Réveil solaire : Le soleil vient d'émettre coup sur coup les 2 plus fortes éruptions de l'année 2013


Le 13 mai 2013, le soleil a émis une éruption de classe X 2.8, avec un pic à 12:05 HAE. Il s'agit de la plus forte éruption de classe X de 2013 à ce jour, dépassant en force la flambée de classe X 1.7 qui est survenue 14 heures plus tôt. C'est la 16 ème éruption de classe X et la troisième en puissance du cycle solaire actuel. Il s'agit de la plus forte la plus forte éruption de 2013 à ce jour.
 
Auparavant, Le 12 mai 2013, le soleil avait émis une première éruption solaire importante, avec un pic à 10 h HAE. Cette éruption est considérée comme étant une X 1.7, ce qui en fait la première éruption de classe X de 2013. Cette éruption a également été associée à un autre phénomène solaire, appelé « éjection de masse coronale » (CME) qui peut envoyer de la matière solaire dans l'espace. Elle n'était pas dirigée vers la Terre.
 
Les modèles expérimentaux de la NASA montrent que le CME a quitté le soleil à la vitesse de 745 miles par seconde. Elle n'était pas dirigée vers la Terre mais son sillage peut passer par les sondes spatiales STEREO-B Spitzer, c'est pourquoi leurs opérateurs de la mission ont été avertis. S'il y a lieu, les opérateurs peuvent mettre vaisseau spatial en mode sans échec afin de protéger les instruments de l'impact des matières solaires. Il existe en effet un certain rayonnement de particules associé à cet événement et elles peuvent affecter l'électronique et l'informatique embarquées.
 
Les rayonnements nocifs d'une éruption ne peuvent peut pas passer à travers l'atmosphère terrestre et affecter physiquement l'homme au niveau du sol, cependant quand ils sont assez intenses ils peuvent perturber l'atmosphère dans la couche où le GPS et les signaux de communications sont transmis.
 
La classe X désigne les éruptions les plus intenses et que le chiffre fournit des indications concernant son intensité. Un X2 est deux fois plus intense qu'un X1, X3 est un trois fois plus intense, etc
 
Les éruptions sont très fréquentes en cette période car le cycle normal d'activité de 11 ans du soleil a en principe atteint son maximum en 2013. Les hommes suivent les cycles solaires sans interruption depuis qu'ils ont étés découverts en 1843, et il est normal qu'il y ait beaucoup d'éruptions pendant le pic d'activité. La plus grande éruption de classe X dans ce cycle fut un X 6.9, le 9 août 2011.
 
Source Nasa.gov - Traduction par Rorschach

Note du veilleur
 
Certains d'entre vous ont peut être croisés certaines pages web alarmistes faisant état de l'annonce par la Nasa d'une « Supertempéte solaire au mois de Mai », mais après quelques recherches, il s'avère qu'aucune source sérieuse ne confirme cette annonce.
 
Toutefois, la périodicité constatée concernant les éruptions solaire de très forte intensité laissent à penser que sans toutefois paniquer, la chose est à prendre au sérieux ! Si cette hausse soudaine d'activité devait aboutir sur une éruption solaire maximale comparable à l'évènement de Carrington survenu en 1859 (supérieur à la classe X10), il ne faudrait qu'une vingtaine d'heures tout au plus pour qu'elle nous atteigne et nous ramène à l'âge de pierre...



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité solaire »