Royaume-Uni : des « Météores » aperçus dans le ciel à travers le pays


De nombreuses personnes des quatre coins du Royaume-Uni ont rapporté avoir vu des objets lumineux dans le ciel nocturne, considérés comme des Météores ou des débris spatiaux.
 
Les garde-côtes en Irlande du Nord ont reçu des appels de personnes ayant vu les objets depuis Coleraine sur la côte nord, et à Strangford Lough, dans le sud-est. Les lumières ont été vues aussi loin au nord dans le Caithness en Écosse, ainsi que dans le pays de Galles et Norfolk en est-Anglie.
 
Selon les experts, les observations pourraient être des débris de satellite, brûlants lors de leur entrée dans l'atmosphère. Les lumières ont également été signalées dans la région des Midlands, une partie du nord-est de l'Angleterre, ainsi qu'à Glasgow et Édimbourg.
 
Brian Guthrie à Grangemouth près d'Edimbourg, qui a regardé les objets traverser le ciel, dit que cela ressemblait à quelque chose d' « assez grand déchirant l'atmosphère ».
 
« J'ai vu des étoiles filantes et pluies de météores avant, mais c'était beaucoup plus grand et beaucoup plus coloré »
Les garde-côtes dans les îles Shetland ont reçu ce qu'ils croient être l'observation la plus au nord de l'Écosse d'un météore (à 23:00 CEST). Ils ont été appelés par un membre du public qui avait vu une lumière blanche et brillante dans le ciel au-dessus des cheminées de Duncansby dans le Caithness.
 
Un Ballon jaune et orange...
 
Une personne qui a contacté la BBC dit que c'etait

« une espèce de masse de lumière, une lumière dorée. Tout se déplacait à l'unisson ».
 
« Il ne divergeaient pas... Je pensais que c'était un avion dans un premier temps. C'était assez bas sur l'horizon et se déplacait beaucoup plus lentement que l'étoile filante que je m'attendais à voir, mais c'était incroyable. »

Un autre a dit que le spectacle ressemblait à « Independence Day », faisant référence au film évoquant une invasion extraterrestre de la terre.
 
« Il s'est brisé pendant que je le regardais. Il devait y avoir 10 ou 15 énormes morceaux en feu, d'un blanc chaud avec du rouge vers le bas et sur le côté. »
Diane Martin de Rainworth dans le Nottinghamshire dit qu'elle a vu « une balle jaune et orange brillante » et pensait appeller la police avant que son mari ne vérifie sur internet et trouve les témoignages d'autres personnes.
 
Elle a déclaré à la BBC :
 
« nous n'en avons vu qu'un, et il semblait plutôt faible. Il n'était pas si loin pour être honnête. Nous avons même pensé qu'il allait descendre s'écraser dans le village.
 
Il se déplaçait d'est en ouest. Il descendait, mais il s'éloignait plus qu'il ne se rapprochait. »

Durham Constabulary a dit qu'ils étaient « inondés » d'appels de membres du public à travers le nord-est qui étaient « préoccupés » concernant les observations d'objets volants non identifiés éclairant le ciel nocturne.
 
Au pays de Galles, des observations ont été signalées entre Cardiff et Swansea dans le sud, Aberystwyth en Ceredigion et Criccieth de Gwynedd. Howard Parry a repéré un « flux de lumière » tout en regardant la mer depuis sa caravane à Londres aux alentours de 23:00 (CEST).
 
« J'ai pensé d'abord que c'était un avion en descendant, puis j'ai pensé « est-ce que c'est le diable ? »
 
La meilleure façon de le décrire, c'est que ça ressemblait à un train avec des voitures toutes différentes derrière... Ca a duré environ 25 à 30 secondes. Je n'ai jamais vu quelque chose comme ça - c'était vraiment, vraiment brillant, »

dit-il.
 
Chris Butler, de Tonypandy dans la Rhondda, dit qu'il a vu
 
« un triangle de lumières de couleur orange qui ne ressemblait pas à une météorite typique ».
Il a ajouté :
 
« ca ressemblait aux lumières d'un avion, mais ca semblait vraiment énorme, alors ce n'etait de toute évidence pas un avion ou quoi que ce soit. »
Le Dr Tim O'Brien, directeur associé de l'Observatoire de Jodrell Bank, a déclaré à la BBC qu'il était difficile de connaître la cause du phénomène.
 
« Il est difficile de dire ce que c'était exactement, que ce soit un morceau de roche en provenance de l'espace extra-atmosphérique qui brûle dans l'atmosphère ou des débris spatiaux, nous appelons  débris spatiaux, ce qui est essentiellement artificiel, provenant d'un vaisseau spatial et qui brûle dans l'atmosphère.
 
L'objet était probablement à 80 miles d'altitude ou plus, ca va très vite, en fait, 18.000 milles à l'heure, probablement, au moins. »

Colin Johnston, du Planétarium Armagh en Irlande du Nord, a déclaré que les lumières avaient peu de chances de faire partie d'une pluie de météores.
 
« Il existe en fait plusieurs petites et faibles pluies de météores prévues en septembre, mais elles sont si peu spectaculaires, que peu de gens se donnent la peine d'aller à leur recherche. Je pense qu'effectivement ce spectacle observé ce soir ne peut-être pas être associé à ca.
 
Je pense que ce qui est arrivé ce soir est dû au hasard, quelque chose est arrivé à venir ce soir, peut être un morceau de débris spatial flottant dans l'univers depuis des milliards d'années qui a choisi cette nuit pour tomber dans nos cieux, ou un satellite qui est en marche depuis quelques années, et qui s'est enflammé »

, a il dit.

Après la récente « traînée brillante dans le ciel » observée aux Etats-unis, se passerait-il quelque chose qu'on aurait « oublié » de nous dire ? Ou est-ce un simple évènement qui a échappé à la vigilance de nos chers astronomes ?

Mise à jour : Ajout de deux nouvelles vidéos
 
 • Meteorite space junk fireball ufo
 • Fireball Meteor flying across UK and IRELAND

 • Article de « La voix de la russie » :

« Plusieurs objets très lumineux ont été observés l'un après l'autre en Irlande vendredi soir. Les journaux locaux disent qu'il s'agit d'une pluie de météorites. Certains experts estiment que cela étaient des débris spatiaux.

Les astronomes amateurs croient que cela pourrait être l'entrée d'étage d'une fusée dans l'atmosphère, mais ils sont intrigués par une trajectoire inhabituelle de vol - d'est en ouest, tandis que les objets spatiaux artificiels volent dans la même direction que le sens de rotation de la Terre-d'ouest en est.

Cette trajectoire indique que l'objet doit avoir une orbite rétrograde avec une inclinaison de 126 degrés. Mais ces satellites sont très peu nombreux. En outre, le système de surveillance n'a pas enregistré une entrée des objets spatiaux dans l'atmosphère. »




Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Faits divers Astéroïdes & Comètes »