Nouvelle Zélande : un puissant seime réveille le volcan Tongariro


Un seime de magnitude 5.8 peu profond a secoué la côte Est de l'île du Nord en Nouvelle Zélande.
 
L'épicentre était situé à 179 kms au NE de la ville de Gisborne (population 34.274 habitants) et à 318 km à l'E de la ville de Tauranga (population 110 338 habitants) au point géographique exact: 37,755 ° S, 179.677 ° E. Il s'est déclenché à 4:54 UTC à une profondeur de 12 km. Il a été ressenti aussi loin que dans les villes de Whakatane, Opotiki et Wairoa, les habitants n'ont signalé aucun dommage.
 
Il fait suite à une série de petits tremblements de terre ayant touchés l'île du Nord ces derniers jours et qui a eu pour première conséquence l'élévation du niveau d'alerte du volcan Mont Tongariro Hier. Le volcanologue Brad Scott, du GNS science, expliquait hier qu'une activité souterraine accrue prés du volcan était perceptible depuis quelques jours.

Le volcan Tongariro en phase d'alerte...
 
Le mont Tongariro est un volcan de Nouvelle-Zélande situé sur l'île du Nord, dans le parc national de Tongariro et au coeur du massif du Tongariro.
 
Situé dans le centre de l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande et au nord-est du mont Ruapehu, le mont Tongariro est un volcan andésitique complexe formé d'une douzaine de cônes et de plusieurs cratères imbriqués, le South Crater, le Red Crater, le North Crater et le Central Crater, qui abritent plusieurs lacs comme les Emerald Lakes et le Blue Lake et des champs de fumerolles comme Soda Spings. Culminant à 1.978 mètres d'altitude, le sommet surplombe le South Crater ouvert vers le sud et faisant face au mont Ngauruhoe, le cône volcanique le plus élevé du massif du Tongariro.
 
La première éruption du mont Tongariro remonte à 275.000 ans lorsque les différents cônes se mettent en place. Aux alentours d'il y a 10.000 ans, de grandes éruptions s'étalant sur des centaines d'années s'y produisirent. (Wikipédia anglais)



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité sismique »