Mémoires du chaos : Témoignage d'un survivant à l'effondrement systémique


Les articles témoignant d'un effondrement monétaire global, ou plus simplement d'un crash systémique ne datent pas d'hier et sont de plus en plus nombreux, témoignant de l'état alarmant d'une finance mondiale qui vit ses derniers instants.

Dans une spéculation effrénée tous azimuts pour engranger toujours plus de bénéfices, ce système capitaliste totalement déconnecté de la réalité finit d'épuiser ses possibilités, telle une orange que l'on a pressée encore et encore, jusqu'à ce que plus une goutte de jus n'en sorte. C'est une réalité, et tout économiste compétent ne peut le nier.

Nombreuses sont les personnes qui attendent et espèrent cet effondrement synonyme d'un possible nouveau départ, et de la fin de l'emprise d'un monstre tentaculaire qui asservit et appauvrit le monde, mais combien ont tenté de décrire fidèlement la scène du monde d'après et de la réalité de ce que devra affronter une population livrée à elle-même ?

Voici un excellent essai que nous délivre Pierre Templar dans une fiction que pour ma part j'estime assez fidèle à ce qui pourrait survenir après le « Big Crash ». Comme vous allez le constater, nous sommes loin d'un monde idyllique, et les « happy end » hollywoodiens en sont absent. Tout le monde n'y survivra pas...

Le Veilleur

Mémoires du chaos

1464783539_journal.jpg Le papier qui suit est tiré d'un journal de bord qui fut retrouvé en l'an de grâce 2020 par un soldat du Roi, peu de temps après que l’Élu ait été rétabli sur le trône de France. Il relate des faits qui se sont déroulés durant la Grande tribulation, avant que la vie reprenne et que l'ordre soit de nouveau rétabli sur le territoire.

Qu'est devenu celui qui l'avait écrit ? Nul ne le sait. Sans doute aura-t-il succombé comme des millions d'autres avec lui, enseveli sous les décombres d'une Babylone moribonde qui n'attendait qu'un dernier outrage pour disparaître à tout jamais...


Je m'appelle Christian Martin. Y a-t-il quelqu'un pour m'aider ? J'habite tout près, juste à côté de la colonne de fumée qu'on peut voir là-bas, à droite du grand immeuble. Il semble que l'effondrement que tout le monde craignait soit finalement arrivé. En fait, je dois vous dire que ce que j'ai vu est bien pire que tout ce que j'aurais pu imaginer. Pour vous donner une idée, il suffirait que vous descendiez la rue jusqu'à la dernière maison, et vous pourriez sentir l'odeur terrible des cadavres en décomposition.

Cela semble incroyable, n'est-ce-pas ? Qui aurait pu croire qu'une telle chose fut encore possible à notre époque ! Au début, les familles enterraient leurs morts, en se disant que tout cela n'était qu'un mauvais rêve et que la vie reprendrait bientôt comme avant. Puis il y en a eu trop, et trop de fatigue aussi pour creuser les trous. A présent, vous pourriez voir de gros oiseaux festoyer sur les restes purulents des personnes éparpillées.

Les animaux qui ont réussi à survivre mangent les cadavres pour ne pas mourir de faim. Les déchets humains, l'eau contaminée, et les morts qui pourrissent rendent les gens terriblement malades et beaucoup succombent. Sans parler des maladies que portent les rongeurs et les mouches. Il n'y a plus de services publics tels que le ramassage des ordures ou la distribution de l'eau. Désormais, il faut attendre qu'il veuille bien pleuvoir pour se laver le visage et remplir quelques bidons. Bien sûr, il y a les fleuves et les rivières, mais trop pollués. Les filtres de fortune n'enlèvent rien de toutes les saloperies qu'ils transportent, ni le goût terrible de la vase.

Les deux premiers mois, beaucoup sont morts de faim parce que la faible quantité de réserves qu'ils avaient à la maison s'est rapidement épuisée, et que les magasins furent tous vidés en l'espace de deux jours. Toutes les livraisons se sont arrêtées. Il n'y a plus d'eau ni de nourriture. Je suppose que les employés qui travaillaient dans les services publics ont quitté leur poste, sachant qu'ils ne seraient plus payés, et rejoint le domicile pour défendre leur famille, comme tout le monde.

Immédiatement après l'effondrement, des millions de gens sont devenus fous, manifestant et pillant jusqu'à se métamorphoser en véritables démons. Les vols, les viols et assassinats sont partout de mise. Les incendies constituent un problème majeur, qui se propagent à toute vitesse en laissant derrière eux beaucoup de victimes et de sans-abri. J'ai pu entendre des coups de feu dans toutes les directions, et maintenant encore, ainsi que des explosions occasionnelles causées par les incendies.

Aujourd'hui, il semble que la situation se soit en peu stabilisée, mais pas beaucoup. Ou peut-être est-ce seulement parce qu'il reste moins de monde...

1464783742_towninfire.jpgEn l'espace de quelques jours, nous nous sommes tous retrouvés à devoir sortir et chercher de la nourriture, en essayant d'éviter les quartiers où les feux brûlaient encore et ceux où sévissaient le plus de criminels. J'ai vu des gens mourir en essayant de voler des choses qui appartenaient à d'autres, et les autres de la même manière en voulant défendre ce qu'ils possédaient. La plupart des quartiers aux alentours sont devenus de véritables zones de guerre.

Il n'y a plus de loi pour protéger la population ; Plus d'argent pour acheter quoi que ce soit. Mais quelle importance, puisqu'il n'y a plus rien dans les magasins depuis longtemps. Il n'y a plus de courant, plus de services d'aucune sorte. Les gens ont été laissés à eux-mêmes, et avec l'hiver qui arrive, je me demande comment les derniers vont pouvoir survivre !

Les millions de personnes dont la santé dépendait de la médecine sont décédées, de même que la grande majorité des retraités qui subsistaient grâce à leur pension. Ils sont morts de faim et de soif, puis de maladie, du manque de soins et de médicaments, ou encore tués par les voyous. Les rares qui ont survécu font comme tout le monde, à chercher de quoi boire et manger pour tenir un jour de plus.

On dit que des quartiers entiers des grandes villes sont devenus de véritables enfers, avec très peu de survivants. En général, les banlieues s'en sont un peu mieux tirées, car certains ont pu se regrouper. J'ai entendu des rumeurs qui disaient que dans la campagne, il y avait de larges groupes de maraudeurs et de bandits qui tuaient les gens et pillaient leurs réserves. D'autant plus facilement que les maisons étaient isolées et qu'il n'y avait pas de témoins aux alentours.

On dit aussi que ces groupes, de véritables petites armées, ont été particulièrement rudes, violant et torturant des familles entières pour prendre ce qu'elles avaient. Ils entrent dans les maisons, vivent sur ce qu'ils trouvent, puis, une fois qu'il n'y a plus rien, s'en vont et recommencent ailleurs. On a même dit qu'ils enlevaient les bébés pour les manger !

Il se trouve beaucoup d'aliens parmi eux, des gens chez qui la brutalité est inscrite dans les gènes.

1464783966_preppers.jpgLes vrais survivants sont ceux qui ont vu venir et se sont préparés. Je me souviens d'avoir lu des articles sur le Net à propos du " survivalisme ", comme on disait à l'époque. Les plus intelligents avaient stocké de la nourriture, de l'eau ou de quoi la purifier, des armes et munitions, des sources de chaleur et d'énergie, toute sorte de choses utiles, des livres contenant le savoir nécessaire pour survivre, des moyens de communication, et rassemblé une équipe solide pour coordonner les tactiques d'attaque et de défense... J'imagine qu'ils ont mieux réussi que les autres, en fonction de leurs préparatifs.

Notre gouvernement s'est envolé ; " Sur les ailes d'un oiseau " comme l'avait prédit une vieille femme il y a très longtemps. Mais sans doute s'étaient-ils préparés eux-aussi, pendant qu'ils traitaient de conspirationnistes et pourchassaient les rares civils qui voulaient faire de même. Après avoir sciemment organisé toute cette merde, ils nous ont abandonnés comme de vieilles chaussettes. Où qu'ils soient à présent, j'espère seulement qu'il se trouve aussi quelques méchants pour leur faire payer.

J'ai eu l'occasion de discuter avec un gars la semaine dernière. Il m'a dit que la monnaie s'était effondrée à cause de la dette abyssale du pays. Vous savez de quoi je parle. Lorsque vingt millions de personnes sont prises en charge par le système, et que du jour au lendemain celui-ci leur coupe les vivres, alors il n'en faut pas moins pour que le fusible saute et que s'enclenchent les pires troubles civils de l'histoire moderne.

A partir de là, tout est allé très vite. Les banques ont baissé le rideau, laissant les titulaires de compte dans l'impossibilité de retirer leur argent. Sans liquide ou presque à la maison, rares sont ceux qui ont pu faire un peu de stock avant que les magasins soient vidés complètement. Sans réserves suffisantes, la faim n'a pas tardé à se faire sentir. C'est alors qu'il a fallu commencer à se débrouiller...

Dans les premiers temps, les gens ont échangé ou vendu ce qu'ils avaient d'intéressant ; Les pièces d'or et d'argent de la grand-mère, les cuillères du service, les tableaux, les vieilles choses... Les jeunes filles aussi, puis les petites. Les plus jolies pour un morceau de pain, une protection contre les voyous du quartier. Puis, très vite, tout le monde est devenu trop sale. Aujourd'hui, plus personne ne paye ni n'échange quoi que ce soit ; Chacun se sert.

Les plus faibles n'ont pas eu à souffrir bien longtemps, broyés par la faim, les maladies, ou la méchanceté des hommes. Ceux à qui il restait un peu de courage se sont suicidés. Beaucoup ont perdu la raison, à force de n'avoir rien dans le ventre. Aujourd'hui, seuls les plus forts demeurent, et les plus chanceux. Sans doute que ma femme et moi faisons partie de cette dernière catégorie, si on peut appeler ça de la chance.

1464784108_Urban-Survival.jpgJe n'ai plus de nouvelles de ma famille, ni de mes amis et collègues. Ni même du pays d'ailleurs. Tout le monde se méfie de tout le monde. Le peu qui reste est devenu complètement paranoïaque. Alors qu'il faudrait se grouper et s'entraider, chacun est sur ses gardes et a peur. De toute façon, les gens sont trop fatigués pour organiser quoi que ce soit ; Trop démunis pour avoir quelque chose à mettre en commun. Tous ceux qui sont encore en vie se terrent dans leur coin, en essayant de passer inaperçu. Il ne fait pas bon se faire repérer. Même un feu pour y griller un rat est un risque incalculable.

Combien de temps cela va-t-il durer ? Je l'ignore. Chacun espère en secret qu'un hypothétique gouvernement reprenne les choses en main. Mais qui voudrait d'un merdier pareil ! Tout ce qu'on peut faire à présent, c'est tenir. Mais à moins d'un miracle, je ne vois pas qui pourrait nous sortir de là.

Je n'en sais pas plus. Il y a trois mois à peine, j'étais le gérant d'un magasin d'électroménager. Je n'avais jamais vraiment pris toutes ces rumeurs d'effondrement au sérieux. Aujourd'hui, j'ai ma femme qui se cache dans les entrailles d'un immeuble en ruine, pendant que je parcours les environs à la recherche de nourriture et d'eau que nous ferons bouillir sur un petit feu.

Je ne sais pas d'où je tirerai notre prochain repas, ni même si je trouverai quelque chose et si je pourrai revenir. L'hiver se rapproche, et les nuits deviennent fraîches. Tout cela ne présage rien de bon, n'est-ce-pas ? Je crois qu'il n'y a que ceux qui se sont préparés qui auront une chance de s'en sortir.

Monsieur, si vous lisez ce journal et que vous avez un peu de nourriture, ma femme et moi vous serions très reconnaissants si vous pouviez nous faire savoir où la trouver. D'avance merci. Cela m'aura fait plaisir de parler à quelqu'un...

Par Pierre Templar



Commentaires 19

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Amusante vue de l'avenir Un vrai paradis en perspective)) ! Ça ressemble pourtant un peu à ce à quoi je m'attends mais décrit en plus noir. Sauf que je présume que nos chères zélites auront pris soin de déclencher la guerre bouton avant d'en arriver à cet épisode et de s'enfermer dans des abris sous surveillance électronique gardés par quelques militaires encore nourris et armés, amplement approvisionnés en munitions. Tu sais, cette guerre dite propre et expresse qui aura éliminé au moins 80% des populations afin de laisser de la place pour permettre de nourrir les quelques 20% restant utilement conservés en esclavage pour faire tourner les robots et servir les zélites. Il faudra bien des robots pour produire encore et encore ne serait-ce que la nourriture et les gadgets pour maintenir les esclaves sous dominance.

avatar de Emilio
  • Par Emilio 1 0
  • Il a une belle ecriture Templar ? scenario possible , qui colle aux predictions de Van Rensburg par exemple , et beaucoup d autres clairvoyants. Maintenant , PH7 , avant de penser a un apres demain de robot de bunkers , le demain , c est avant , et il est deja la , en gestation . et la guerre , c est peut etre en prime , mais ne contredit pas le scenario , au contraire . Alors , amusant en ironie fait que fermer les yeux serait une solution ¿ J ai vecu des evenements de guerre civile et militaire. La , effectivement , la nourriture devient l urgence premiere , avec la securite. Mais ce sont des conflits locaux , il reste le moyen de s echapper ..ailleurs. Dans un contexte de chaos general mondial , ce serait un tout autre scenario , plus a la mad max urbain. .

    Attendre sans rien faire , c est regretter sa somnolence des temps heureux, le jour ou ..c est trop tard quand chacun est dans la tourmente. A ces moments la , c est chacun pour soi , si l avenir n a pas ete pense et experimente avant . (a suivre)

avatar de PH7
  • Par PH7 1 0
  • Bonjour Emillio ! Merci pour ton commentaire, je commençais à me sentir un peu seul.
    Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait qu'il faille agir, cela fait des années que je le dis et répète mais il y a une grande apathie de la plupart des gens qui ne comprennent pas qu'ils vivent dans une fausse sécurité au milieu d'illusions préfabriquées. Pour les autres, j'ai essayé de leur apprendre à faire des réserves de guerre qui leur permettent de vivre en temps de paix mais le message passe mal. Le tort d'avoir raison trop tôt.
    Trop peu de gens savent faire des réserves conservables , fabriquer des systèmes de filtre et purificateur à eau et à air, mais aussi se fabriquer les armes efficaces pour se défendre ou même simplement se faire un feu non repérable et un abri sûr. Et beaucoup confondent connaissance livresque et expérience vécue. De toutes façon, en cas de conflit, beaucoup se laisseront mourir plutôt que renoncer à leur confort sans même comprendre exactement pourquoi ils en sont arrivés là ni ce qui a déclenché la chose à part les infos truquées qui leur mettront un bouc émissaire à accuser. Et comme d'habitude dans les survivants, ceux qui auront eu un peu plus de chance que d'autres, rejoindront les rangs de la résistance lorsque tout danger sera écarté et militeront alors pour faire élire leurs anciens maîtres, les vrais responsables des malheurs passés, en les faisant passer pour les sauveurs de l'humanité.

avatar de antitrax
  • Par Antitrax 2 0
  • Trop tôt, oui les amis. Personne ne veux voir la réalité en face. Absorbés par le matraquage psychologique d’émissions débilisantes, et les infos façon télé réalité dont le filtre ne laisse passer avec partialité que ce dont le peuple a besoin d'entendre.
    et pourtant... Il y a plus de pays en guerre que de pays en paix. ...la guerre mondiale tout le monde en rie, même nos proches ils nient l'évidence alors même qu'elle a déjà commencée sauf qu elle n'est pas arrivée à nos portes. Pas assez de morts pas assez de déportés pas assez de spectacle ! il faudra donc pour la suite qu elle s'intensifie et déplace son épicentre...
    et pourtant...Pas besoins d étre expert en géopolitique, en économie. ..compter le nombre de pays en guerre et de troupes déployées,et de pays en crise dont les réserves or ne couvrent plus leur monnaie
    résultat? Renier le chaos a venir est un pur délire consistant a ce donner bonne conscience et donc nier que le mal s'installe partout. Alors me disent les incrédules moutons
    « le crash financier on nous l'annonce chaque jour, je l'ai pas vu. »a bon ? il est partout...
    « la ww3 ? on l’annonce chaque année depuis 2012. je la voie pas » a bon ? les pays y participe tous
    La fin du monde ? le chaos ? on nous l'annonce dans chaque prophétie depuis 2010
    arrêtons de plaisanter vous voyez bien que rien n'est arrivée.
    Alors? il est trop tard face à ces aveugles, asservis, réduit en esclave par leur gouvernement corrompu. le grand reset aura lieux.

avatar de PH7
  • PH7 a répondu 0 0
  • Salut Antitrax, je suis d'accord avec toi sur certains points et pas d'accord sur un point en particulier. La fin du monde annoncée ne concerne pas l'ensemble de la planète, c'est plutôt une redistribution des cartes géopolitiques. Si tu relis l'Apocalypse tu comprendras que cette guerre est commencée depuis longtemps et aussi que le pouvoir sera donné aux quatre cavaliers sur un quart de la terre. Pour l'heure c'est le cavalier rouge qui se prépare (avec la course au surarmement, les déclarations et provocations de l'Otan et du bordel mis au moyen-orient par les sociétés occidentales), pour la maladie c'est fait et en cours Sida, Cancers, Chikoungougna, etc ... Pour la famine, c'est fait aussi si tu regardes le déséquilibre économique existant et le nombre de personnes qui n'ont pas accès à l'eau et la nourriture, ... Lorsque le conflit final va se déclencher ce sera au tour du cavalier blême de se préparer à intervenir. Mais l'histoire ne s'arrête pas là car il faudra attendre l'ouverture du septième sceau pour que la vie reprenne ses droits. Or le cavalier blême ne représente que le quatrième sceau. L'Apocalypse, ou révélation ne sera qu'à l'ouverture du 7ème sceau. (A suivre)

avatar de Emilio
  • Par Emilio 1 0
  • Quelle avenir pour une societe industrielle mondialisee ¿
    L illusion , c est de croire qu elle a un possible avenir … Objectivement , c est IMPOSSIBLE . Et tout le monde en est conscient plus ou moins , les refuges de reves techno ,de gadgets qui rendent libres en enchainant ,de relations humaines virtuelles , sont des derivatifs , pour ne pas ouvrir les yeux sur le monde reel, decadent et en fin de course.
    Le syndrome de la grenouille dans l eau chaude , qui ne sent rien venir , ou le parano qui dort avec son flingue sous l oreiller …
    Aucun de ces 2 comportements types , n est constructif d un autre possible , de demain.
    Oui , chacun de nous est englue dans une toile d araignee , mais la liberte est en nous , intrinsequement et dans notre nature d Etre. Penser un autre monde , c est deja le creer , et agir dans ce sens , c est le mettre en forme. La fin d une civilisation , la Terre en a vu , de nombreuses .. alors , ce n est pas la fin du monde , et puis si c est la fin de nous , nos pensees et actes restent , pret a emerger de nouveau .
    Les chaos de societes humaines definissent nos besoins prioritaires , et nos possibles reponses , a survivre a ces chaos . Mais le plus important , est d imaginer la sortie de chaos , en creant un possible , viable et qui ne replique pas les erreurs de l ancien temps .
    Le mythe du bunker , meme en prison doree , reste une prison . Mentalement , combien d individus n y peteront pas les plombs a plus ou moins breves echeances ¿

avatar de Emilio
  • Emilio a répondu 0 0
  • On ne connait pas notre destin , peu importe , parce que c est le voyage qui importe. Sommes nous en route ou pas, telle devrait etre la question , et les reponses doivent suivre en logique ¿
    L interrogation , qu est ce qui me deplait profondement dans ce monde actuel ¿ Qu est ce qui est un non sens , une impasse sur un possible avenir .. Et qu est ce que je peux y faire de concret , pour moi ,et avec les autres autour ¿
    Le mythe du chef , du berger ou du sauveur , de celui qui se mettra en avant pour repondre a notre place , c est mettre l araignee au centre de la toile , toujours. Ayez confiance , parce que vous n avez pas confiance en vous ..Parce qu une societe qui infiltre la peur de vivre ,dans les cerveaux , est une societe deja morte . La peur de vivre de la grenouille , et la peur de mourir dans le chaos , et toujours l inhibition frustrante qui tue notre liberte , en nous .
    Agir , c est au dela de dire . Se preparer au chaos inevitable , ou bien agir deja, ici et maintenant, pour un apres chaos .. il manquera toujours une piece aux robots, la liberte.

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Le problème se situe aussi dans la nature humaine, et tant que celle ci subsiste, mon penchant pessimiste, ou terre à terre (au choix), me pousse à penser que quel que soit le temps que cela prendra, l'insatiable soif de pouvoir liée à certains, ajouté au suivisme d'autres, feront que les mêmes erreurs se reproduiront encore. Mais comme on dit, l'espoir fait vivre.

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • Ahhh, ça fait plaisir de voir des commentaires se développer autour d'un sujet, particulièrement de ce type de sujet. Effectivement, le « train-train » quotidien, les tracas y étant associés et l'abrutissement continu de masses fait bien son travail, à tel point que l'on peut observer une déconnexion de la réalité, ou pire encore, un déni total. La fiction décrite plus haut est amenée à devenir réalité tôt ou tard, mais l'aveuglement, ou devrais-je dire le conditionnement ne permet plus au plus grand nombre de discerner une dictature en marche, ni même une guerre, puisque non conventionnelle.

    Si ce sujet vous intéresse, sachez que j'ai l'intention d'en publier un autre du même genre, mais basé sur un témoignage réel cette fois, et qui relate les détails sombres de l'effondrement en Bosnie en 1992. On y apprend les réalités de la survie dans des conditions de chaos similaires.

avatar de antitrax
  • Par Antitrax 1 0
  • @PH7 je n'ai pas parler de la fin du monde, peu importe d’ailleurs la fin du monde elle arrivera un jour quand le soleil nous explosera c'est a dire pas avant des millions d'années.

    En revanche la Fin D'UN monde, la fin D'UN temps a déjà commencé oui. La seule chose dont j'ai peur ce n'est pas de mourir même se cela ne m'enchante et que j'adore la vie, mais ce serait de vivre privé de liberté ou du peu qu'on veut bien nous laisser.. Je fais donc partie de ceux qui se « réjouissent » du futur reset tout en sachant que rien ne dit que nous nous en sortirons et que les douleurs et la souffrance nous attends. Mais l'essentiel est dans nos cœurs est nous devrons nous défendre pour le bien de l'humanité pour un meilleur monde si nous ne le faisons pas pour Dieu faisons le pour nos enfants, faisons le pour nos âmes, faisons le pour retrouver le chemin de ce qui nous rendait humain car pour l'instant ce que je vois partout n'est que pouvoir argent et bestialité...Là ou d'autres préfère voir un Nouvel Ordre Mondial, les oiseaux qui chantent et le soleil qui se lève et le « ça va mieux général ».
    alors oui je fais ce que je peux pour me préparer à ce qui va arriver et ouvrir les yeux aux montons endormis.
    Merci aux veilleurs pour ce site et autres pour le partage.
    Paix Force et Amour

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Emilio, j'aime bien ta façon de voir les choses. Mais est-ce que le futur n'est pas déjà en toi dans la mesure où il sera ce que tu en fais malgré les événements ? Perso, je ne suis ni religieux, ni mystique et pourtant j'accorde un grande importance aux dix commandements (en version compilée Islam-Christianisme-Hébraïque). En les suivants tu te crées obligatoirement un futur meilleur. Si tu prends en compte en sus le respect de l'environnement en t'inté-grant- dans la nature alors tu crées automatiquement le futur idéal puisque tu respectes l'homme et toutes les choses qui te rendent alors ta vraie place et tes bienfaits. L'idéal pour l'homme serait d'être à la fois agriculteur et chasseur cueilleur. En tant qu'agriculteur il sème sur son chemin les plantes qui le nourriront lorsqu'il repassera et le reste du temps, il chasse, pêche, entretien ses plantations et produit l'art dont il a besoin. Lorsqu'il fait ses récoltes alors il crée des silos pour conserver la récolte où chaque tribu ou clan de passage peut se servir dans la mesure où d'autres clans ou tribus font exactement la même chose. Un libre échange en quelque sorte, une communauté faite de multi-communautés agissant pour le bien et le profit de tous et respectant les mêmes règles. Et si un lieu est occupé par un profiteur c'est non pas un clan mais toute la communauté qui peut se liguer contre lui. La nature, elle reste préservée et aménagée au fil des besoins humains sans pour autant être surexploitée ni vidée.

avatar de Emilio
  • Par Emilio 1 0
  • Il y a un proverbe colombien que j aime pour son cote positif . et qui nous donne la force de vivre , malgre les tourmentes , je traduis
    “ L esperance est la derniere chose a perdre”
    J ai vecu cette violence , au debut de mon installation en Colombie , en zone rurale, en 2007 . La terreur des nuits surtout , et les morts au bord de la route le matin .. et la terreur des mines anti personnelles qui frappent au hasard , bien apres les conflits . Aujourd hui , nous avons la volonte de tourner cette page , de construire la paix . Mais les injustices sociales demeurent , et les mines a ciel ouvert detruisent tout , les cours d eau , les deforestations massives , les exterminations de populations indigenes au glyphosate , pour leur voler leur terre en les exterminant, et les forcer a quitter leurs lieux ancestraux. La paix militaire, mais la paix des multinationales et de leurs politiciens corrompus.. Oui , on peut perdre espoir en l humain et son humanite , c est que souhaitent nos monstres aux pouvoirs . Mais la beaute et l harmonie existe encore , et aussi chez nous , en Colombie .. alors , c est possible un autre monde ..Regardez cette video , c est aujourd hui et au present ils etaient des millions , il en reste 30 000 individus groupes , a vivre en paix , entre soi et avec le monde .
    https://www.youtube.com/watch?vSx...

avatar de Emilio
  • Emilio a répondu 0 0
  • Ces gens ne sont pas chretiens , mais paiens . Pour leur savoir vivre en harmonie , aucuns chretiens , malgre leurs commandements n ont su la mettre en oeuvre , avec notre monde , et entre soi. Des discours sans actes , ou des actes sans discours .. ?
    Je vis plus au sud , mais dans les memes montagnes , les memes paysages et plantes a ces altitudes . Et mes projets de vie , ne souhaitent rien d autres que de vivre ainsi. Ils se nomment les gardiens du monde , ce sont les descendants des Mayas , et leurs grandes connaissances , des plantes et des astres sont toujours vivantes. Ce ne sont que des exemples , il y a encore des hommes et femmes LIBRES sur cette Terre.

avatar de Emilio
  • Par Emilio 0 0
  • Pour ma petite part , je vais dans le meme sens , developpement de l agriculture organique , sans chimiques et sans technologie , ou le mínimum qui peut redevenir manuel . Je vis cette paix , seul , mais en etant dans le meme bain . J apprend a sentir mon milieu de vie , a planter , beaucoup , a redonner vies et diversites a des milieux degrades , a connaitre les plantes et a les aimer .. Les alternatives , du moins en agriculture , je les ai developpees , le plus simple est souvent le mieux , mais qui marchent en resultat. Si un jour, je vais vivre avec ces vrais humains libres , j aurai quelques choses a echanger , de mes connaissances avec les leurs , en fusion de reciprocite des dons . Et probablement dans un futur plus proche , j aurais aussi des alternatives aux campesinos de mon coin , a leur chimique qui ne sera plus disponible . Mes experiences sont pratiquement abouties dans ce domaine . Pas de proselytisme actuel , les conditions de possibles alternatives ne sont pas reunies , les monstres dominent le monde. Mon heure viendra , peut etre . En attendant, je vis heureux , cache , mais dans la nature , parce que c est mon ideal de vie, et tres volontaire pour construire un nouveau monde de possibles viables et vivants.
    Amour a vous tous , c est un plaisir pour moi de partager avec vous , gardons espoir compañeros !

avatar de Emilio
  • Par Emilio 0 0
  • https://youtu.be/SxY9mfCMbW0
    je remet le lien ,si le site ne le considere pas en spam ..

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Désolé Emilio, il arrive parfois en effet que le dispositif anti-spam bug un peu... Faut que j'arrange cela

avatar de Emilio
  • Par Emilio 1 0
  • j en profite pour te dire publiquement , que ton site est de toute beaute . Pour moi , l esthetique est un art de vivre , l amour de bien faire , et developper ce sens anti robot spam , c est augmente le nombre des synchronicites . Un autre de tes articles remarquables sur les synchronicites ,

    http://www.le-veilleur.com/artic...

    C est etre en phase avec son univers .. Communier avec les elements , c est magique a vivre. Pas besoin d y mettre un nom ou un dogme , ça coule de source . Les analyses et decorticages , c est pour les en cravates , les pendus vivants consentants .

avatar de antitrax
  • Antitrax a répondu 1 0
  • je conclu par une note d'humour (il en faut bien)...
    le points commun entre les cravates et les queues de vaches??...
    Elles cachent toutes les deux un trou du cul
    bonne journée a tous

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Merci pour ces compliment Emilio, j'ai voulu avant tout m'affranchir des préfabriqués wordpress et compagnie qui ôtent toute personnalité visuelle.

    Concernant les synchronicités, j'ai moi même connu des moments assez troublants qui amènent à se poser des questions bannies par la pensée unique. C'est un fait, certaines choses ne peuvent être expliquées par nos connaissances actuelles, et il est triste que des technocrates qui se prétendent scientifiques s'évertuent à dénigrer ce qu'ils ne peuvent comprendre...

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Prédictions & théories »