Le super typhon « Sanba » menace le sud du Japon et la Corée


Un super typhon s'est développé à l'est des Philippines. Ce typhon, prénommé « Sanba » est déjà classé jeudi 5/5 sur l'échelle de Saphir Simson (wiki). Voici ses caractériques le vendredi 14 septembre 2012 :
 
Pression minimale au centre 900 hpa (le record mondial est de 870 dans le typhon TIP en 1979 - le typhon MEGI avait atteint 885 hpa en 2010), pression minimale au centre moyenne de 275 km/h avec des rafales à plus de 330 km/h !
 
Il faut se rappeler qu'on nomme « typhon », un cyclone situé dans le Sud-asiatique (zone géographique comprise entre les Philippines, Taïwan, le Japon, la Chine et la Corée) et « ouragan » un cyclone formé entre le centre de l'Atlantique, la zone Caraïbes et le sud des Etats-Unis.

sanba.jpgOn voit sur l'image satellite ci-contre la direction et la force des vents du typhon « Sanba » (symbolisées par les flèches de couleurs différentes) qui animent ce phénomène très inquiétant pour les prochains jours puisque « Sanba » se dirige vers des îles et terres habitées.
 
Au plus près de l'oeil de ce « super typhon »,  les vents atteindront près de 270 km/h avec une mer démontée accompagnée d'une houle de 8 à 10 mètres !
 
Ce typhon survient après « Bolaven », qui a violemment frappé l'île d'Okinawa (Japon) puis la Corée du Sud. Bolaven était déjà considéré comme l'un des typhons les plus puissants  jamais enregistrés dans cette zone, avec une pression en son centre qui s'est abaissée à 910 hectopascals.
 
Le typhon « Sanba » suit à peu près la même trajectoire que « Bolaven » et remonte plein nord. Les îles d'Okinawa seront les plus exposée à ce typhon samedi même si entre temps il aura légèrement faibli (de niveau 4/5). Par la suite, « Sanba » continuera à progresser vers le nord et la Corée du Sud sera à son tour frappée par ce typhon de niveau 3 sur 5 qui aura donc légèrement faibli.
 
Note SFH (sciences-fictions-histoires) : Le cyclone Nadine qui circulera vers les Açores ne menacera pas la France, MAIS l?énorme masse d'air tropicale qui lui est associée continuera de perturber les modèles météo. Du coup, la fiabilité des prévisions à moyenne échéance continue d?être sérieusement affectée (les scénarios valables à partir de jeudi évoluent sensiblement d'un jour sur l'autre...).



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Climat »