Nibiru : une mascarade orchestrée par une secte !


Cela plaira à certains et indignera les détracteurs de cette théorie, mais c'est un fait : un tel objet ne peut très longtemps passer inapercu, et aucune preuve tangible ou témoignage crédible n'existe à ma connaissance permettant de confirmer son existence, mis à part de pitoyables photos et vidéos, soit retouchées, ou bien montrant un objet stellaire sans aucun lien !

Seul le rapport de Rodney Gomes (lien) tend à démontrer la présence d'un objet à proximité de l'orbite de Neptune, mais une fois encore, pas de réelle preuve... Donc, manipulation par une secte, désinformation par les élites ou réalité obfusquée, je vous laisse juger.
 
Pardon... vous dites une secte ? Le retour de Nibiru, ou de la planète X, a en effet été annoncé à partir de 1995 par Nancy Lieder, qui est à la tête de Zetatalk, un groupuscule reconnu comme une secte. Nancy Lieder prétend être en contact avec des entités de Zêta du Réticule (ou Zeta Reticuli; vous vous souvenez de la soi-disant carte stellaire qui aurait été aperçue par Betty Hill ?), qui lui auraient confié que l'approche d'une planète inconnue provoquerait des cataclysmes sur Terre vers le 15 mai 2003. (Une partie des archives de Zetatalk est traduite en français dans ce site : je vous préviens, c'est plutôt effrayant).
 
Dans un rapport de Zetatalk qui date de décembre 2007, Nancy Lieder soutient encore que Nibiru s'approchera bientôt de la Terre, et interprète le réchauffement planétaire et les tremblements de Terre comme des effets secondaires d'une planète X qui serait presque à nos portes...
 
Tous ces éléments (est-il nécessaire de préciser qu'ils n'ont aucun lien avec le passage d'une planète inconnue ?) ont été repris dans des vidéos dont certaines ont été visionnées par des centaines de milliers d'internautes sur Youtube, sans compter les autres sites de partage. Qui aurait intérêt à répandre de nouveau de fausses rumeurs sur un retour imminent de l'inexistante Nibiru ? Je vous laisse deviner...
 
Le 5 mai 2003, à quelques semaines de la « fin du monde » annoncée par Zetatalk et d'autres illuminés, David Morrison écrivait sur le site de la Nasa qu'il n'y avait pas plus de tremblements de terre qu'à l'habitude et que rien de ce qui avait prévu par les prophètes de malheur ne se produisait. Il terminait son court message sur le retour de Nibiru de la façon suivante:
 
« Je me demande combien de temps cette fiction pourra encore durer alors qu'il est tout à fait évident qu'elle est fausse. (...) Je présume cependant que les gens qui sont à l'origine de ces absurdités se trouveront des prétextes expliquant pourquoi leurs prédictions ne se sont pas réalisées. » 
J'ignore si cette « prophétie » de David Morrison s'est réalisée mais le fait est que certaines personnes ont reporté le retour de Nibiru à l'an 2012 afin de pouvoir recycler toutes les fausses rumeurs qui couraient à ce sujet entre 1995 et 2003. Autre avantage pour les catastrophistes et les conspirationnistes : ce recyclage permet de faire coïncider ce retour imaginaire d'une planète inconnue avec les autres mythes qui entourent la fin d'un cycle du calendrier maya.
 
Arrêt de la rotation et inversion des pôles
 
Des « théoriciens » de la planète X vont même jusqu'à prédire des événements et des chiffres précis, par exemple un arrêt de la rotation de la Terre ou une inversion des pôles lors d'un rapprochement de cette Nibiru imaginaire. À l'émission de Denis Lévesque dont je vous parlais un peu plus haut, Robert Lamontagne (astrophysicien à l'Université de Montréal) explique que, pour faire basculer une planète sur son axe,
 
« il faudrait une collision extrêmement violente » et, dans un tel scénario, « à toute fin pratique, les deux objets se détruiraient ». 
Heureusement, Robert Lamontagne nous rassure en ajoutant qu'il est impossible qu'une planète de la taille alléguée de Nibiru puisse s'approcher de la Terre sans qu'elle ne soit détectée de nombreuses années à l'avance, aussi bien par les professionnels que par les astronomes amateurs (ce qui réfute d'ailleurs toute théorie de la conspiration).
 
Comment des gens ont-ils pu croire que l'axe de la Terre puisse un jour basculer ?
 
D'après ce que j'ai pu trouver sur le sujet, il se pourrait bien que l'origine de cette confusion remonte à des lectures du « prophète endormi » Edgar Cayce, qui aurait évoqué à quelques occasions un renversement physique de la Terre sur son axe (à ce sujet, voir aussi, en anglais, Edgar Cayce and 2012). Quant au fait qu'une planète puisse arrêter sa rotation sur elle-même et repartir de plus belle trois jours plus tard, c'est tout simplement de la mauvaise science-fiction.
 
Qu'on l'appelle Nibiru ou planète X, le concept d'un astre inconnu du système solaire est plus que jamais apprêté à toutes les sauces, et même récupéré par des mouvements « New Age » et des sectes. Je vous invite à faire une recherche sur le Web pour constater par vous-même l'ampleur des dégâts car je n'ai pas l'intention de faire de la publicité pour ces sites, au demeurant très faciles à trouver.
 
Dans ce foisonnement d'interprétations insolites, j'ai déniché une perle de mauvaise science-fiction : Nibiru serait en réalité un gigantesque vaisseau spatial de la « quatrième dimension appartenant à la Fédération galactique de la Voie lactée » et « Nibiru est venue aider ses habitants à s'élever vers la quatrième dimension en harmonisant leur élévation vibratoire avec celle de la planète ». Faut-il s'inquiéter d'un tel amalgame ?
 
Appel au bon sens
 
Il nous importe d'être un peu plus réaliste en refusant de nous en tenir aux conceptions insensées de Zecharia Sitchin et des timbrés qui suivent de tels délires. John Philip C. Manson nous dit :
 
« Si Nibiru existait, elle aurait été suivie par des dizaines de milliers d'astronomes depuis des années : on ne peut pas cacher une planète qui entre dans le système solaire. Toute la construction de ce mythe est absurde mais cette imposture est utilisée par de nombreuses personnes sans scrupules pour se faire de l'argent par la vente de livres angoissants et de vidéos très suggestives, ou des abris anti-atomiques et autres maisons blindées, ou par des guides spirituels qui « conseillent » les futurs « rescapés » sur la façon de « survivre » à 2012.
 
Il n'y a rien que nous pouvons faire pour arrêter cette mystification inepte et scandaleuse, sauf essayer d'éduquer et informer les gens crédules. Beaucoup de personnes comme moi sont très en colère contre la manière dont ces charlatans et escrocs utilisent le prétexte de la fin du monde 2012 pour monter un tel canular pour effrayer les enfants et les adultes, mais il n'y a pas de loi contre le mensonge dans les livres ou sur Internet, ou sur YouTube, à part le délit d'abus de confiance. »
 
Comment réagissent les prophètes de malheur face à cette absence d'observation de Nibiru ? Il y a plusieurs réactions d'après les photos et les vidéos qu'on peut voir sur Internet. Pour certains, Nibiru a déjà été photographiée mais, en guise de preuves, on montre des photos du soleil avec des réflexions internes dans les lentilles (« lens flares ») ou d'autres effets d'optiques. D'autres, plus audacieux, montrent des photos de la Nasa qui présentent des phénomènes très lointains et totalement étrangers au système solaire, par exemple des nébuleuses planétaires, en espérant que leur supercherie ne soit pas dévoilée.

nibiru-v838monocerotis.jpgVoir, par exemple, l'explication de célèbres « photos de Nibiru » diffusées par la Nasa.

Les photos ci-contre, datées respectivement en mai et septembre 2002, ont été prises par Lisa Crause (Université Cape Town) et Warrick Lawson (Australian Defence Force Academy) grâce au télescope d'un mètre de diamètre de l'Observatoire astronomique d'Afrique du Sud (South African Astronomical Observatory).
 
De nombreuses pages Web et des vidéos présentent ces photos comme étant une représentation de l'approche de Nibiru (parfois présentée comme la planète X). Qu'en est-il ?
 
Après quelques recherches, j'ai constaté que cette image avait été présentée le 3 octobre 2002 en tant que photo du jour sur le site de la Nasa.
 
En réalité, ces photographies ne montrent pas la planète Nibiru, qui ne peut pas exister selon les lois de la physique et les données astronomiques actuelles, mais bien une très lointaine étoile située à 8000 années-lumière de la Terre, dans la constellation de la Licorne. Pour donner une échelle de grandeur, l'étoile la plus proche (qui est déjà bien au-delà des limites du système solaire par plusieurs ordres de grandeur) est à un peu plus de 4 années-lumière de nous.
 
Baptisée V838 Monocerotis, cette étoile a étonné les astronomes car sa transformation très rapide ne pouvait pas s'expliquer par les modèles stellaires. Pour les sectes et autres charlatans qui prédisaient un retour de Nibiru en 2003, cette mystérieuse étoile tombait à point pour donner une apparence de véracité à leurs théories (notamment parce que la légende attribue une teinte rougeâtre à la planète imaginaire), mais ils ont pris grand soin de ne pas mentionner qu'il s'agissait d'une étoile lointaine et non pas d'une planète du système solaire...
 
Un autre argument, plus logique à première vue, veut que Nibiru soit indécelable dans le spectre visible mais qu'elle pourrait être observée dans l'infrarouge (on avance même la thèse qu'il s'agirait d'une naine brune, qui ne manquerait pas d'être détectée par ses effets gravitationnels). Des prophètes de malheur, tels que Mark Hazlewood, affirment que Nibiru a ainsi été détectée par la Nasa en 1983.
 
Que s'est-il donc produit en 1983 ?
 
Lors d'une conférence de presse à Washington, des scientifiques annonçaient la publication d'une recherche qui, grâce au satellite IRAS, avait identifié quatre sources infrarouges indétectables dans le spectre visible. Pourrait-il s'agir d'une planète inconnue ? À l'époque, raconte Tom Chester, qui travaillait sur ce projet d'IRAS, les astrophysiciens évoquaient plusieurs possibilités : des galaxies qui rayonnent plus dans l'infrarouge que dans le visible, objets du système solaire, naines brunes un peu au-delà du système solaire ou quelque chose d'autre.
 
Ces scientifiques ne connaissaient donc pas la nature de ces sources infrarouges, qui ont été décrites comme des « objets mystérieux » par les articles de journaux. Les prophètes de Nibiru citent encore ce fait, comme s'il venait supporter l'existence de cette planète X, mais ils omettent de fournir la suite de l'histoire. En 1987, un article (Soifer 1987, Annual Review of Astronomy & Astrophysics, 25:187) dissipait le mystère en décrivant la nature de ces quatre sources infrarouges : il s'agissait de trois galaxies lointaines et d'un nuage galactique qui émettait un rayonnement infrarouge. Il n'y avait donc pas de planète massive inconnue dans le système solaire. Fait étrange, ces résultats ne sont jamais mentionnés par les conspirationnistes, si ce n'est pour dire qu'il s'agirait d'un camouflage visant à désinformer les populations.
 
Je le répète aux blogueurs il faut arrêter d'avoir peur et de propager la peur ainsi vous servez vraiment le nwo au lieu de vous y opposer par le discernement, vous savez pourtant que la peur doit être maintenue pour contrôler les gens , ce n'est pas parce que vous avez perdu la foi qu'il faut s'accrocher a la vie en espérant que vous vivrez un jour de plus sur terre devant les réactions des gens je comprends pourquoi les élites attaques tant les religions, tout simplement parce que l'esprit qui croit ne craint plus la mort car cela fait partie de sa destiné et il se contente donc de vivre et cette personne qui croit est libre des chaînes du système de la peur, sans la foi votre vie n'a ni but ni sens juste une quête hédoniste et égoïste de vos sens pendant que jour après jour votre coeur se durcit.
 
De plus dans le projet starwars on devait remplacer la menace terroriste islamique par une menace qui viendrait de l'espace. C'est exactement ce qu'est nibiru une diversion pour créer le chaos en cherchant le coupable dans l'espace alors qu'il se cache sur terre...



Commentaires 4

avatar de Golden Awaken
  • Par Golden Awaken | site 0 0
  • Ah!!! Un sujet des plus intéressants. Nibiru (Planète X, La Douzième Planète, Marduck, Paradis, « Cieux » et le « Royaume des cieux ») a belle et bien existé, mais cette planète a été détruite lors de confrontations entre E.T. (d'ou l'absence de cette planète pour les astronomes). Les photos de la NASA ne sont qu'un énorme canular, mais ils ne sont plus à ça près!!! Voici un lien qui devrait mettre votre cerveau en ébullition : Nibiru et les Anunnaki http://www.evolutionquebec.com/s... Bien Amicalement, Golden Awaken.

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • Merci pour ton lien Golden awaken, je viens de lire l'article que tu cites, et je dois dire que j'ai du mal à y adhérer, c'est un peu trop tiré par les cheveux à mes yeux, il y a beaucoup trop d'incohérences d'un point de vue scientifique pour moi dans ce récit. Ca reste malgré tout interessant, car je n'avais pas encore jusqu'ici entendu parler de cette théorie anunnaki, j'invite d'ailleurs tout le monde à lire l'article pour se faire sa propre idée

avatar de Golden Awaken
  • Par Golden Awaken | site 0 0
  • Il est vrai que la première foi que j'ai croisé cet article, tous mes sens se sont trouvés bouleversés. Pour ceux intéressés par cette théorie, vous pouvez faire des recherches sur Mickael Tsarion. Enfin voici un lien vidéo parlant de Nibiru

avatar de Golden Awaken

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux 2012 »