Plusieurs analystes économiques annoncent qu'une guerre se prépare


Une fois de plus on constate que l'économie des Etats-unis est dépendante de leurs actions militaires et de leurs tentatives multiples d'ingérence dans les pays et régions stratégiques. Leurs manipulations médiatiques répétées ajoutées à leurs pactes passés avec certains pays comme Israel va leur permettre de faire une guerre par procuration, et quoi de mieux pour eux qu'une bonne guerre pour tenter d'effacer leur dette et faire main basse sur de précieuses ressources et ainsi maintenir leur position dominante ?

« Des milliers de milliards de dollars de dettes seront restructurés et des millions d'épargnants prudents vont perdre des pourcentages importants de leur pouvoir d'achat réel exactement au pire moment de leur vie. Cette fois-ci encore, ce ne sera pas la fin du monde, mais le tissu social des nations dépensières sera étiré et dans certains cas il se déchirera.
 
Il est triste de constater que bien trop souvent dans l'histoire économique, la guerre a toujours été la conclusion logique de la dynamique du chaos économique. Nous pensons que la guerre est une conséquence inévitable de la situation économique mondiale actuelle »

, écrit Kyle Bass, un investisseur américain qui parie sur l'effondrement des pays d'Europe, cité par le blog financier américain Zero Hedge.
 
Dans un email adressé aux adhérents de ses bulletins d'avis boursiers, Larry Edelson, un gourou de la bourse américaine, prophétise lui aussi la guerre. Il y explique qu'il a étudié depuis une trentaine d'années les « cycles de guerre », c'est-à-dire, les cycles qui prédisposent les sociétés à entrer dans le chaos et la haine, qui aboutissent à des guerres civiles et des guerres internationales.
 
« Je ne suis probablement pas le premier à examiner ces modèles très distinctifs dans l'histoire. Il y en a eu d'autres avant moi, Raymond Wheeler en particulier, qui a publié la chronique qui fait le plus autorité en matière de guerre, et qui couvre une période de 2.600 années de données. Toutefois, très peu de personnes sont disposées à discuter de ce problème de nos jours. Et si je me base sur ce que je vois, les implications pourraient être absolument énormes pour 2013 ».
Charles Nenner, un analyste de Goldman Sachs réputé pour la justesse de certaines de ses prévisions, prédit quant à lui une
 
« guerre majeure qui devrait débuter à la fin de 2012 jusqu'en 2013 ».
Quant à Jim Rogers, un autre investisseur américain influent, pense aussi qu'il pourrait y avoir une guerre.
 
« Une poursuite des plans de sauvetage en Europe pourrait aboutir à déclencher une autre guerre mondiale », a-t-il affirmé. « Ajoutez de la dette, la situation empire, puis c'est l'effondrement. A ce moment-là, tout le monde recherchera un bouc émissaire. Les politiciens accusent les étrangers, et nous revoilà dans la seconde guerre mondiale, ou une guerre mondiale de toute façon »
, explique-t-il.
 
Marc Faber, un analyste en investissement suisse, estime qu'une guerre serait plus le fait des Américains. Selon lui, ils pourraient la provoquer pour détourner l'attention des électeurs de la mauvaise situation économique du pays. Il croit que le pétrole du Moyen-Orient pourrait fournir le prétexte d'un conflit pour les Etats Unis, la Chine, mais aussi la Russie.



Commentaires 2

avatar de Golden Awaken
  • Par Golden Awaken | site 0 0
  • Cette situation me rappelle fortement ce qui a engendré les deux conflits mondiaux du XXème siècle.
    A savoir que la situation économique de ces périodes est très similaire à ce que nous vivons aujourd'hui!!!
    L'avidité de certains, à l'époque, a plongé notre monde dans le chaos.

    Il est nul besoin d'être un gourou de la finance pour appréhender ce qui est en train de se tramer!!!!
    A la seule différence des deux dernières guerres, ces gens ne prennent plus de gants pour l'annoncer. Bien Amicalement, Golden Awaken.

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • C'est clair ! A part que l'histoire des gants est toujours là, ce sont juste les gants qui changent, car à l'époque, peu ou pas de médias pour semer la « bonne parole ». De toutes facons, on peut avancer sans trop se tromper qu'il leur faut environ une guerre, voir deux par siècle, d'autant plus quand on sait l'état de leur économie... Au plaisir Golden Awaken

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Economie »