Science : De nouvelles recherches révèlent que le noyau terrestre affecte la durée du jour


De nouvelles recherches à l'Université de Liverpool ont montré que les variations dans la longueur du jour terrestre sur des périodes d'une à 10 années sont causées par des processus dans le noyau.
 
La terre tourne une fois par jour, mais la durée de cette journée varie. Une année, il y a 300 millions d'années de cela, durait environ 450 jours et une journée durait environ 21 heures. À la suite du ralentissement de la rotation de la terre, la longueur du jour a augmenté. Cependant, la rotation de la terre sur son axe est affectée par un certain nombre d'autres facteurs - par exemple, la force du vent contre les chaînes de montagnes modifie la longueur de la journée de plus ou moins d'une milliseconde au cours d'une période d'un an.
 
Le professeur Richard Holme, de l'école des Sciences environnementales, a étudié les variations et les fluctuations de la longueur du jour sur une période d'un à 10 ans depuis 1962 jusqu'en 2012. L'étude a tenu compte des effets des processus atmosphériques et océaniques sur la rotation de la terre pour produire un modèle des variations dans la longueur de la journée sur des échelles de temps de plus d'un an. Le professeur Holme dit :
 
« le modèle présente des variations bien connues sur des échelles de temps décennales, mais surtout résout de manière importante les changements sur une période d'un à 10 ans. Auparavant, ces changements ont été mal caractérisés ; l'étude montre qu'ils s'expliquent par deux signaux clés, une oscillation constante de 5,9 années, et des sauts épisodiques qui surviennent en même temps que des changements abrupts dans le champ magnétique, généré dans le noyau de la terre. »
Il ajoute :
 
« cette étude change fondamentalement notre compréhension de la dynamique du noyau fluide de la terre sur des courtes périodes. Il nous amène à conclure que le manteau inférieur de la terre, qui se situe au-dessus de noyau externe de la terre, est un mauvais conducteur d'électricité et nous donne un nouvel aperçu de la chimie et la minéralogie de l'intérieur profond de la terre. » 
Étudier comment les processus physiques à l'intérieur de la terre affectent le climat mondial et la biosphère de notre planète peut aider les astrobiologistes à comprendre comment la terre est devenue habitable pour la vie telle que nous la connaissons. C'est important dans la détermination future de la vie sur la terre, et cela nous aide à savoir si oui ou non des planètes semblables à notre terre pourraient oribiter autour d'étoiles lointaines.

Cette recherche a été menée en partenariat avec l'Université Paris Diderot et publiée dans Nature.
 
Source University of Liverpool - Traduction le-veilleur.com



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Science »