Mars pourrait avoir autant d'eau dans son sous-sol que la Terre


Si vous avez l'intention d'aider à coloniser Mars, vous serez ravis d'apprendre qu'une récente analyse de météorites martiennes, indique qu'il peut y avoir plus d'eau sur Mars que l'on ne le croyait précédemment, beaucoup plus. Les scientifiques pensent maintenant que la quantité d'eau souterraine présente sur Mars, pourrait rivaliser avec celle de la Terre.

La découverte a relancé les spéculations sur la capacité de la planète rouge à soutenir la vie, y compris, éventuellement, celle de visiteurs humains. La recherche a été réalisée par des scientifiques de la Carnegie Institution (lien).
 
Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont étudié ce qu'on appelle des météorites shergottite (Achondrite - lien). Ce sont des objets relativement récents qui proviennent de la fonte partielle du manteau martien, qui est la couche immédiatement sous la croûte. Ce processus de fonte a entrainé sa cristallisation dans le sol à faible profondeur et à la sa surface. Ces météorites ont débarqué sur la terre il y a environ 2,5 millions d'années, probablement après qu'un astéroïde ait percuté Mars. Ces roches sont une aubaine pour les "géochimistes des météorites", qui les étudient afin d'obtenir une meilleure compréhension des processus géologiques martiens.

Dans un communiqué de presse, Hauri explique ce qu'ils ont fait :
 
"Nous avons analysé deux météorites qui avaient des antécédents de transformation très différents. L'une avait subi un mélange très important avec d'autres éléments au cours de sa formation, tandis que l'autre n'en avait pas. Nous avons analysé la teneur en eau de l'apatite (lien) et constaté qu'il y avait peu de différence entre les deux, même si la chimie des oligo-éléments est sensiblement différente. Les résultats suggèrent que l'eau a été constituée au cours de la formation de Mars et que la planète était en mesure de la stocker dans son intérieur lors de la différenciation de la planète."

En regardant la teneur en eau du minéral, Les chercheurs ont évalué que la source du manteau martien, à partir de laquelle les météorites ont été éjectées, devait contenir entre 70 et 300 parties par million (ppm - lien) d'eau. Ils étaient en mesure de déterminer ces valeurs avec une nouvelle technique appelée spectrométrie de masse d'ions secondaires (SIMS - lien). Les chercheurs pensent que les volcans sont responsables de la présence d'eau à la surface.

Et c'est là que ça devient vraiment intéressant : lorsque l'on compare ces chiffres, le manteau supérieur de la Terre contient environ 50 à 300 ppm d'eau. Cela semble indiquer qu'il y a à peu près la même quantité d'eau, voir plus, dans certaines parties du manteau martien, qu'a l'intérieur de la Terre.

Cette information est importante pour les astrobiologistes qui spéculent sur le potentiel de Mars pour avoir soutenu la vie à un moment donné de son histoire. Elle pourrait également avoir des implications pour de futures missions vers Mars, dans lesquels l'eau serait nécessaire pour des visites de l'homme ou de colons,  pour ne pas mentionner ce que cela pourrait signifier pour d'éventuels efforts de terraformation (lien).
 
  • L'étude publiée dans la revue Geology : Hydrous melting of the martian mantle produced both depleted and enriched shergottites
 
  • L'annonce sur le site de la Carnegie Institution : Extensive Water in Mars Interior



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Faits divers Espace »