Le site de la police de Montréal attaqué par Anonymous


Il y a quelques jours, le site web zataz.com montrait une vidéo diffusée par les Anonymous. Le film présentait les agissements de la police de Québec face aux étudiants manifestants, ainsi que de certains journalistes sur place. Bref, coups de matraques, de rangers et autres jets de gaz lacrymogéne ont été la seule réponse du gouvernement local pour répondre aux craintes des étudiants. Ces derniers s'inquiètent de la hausse des tarifs d'entrées à l'Université.

En seconde réponse à ses violences, les Anonymous viennent de lâcher une seconde menace à l'encontre des forces de l'ordre. Dans une communiqué de presse reçu à la rédaction de zataz.com, les Anonymous indiquent être "prêts aujourd'hui à répondre durement à la Police québécoise." Une réponse qui, à la vue des informations reçues, ressemble au piratage d'une base de données interne appartenant à la police de Québec.

"Néanmoins, il n'est pas très plaisant de diffuser des informations personnelles de personnes/policiers qui sont avant tout des citoyens et qui ont sans doute des enfants ou des amis dans les manifestations. Nous ne voulons pas ciblé individuellement, mais nous condamnons les agissements de la Police. C'est pourquoi nous lançons un nouvel avertissement, et appelons les policiers du Québec à désobéir. Non pas à laisser l'anarchie s'emparer des manifestations, mais les policiers peuvent assurer la sécurité de tous sans allez frapper le premier manifestant venu.", indique Anonymous

A noter qu'un wiki sur la corruption au Québec est en cours de réalisation avec Quebecleaks. Anonymous termine sa menace par "Police du Québec, entendez nous, ou nous diffusons le tout !"

A noter qu'une reprise des négociations entre gouvernement et étudiants débute après plus de 100 jours de contestation.




Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Surveillance & sécurité »