes de traduction cernent d'abord le sens général de la phrase et la traduisent ensuite mot à mot. Ce sont les conditions préalables pour la création de l'intelligence artificielle. Cette évolution pourrait se produire vers les années 2020-2030 »
Les deux experts de La Voix de la Russie espèrent que l'évolution de l'intelligence artificielle sera pacifique. Toutefois, ils n'excluent pas que les machines intelligentes, contrôlées par l'homme puissent se révolter un jour sur le scénario des films Terminator et I Robot.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Technologie »