Océan Pacifique : deux nouvelles alertes cycloniques avec « Jelawat » et « Miriam »


L'activité cyclonique reste très active dans l'océan Pacifique avec l'apparition régulière de nouveaux ouragans, tempêtes tropicales, et dans certains cas, de super-typhons. Rien qu'en septembre, on apprenait que le super typhon « Sanba » menacait le sud du Japon et la Corée (lien), que des tornades balayaient le Queen's et Brooklin à New York (lien), et que deux nouveaux ouragans, « Leslie » et « Michael », s'étaient formés dans l'Atlantique (lien), et ca n'est pas fini...
 
Océan Pacifique, Jelawat, deuxième supertyphon en 15 jours

Une tempête tropicale a vu le jour dans l'océan Pacifique nord-ouest, bassin traditionnellement le plus actif. Baptisée Jelawat, elle s'est formée vendredi pour devenir un typhon dès le début du week-end.
 
Son renforcement rapide s'est poursuivi hier puisqu'il atteint la catégorie 4, avec des rafales en son sein supérieures à 220 km/h. Ce matin, c'est même un supertyphon, le deuxième après Sanba, avec des pointes à 295 km/h et une houle cyclonique de près de 10 m !
 
Finalement, le typhon devrait épargner les Philippines, même si une forte houle cyclonique (de l'ordre de 4m) et des orages sont attendus sur l'île du Nord. Ensuite, Jelawat va incurver sa trajectoire vers le nord-est pour se rapprocher d'Okinawa. Il pourrait impacter l'île en fin de semaine, en ayant gardé une bonne partie de sa puissance. La situation reste à surveiller.
 
Alerte cyclonique (Miriam) pour la péninsule de la Basse Californie
 
L'ouragan Miriam, qui sévit au large de la côte Pacifique du Mexique, est devenu un « ouragan majeur » de catégorie 3, a annoncé le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC), basé à Miami (sud-est).
 
Renforcés, les vents soufflent désormais jusqu'à 195 km/h, avec des rafales encore « plus fortes », à quelque 655 kilomètres de la pointe sud de la Basse-Californie, au Mexique, selon un bulletin publié à 11 h, heure de l'Est.
 
L'ouragan se déplace vers le nord-ouest à une vitesse de 19 km/h, précise le NHC, qui n'a pour l'instant émis aucune alerte concernant des territoires. Les météorologues prévoient toutefois un « tournant tard mardi et mercredi » qui devrait faire se diriger l'ouragan davantage vers le nord, donc vers les côtes.
 
Le NHC estime qu'un « renforcement » est possible aujourd'hui, mais qu'un « affaiblissement progressif » devrait commencer mardi, au contact d'eaux plus froides. Le centre prévient par ailleurs que la houle et les courants de fond provoqués par Miriam peuvent s'avérer très dangereux sur les côtes ouest et sud de la Basse-Californie.

Mise à jour :
 
Le service météorologique japonais a déclaré que le typhon Jelavat était particulièrement dangereux, notamment pour la préfecture d'Okinawa. Dans l'oeil du typhon la vitesse du vent est de 50 m/s et des rafales sont supérieures à 70 m/s.
 
Dimanche le typhon atteindra le sud du Japon pour gagner le nord du pays au milieu de la semaine prochaine.
 
Un autre typhon, Ewiniar, se dirige vers les côtes de la principale île du Japon, Honshu. Il souffle à une vitesse de 25 m/s. D'après les météorologues, il va bientôt changer sa trajectoire et passera le long du littoral du Pacifique (source).



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Climat »