Magnifique éruption solaire : un filament magnétique pourrait interrompre les réseaux électriques et de communications


Un filament magnétique ondulant autour de la partie sud-est du soleil a éclaté le 31 août, produisant une éjection de masse coronale (CME), une éruption solaire de classe C8 et un des plus beaux films jamais enregistrées par l'Observatoire de la NASA Solar Dynamics.
 
L'explosion a projeté cette éjection de masse coronale hors du soleil a une vitesse supérieure à 500 km/s (1,10 millions mph). Le nuage (animation), ne se dirige pas directement vers la terre, mais il pourrait livrer un coup oblique au champ magnétique de la planète vers le 3 septembre (afficher la carte). Cette date est provisoire et peut être modifiée en fonction des données plus récentes recues des coronagraphes du Solar and Heliophysics Observatory (SOHO).
 
Les champs magnétiques autour de cadran sud-est sont très actifs et pourraient déclencher une autre eruption de classe M assez rapidement. Les prévisionnistes du NOAA/SWPC estiment un risque de 40 % pour de nouveaux événements de classe M au cours des 24 prochaines heures. Les taches solaires les plus actives sont AR 1560 et AR 1563. Les nouvelles taches solaires 1561, 1562 et 1563 étaient numérotées le 30 août et l'ancienne région 1545 de la rotation précédente est maintenant en vue de la terre.
 
Pour rappel, cet énorme filament a été découvert récemment par les scientifiques qui étaient en train de l'étudier (lire Les astronomes ont découvert une formation géante sur le Soleil). Les dernières mesures des astronomes prises avant la rupture de cette formation indiquaient une longueur avoisinant 1.000.000 de kilomètres ! La rupture de ce grand filament solaire a généré l'envoi d'un jet de particules chargées depuis les couches supérieures de la surface de soleil en direction de la terre.
 
Cela signifie des risques possibles de perturbations du réseau électrique, ainsi que des interruptions du réseau de communication. Des aurores boréales dans les latitudes plus centrales sont également attendues... L'arrivée de tremblements de terre et une activité orageuse liée à cet évènement est possible et doit être surveillé.
 
Surveillance requise également des cartes ionosphériques affichant le flux d'ions générés par l'éruption, elles indiquent les zones durement touchées qui ont tendance à subir des tremblements de terre ainsi que des agitations orageuses à l'arrivée de particules chargées.
 
Un évènement similaire s'est déjà produit le 14 novembre 2011,  le filament s'etait rompu et avait jeté une fraction de plasma dans l'espace. Bien heureusement cette éruption n'était pas dirigée vers la Terre.
 
Le-veilleur vous recommande de rester à l'écoute et réactifs concernant vos appareils électriques sensibles qui pourraient être endommagés, n'hésitez pas à les débrancher à cette date, ou si vous constatez des anomalies sur le réseau électrique (lire Scénario catastrophe d'une éruption solaire majeure).
 
Images et vidéos solaires du solar dynamic observatory (SDO)
 
Surveiller également ces sites pour les conditions météorologiques spatiales :
 
 • http://www.spaceweather.com
 • http://www.solarham.net

spaceweather.comMise à jour du 02/09/2012 :
 
La tache solaire AR1560 a plus que quadruplé en taille depuis le 30 août, et maintenant cette région active en croissance rapide fait directement face à notre planète (animation ci-contre). Les prévisionnistes de NOAA estiment à 40 % les chances d'éruptions solaires de classe M au cours des 48 prochaines heures.
 
Voir également l'image du Soleil au 02 septembre 2012 à 15:24 sur helioviewer.org (SDO,AIA).




Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité solaire »