Polynésie française : effondrement possible de Moruroa à cause du nucléaire


L'Association des anciens travailleurs et victimes de Moruroa et Fangataufa, Moruroa e tatou, évoque des risques de tsunami et de pollution nucléaire liés à un effondrement possible de l'atoll de Moruroa. Si le risque s'avère réel, cela nous prouve une fois de plus l'insouciance congénitale de nos dirigeants pour qui seul le profit compte...

Inquiétudes nucléaires
 
Le président de Moruroa e tatou, Roland Oldham, a récemment exprimé ses inquiétudes à l'antenne de Radio Australia :
 
« La France a effectué en tout 193 essais nucléaires à Moruroa. Dans le sol de Moruroa, [...] il y a environ 150 trous d'impact contenant une radioactivité dangereuse. »
 
Selon l'association, l'effondrement de l'atoll pourrait provoquer un tsunami de 15 mètres et avoir des implications au niveau international.
 
« Nous devons prévenir tout le monde car le problème ne concernera pas seulement les atolls situés à 100 kilomètres de Moruroa. Ce sera un problème environnemental de très grande envergure si cette radioactivité nucléaire est diluée dans l'océan. A partir de là nous n'avons aucun contrôle sur ce qui arrivera. »

Des informations insuffisantes
 
L'association vient seulement d'obtenir les informations présentées dans un rapport du Ministère de la Défense Française datant de mars 2010 et évoquant la question de l'effondrement possible de Moruroa. Les risques liés aux matières nucléaires enfouies ne sont pas suffisamment soulignés. Roland OIdham s'inquiète. Dans ce rapport, il n'est pour lui même pas question de radioactivité.
 
Moruroa e tatou oeuvre à sensibiliser le public et le gouvernement. Roland Oldham explique :
 
« Nous essayons de sensibiliser le public ? notre propre population et notre gouvernement ainsi que tous les autres, à propos de cette chose effrayante qui pourrait se produire si une partie de Moruroa s'effondrait vraiment. »
 
L'association réclame une étude indépendante pour fournir des informations supplémentaires sur les dangers d'un effondrement de l'atoll.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Géologie »