Nouvelle atteinte à la vie privée : Yahoo scanne vos mails pour vendre de la pub


Dorénavant les utilisateurs de la messagerie Yahoo devront soit accepter de laisser libre champs à la société pour qu'elle ait un accès total à leur messagerie soit aller voir ailleurs.

Yahoo vient ainsi grossir les rangs d'autres sociétés comme Google et son Gmail qui non seulement se sert des boites mails à des fin publicitaires mais en plus collabore activement avec le FBI le tout sans le moindre mandat. Big brother is watching you. Mais ou est donc passé la vie privée des gens ? Plus personne ne s'en soucie, plus personne ne s'en souvient...
 
Le nouveau service mail de Yahoo remplace l'ancienne version à partir de cette semaine. Parmi les nouveautés, l'une d'elles fait tache et provoque des inquiétudes : le nouveau Yahoo Mail scannera les e-mails de ses utilisateurs afin de proposer des publicités davantage « ciblées ».
 
Le diable se cache dans les détails... Dans les nouvelles conditions générales d'utilisation (CGU) du nouveau service de courrier électronique de Yahoo, il est écrit que les utilisateurs autorisent l'entreprise « à scanner et analyser le contenu de vos communications. » Or, celui qui utilisait l'ancienne version n'a pas d'autre choix que d'approuver ces CGU si il souhaite encore utiliser sa boîte mail ! Au risque de ternir son image, Yahoo tente donc un coup de force, rejoignant son concurrent Google dans cette stratégie. Rien de très étonnant quand on sait que Yahoo est dirigé actuellement par Marissa Meyer, une ancienne de Google...
 
« C'est pour mieux te voir mon enfant ! »
 
L'argument de Yahoo pour asseoir la légitimité de ce système de surveillance est d'affirmer qu'il l'utilise pour fournir « des fonctionnalités, des contenus et des publicités » personnalisés. Mais comment contrôler la manière dont sont (et surtout seront) utilisées les données contenues dans nos mails ? Une situation qui n'est pas sans rappeler le fameux slogan :
 
« Si c'est gratuit, c'est que vous êtes les produits ».
Yahoo propose quelques solutions si l'utilisateur ne souhaite pas accepter ces nouvelles conditions, notamment utiliser un client IMAP. Sinon, vous pouvez aussi simplement fermer votre compte. La question étant encore de savoir par quoi le remplacer... A terme, il semblerait que la plupart des services de boîtes aux lettres électroniques se dirigent dans la même direction : vendre les données des utilisateurs pour commercialiser des encarts publicitaires.



Commentaires 3

avatar de Mona Oz
  • Par Mona Oz 0 0
  • J'ai cessé d'utiliser aussi massivement ma boîte mail,
    dès que ces organismes-la ont revendiqué leurs « bonnes intentions »
    de me faire « accéder au meilleur » d'après mes « contenus »...
    Ca sentait TELLEMENT l'espionnage, ça...
    Je n'ai rien à cacher, mais, par essence, quand on n'a plus de « vie privée »,
    on se retrouve « privé de vie », d'indépendance et... de droit à l'expression...
    ^^

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • Effectivement, ne rien avoir à cacher est une chose, livrer en pâture sa vie privée à de sombres organisation - gouvernementales ou pas -, en est une autre ! Concernant les nombreuses techniques utilisées à notre insu, je vous recommande le très bon site de reflets, qui permet de sensibiliser les internautes dans ce domaine, a voir ici : http://reflets.info

avatar de Emilio
  • Par Emilio 0 0
  • est-ce que quelqu un peut me conseiller une boite mail ,moins flique que yahoo ou gmail ? yahoo me bloque actuellement pour acceder a mes courriels .. il veut plus d infos , dont mon numero de tel portable ..ben voyons !

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Surveillance & sécurité »