Réchauffement global : Un nouveau rapport démontre que la stagnation de la température à l'échelle mondiale est réelle


Quand l'observation et l'analyse scientifique réelle fait taire les incantations vaudou des modèles informatiques tronqués du GIEC et de la clique politique politico-scientifique du dogme du réchauffement climatique anthropique.
 
Les sciences.. La Science en général, a été détourné par l'oligarchie à des fins économico-politiques et à grand renfort de subvention et de corruption. Les peuples doivent se réapproprier la Science? et tout le reste d'ailleurs ! Résistance 71
 
Un nouveau rapport (fichier pdf) écrit par le Dr David Whitehouse et publié aujourd'hui par la Global Warming Policy Foundation conclut qu'il n'y a eu aucune augmentation statistiquement signifiante des températures globales annuelles depuis 1997.
 
Après avoir analysé la litérature scientifique, le rapport conclut que la stagnation est un fait empirique et une réalité qui défie les modèles  actuels sur le changement climatique. Pendant la période où la température globale de la terre est demeurée statique, la composition atmosphérique en gaz carbonique a augmenté de 370 à 390 ppm.
 
« La stagnation est une réalité et n'est pas le résultats de choix de points de départ et d'arrivée. Son commencement peut-être visualisé clairement dans les données et cela continue jusqu'à aujourd'hui »
, a dit le Dr Whitehouse, l'auteur du rapport. Le rapport démontre que la stagnation des températures a été un sujet de discussion actif dans la littérature scientifique depuis des années, mais que ce débat scientifique n'a ni été suivi par la vaste majorité des médias, ni reconnu par ceux qui font campagne pour le changement climatique, les sociétés scientifiques et les scientifiques prominents sur le sujet.
 
Le rapport analyse également ces quelques journalistes qui ont regardés en la matière et rapportés la stagnation, beaucoup d'entre eux étant prônes à le réfuter, manquant d'un sens évident d'enquête journalistique, préférant rapporter le chamaillage plutôt que la science.
 
« Si la stagnation continue pour encore quelques années, cela voudra dire que personne venant just d'atteindre l'âge adulte, ou plus jeune, n'aura été le témoin d'un réchauffement de la Terre durant le cours de sa vie »
, a dit l'auteur de rapport. Dans son introduction au rapport, Lord Tumbull, ancien secrétaire de cabinet et chef du Home Civil Service a commenté :
 
« Le Dr Whitehouse est un homme qui mérite d'être écouté. Il a suivi une approche consistante d'analyse des observations plutôt que de grandes projections de modèles informatiques, qui sont trop souvent cités comme « preuves ». Il analyse sans passion les données, essayant d'établir ce que celles-ci nous disent, plutôt que de les utiliser pour confirmer une vision pré-établie. »
Le rapport complet du Dr Whitehouse (format pdf - en anglais)
 
Par le Dr. David Whitehouse - The Global Warming Policy Foundation - Traduction par Résistance 71



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Climat »