Mexique : Le volcan Popocatepetl en alerte de niveau 3, le pays se prépare à l'éruption


C'est l'un des volcans les plus mythiques du monde et il se prépare à rappeler à tous sa force. Un an presque jour pour jour après sa dernière grande éruption, le Popocatepetl se remet à cracher des cendres. Situé à l'intersection de trois Etats mexicains (Puebla, Morelos et Mexico), sa nouvelle colère inquiète les habitants qui se préparent au pire.
 
Le volcan Popocatepetl a craché une imposante colonne de cendres lundi 13 mai qui a couvert plusieurs villages voisins. Selon le centre national des catastrophes du Mexique, il a été placé en alerte de niveau 3, le plus haut niveau.
 
Situé à 70 kilomètres au sud-est de Mexico, le volcan Popocatepetl est la deuxième plus haute montagne du Mexique, avec une altitude de quelque 5.400 mètres. Mais c'est aussi l'un des volcans les plus actifs du pays qui a, cette semaine encore fait des siennes. Mardi soir, le volcan a en effet craché une colonne de cendres qui est montée jusqu'à quatre kilomètres de hauteur.
 
Des éléments incandescents ont également jailli du cratère et ont été projetés aux alentours. D'après le centre national de prévention des désastres (Cenapred), ces éléments sont retombés dans un rayon d'un kilomètre et la cendre a atteint les villages d'Atlixco et de Huejotzin, dans l'Etat de Puebla situés à quelque 23 kilomètres du cratère. La localité située au pied du volcan, El Paso de Cortes, s'est également recouverte des cendres volcaniques.
 
Cela fait deux semaines que le Popocatepetl montre une recrudescence d'activité, aussi, cette première éruption a rapidement conduit au déclenchement d'une alerte et à des demandes d'évacuation. Des mesures qui se sont intensifiées alors que le volcan est loin de se calmer.
 
Une nouvelle éruption et une secousse sismique

Mercredi, il a connu une nouvelle éruption, projetant des jets incandescents jusqu'à 1,5 kilomètres d'altitude au-dessus du cratère et formant un énorme panache de fumée. Des cendres ont été propulsées jusqu'à trois kilomètres de là. Selon le centre national des catastrophes du Mexique, peu de temps après, une secousse sismique a secoué le volcan, provoquant une nouvelle éjection de fragments qui ont dévalé ses flancs sur 500 mètres.
 
L'alerte se trouve aujourd'hui au niveau 3 « jaune », soit le troisième niveau sur une échelle qui en comprend sept. Elle a été maintenue par le centre mexicain qui estime qu'une coulée de lave pourrait se produire. Selon les spécialistes, il faut également se préparer à des explosions de plus en plus importantes, a des chutes de cendres sur les localités voisines et à des coulées incendiaires drainant de la roche en fusion à grande vitesse à l'extérieur du cratère.
 
Des habitants prêts à évacuer
 
Les autorités ont réclamé l'évacuation d'une zone située dans un rayon de 12 kilomètres autour du volcan. Elles ont également conseillé aux habitants le port d'un masque ou d'utiliser des mouchoirs pour se couvrir le nez et la bouche afin de se protéger des cendres, rapporte le LatinTime. Quelque 2.000 personnes appartenant à des services d'urgence sont d'ores et déjà prêts à évacuer les résidents de la région de Puebla si une sévère éruption se produisait bel et bien.
 
Bien que située à une cinquantaine de kilomètres de là, la ville de Mexico pourrait recevoir des cendres si celles-ci sont transportées par le vent, ont averti les spécialistes mexicains. De son côté, le maire de la ville, Miguel Ángel Mancera, a indiqué ne pas sous-estimer ce risque et « tous les centres d'alerte sont sur le pied de guerre » pour prévenir tout risque éventuel. maxisciences
 
Le Popocatepetl maintient un niveau d'activité élevé !
 
Le 14 mai, un vol de reconnaissance du Cenapred a permis de vérifier la présence d'un dôme de lave de 350 m. de diamètre et 50 m. d'épaisseur environ dans le cratère sommital du Popocatepetl. Après une explosion à 9h56, le dôme a subi une légère déflation, sans réduction significative de volume. Le niveau d'alerte reste au jaune phase 3, accompagnée d'une zone de sécurité de 12 km.
 
Ce type d'activité peut déboucher sur divers scénarios :
 
 • croissance du dôme, et activité explosive intermédiaire à élevée et possible expulsion de lave.
 
 • explosions d'intensité croissante; génération de coulées pyroclastiques et pluies de cendres notoires sur les villes voisines, moindre sur les zones plus éloignées, et fonction de la direction des vents.
 
Le 15 mai, une explosion à 1h46 a envoyé des fragments incandescents sur tout le sommet de l'édifice, atteignant jusqu'à 1500 mètres du cratère. Elle a été accompagnée d'une colonne de cendres montant à 3.000 mètres avant de de disperser vers le nord-est. earth-of-fire



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité volcanique »