Le volcan Popocatepetl inquiète le Mexique


Le Popocatepetl continue à tenir le Mexique en haleine. La montagne s'est réveillée depuis une semaine. Les autorités mexicaines ont maintenu l'état d'alerte malgré la baisse d'activité du volcan Popocatepetl, situé à 55 km de la capitale Mexico.

La «montagne qui fume» connaît depuis une semaine une éruption de cendres et de vapeur. Le niveau d'alerte volcanique est maintenu au niveau orange de phase 3, juste avant l'alerte rouge qui implique l'évacuation d'environ 685'000 habitants des alentours, a indiqué le Centre national de prévention des catastrophes. Pendant la nuit de vendredi à samedi, le centre a encore relevé six émissions de faible intensité, contre 62 la nuit précédente.

«La montagne qui fume», selon la traduction de son nom en lanque indigène nahuatl, a émis des matières incandescentes qui ont dévalé les pentes du volcan, générant d'importantes quantités de cendres. Des chutes de cendres ont également touché des localités proches du volcan qui culmine à 5452 mètres d'altitude, mais dans des quantités moindres que pendant les jours précédents. «Même si nous sommes d'ici, nous vivons avec la peur du volcan. Hier soir il était incandescent. On dort peu avec cette peur du volcan», a témoigné Francisco Jimenez, un habitant de Xilatintla, localité située à seulement 12 km du cratère.


Vidéos :



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité volcanique »