Le secret de Nikola Tesla


Oubliez l'instant d'une lecture vos certitudes, enfouissez dans un coin de votre esprit les dogmes propagandistes qui ont bercé l'apprentissage de votre servilité sur les bancs de l'école, et ignorez les « faits établis » brandis orgueilleusement par des scientifiques dont les chèques et autres subventions sont signées par ces élites qui écrivent l'histoire.
 
Et si la vérité sur nos origines était très différente de tout ce qu'on vous a appris tout au long de votre vie ? Et si certains mythes n'en étaient finalement pas et pouvaient nous donner les clés de la compréhension d'un passé que l'on veut nous occulter ? Un grand merci à Philippe Huguet pour cette contribution dont l'analyse donne matière à réflexion. Le veilleur
 
C'est une histoire qui pourrait commencer par « Il était une fois ... » tant elle ressemble à un conte pour enfants. Et pourtant !
 
Qui pourrait croire que l'Atlantide a existé un jour ? Légende, mythe, réalité aménagée ? Personne n'est revenu pour nous le dire et pourtant de nombreux signes et écrits nous relatent leur formidable histoire. De même que l'évolution de notre civilisation nous montre que le même schéma se reproduit encore et encore.
 
L'histoire pourrait commencer par « Il était une fois des naufragés de l'espace » qui s'échouèrent sur une planète ayant toutes les caractéristiques pour entretenir la vie. Ces naufragés s'adaptèrent sur cette planète pour y créer une colonie qui se développa rapidement grâce aux technologies contenues dans leur vaisseau mais également grâce aux quelques scientifiques et techniciens rescapés.
 
La nature et le temps faisant, la colonie prospérant, il fallu bien explorer ce monde pour y découvrir tant de nouvelles vies que de ressources indispensables à la survie des colons. La fuite vers l'espace étant rendue impossible dans un premier temps, les technologies apportées permirent toutefois la réalisation d'engins volants indispensables pour explorer le reste de ce monde.
 
Quelle ne fut pas la surprise de ces colons en découvrant qu'il existait également sur cette planète d'autres peuples, plus ou moins évolués dont il serait possible d'assurer une éducation en échange d'une main d'oeuvre et de produits indispensables à la colonie mère. Car ce n'est pas par altruisme que les colons éduquèrent les peuples autochtones, mais bien dans un esprit d'échange commercial et d'utilisation de leurs technologies.
 
Or qui dit autres peuples, dit bien évidemment comptoirs commerciaux, les Atlantes apportant la science de la médecine et la technologie en échange de matières premières et de la main d'oeuvre dûment formée. Toutefois, si la technique était donnée, les connaissances scientifiques restèrent l'apanage des Atlantes qui commencèrent à se répandre dans les comptoirs au delà de la colonie. En effet, les exilés n'ayant d'autre vocation que celle de réaliser des affaires commerciales, les scientifiques eux restèrent bien à l'abri au sein de la colonie mère afin que les technologies restent leur apanage.
 
Quelques temps plus tard, cela pourrait se mesurer en années ou en siècles, les comptoirs commencèrent à vouloir s'affranchir de la colonie mère dont les exigences devenaient probablement un peu trop lourdes. Cela commençât probablement par des blocus, puis de petites guerres  histoire de mettre au pas les récalcitrants pour terminer par la grande guerre  des comptoirs contre la colonie mère.
 
Il est fort probable que la communauté d'origine se soit scindée en deux forces opposées, l'une conservatrice désireuse de conserver jalousement les secrets de fabrication des technologies et l'autre plus libérale estimant que le savoir doit être partagé par tous et aie commencé à éduquer et armer plus avant certains comptoirs avancés jugés sûrs par la colonie originelle afin de protéger ses intérêts contre les comptoirs sécessionnistes.
 
Par le jeu des alliances  et des conquêtes, certains comptoirs eurent accès aux armes meurtrières et destructrices qui engendra alors la dernière guerre et provoqua la destruction de la colonie d'origine. Une partie de cette colonie parvint cependant à s'échapper pour tenter de coloniser une autre planète de l'univers, probablement en se disant que plus jamais de telles horreurs ne devront exister, tandis que des rescapés errèrent et se dispersèrent sur la planète.
 
Privé de l'accès aux technologies nouvelles et suite à la destruction des usines et laboratoires fabriquant les machines, puisque la colonie mère s'était arrogée le privilège de conserver les chercheurs, la fabrication des machines et matériaux de base indispensables à la fabrication des machines volantes et flottantes, les comptoirs commencèrent à décliner, certainement des suites des conflits les opposants les uns aux autres. Or chacun sait qu'en temps de guerre, même les scientifiques sont mortels et cela a généré une période sombre où les connaissances se sont perdues.  
 
De cet épisode de la vie sur terre, il subsiste des écrits et des traces que les archéologues déchiffrent années après années, se posant souvent des questions sur le pourquoi de telles réalisations. Les pyramides, les alignements de pierres, les dessins titanesques. De même que l'absence des roues, redécouvertes bien plus tard, nous permet de conclure qu'elle étaient inutiles puisque les véhicules de l'époque volaient ou flottaient s'affranchissant ainsi des contraintes de la construction de routes. L'écriture elle même était connue en ces temps là, aucune communauté  ne pourrait se développer scientifiquement uniquement par la voie orale et la mémorisation de l'ensemble des formules. Les machines nécessitant aussi des signes, ne serait-ce que pour différencier les boutons servant à les faire fonctionner. Avec le chaos organisé, l'écriture se serait perdue pour être redécouverte plus tard.
 
Beaucoup de ces documents nous sont parvenus de fait et sont conservés par les plus anciennes traditions, à savoir l'hindus (probablement un important comptoir d'origine Atlante)  et ses magnifiques textes en sanskrit et langages antérieurs qui seraient l'ancienne langue des Atlantes. D?autres témoignages nous sont donnés par les Mayas, Olmèques, et autres civilisations disparues aujourd'hui mais aussi repris par la Kabbale, la bible et les textes des traditions hindiennes, mais aussi par les sculptures et autres témoignages solides. Les descendants des Atlantes furent certainement les premiers gardiens de ces documents et étaient chargés de transmettre les connaissances mais uniquement aux personnes jugées dignes d'en prendre connaissance.
 
Il est fort probable d'ailleurs que des sociétés d'initiés se soient constituées au moment de la chute de l'empire Atlante afin de faire perpétrer les connaissances et les desseins de la colonie d'origine attendant que le niveau technologique des survivants atteigne enfin le niveau qu'avaient les anciens Atlantes. Ces sociétés secrètes existent encore de nos jours, restant dans l'ombre alors que d'autres sociétés dites secrètes se mirent en avant. Nous pouvons citer, entre-autres, sans crainte de se tromper : les Rose-Croix, l'Ordre des Templiers, les Franc-maçon,... Chacun possédant une infime partie des véritables buts suivis par la Atlantes d'origine par la découverte et l'interprétation des connaissances originelles.
 
Mais pourquoi titrer « Le secret de Nikola TESLA » me direz-vous ? Quel rapport avec cette histoire à dormir debout ?
 
Nous savons que Nikola TESLA s'intéressait aux textes anciens et notamment le sanskrit et qu'il a conçu un véhicule électrique dont il avait remplacé le moteur thermique par un moteur électrique, fonctionnant à l'aide d'une « boite » équipée de lampes, sans batterie et pouvant se déplacer à 130 km/h sans avoir besoin d'être rechargé. Il a mis en évidence une énergie d'environ 8 Hertz universelle qu'il a supposé (à juste titre) être dynamique et concrétisé son invention avec la fameuse bobine TESLA.
 
Certes d'une intelligence élevée, Nikola TESLA, a parfaitement su interpréter les documents en sanskrit et appliquer un des secrets Atlantes sur l'énergie cosmique. Cette énergie d'environ 8 Hertz (voir également la Résonance de Schumann et ses possibles applications) a également été mise en évidence avec les pyramides de Bosnie, reste donc à réapprendre ce que Nikola TESLA a bien pu découvrir dans ces documents et surtout pour gagner un peu de temps, savoir quels documents il a pu consulter. La promesse de Nikola TESLA était la possibilité d'obtenir une énergie gratuite pour tous, ce qui nous affranchirait de l'énergie nucléaire et de ses dangers..
 
Pour faire un parallèle entre l'histoire Atlante et l'évolution de notre propre civilisation, il est à constater que nombre de technologies modernes furent conçues par les États-Unis, puisque la vieille Europe refusait une certaine forme de progrès. Il y a eu sécession entre l'Europe et ses « colonies » d'Amérique et depuis une guerre larvée entre l'Amérique et le reste du monde, puisque l'Amérique a toujours voulu soutenir son avance technique sur le reste du monde, faisant ainsi commerce en étant supérieure. Il s'en est ensuivi une domination de l'Amérique pendant un temps puis un besoin des autres nations à être autonomes, cette guerre n'est pas finie, puisque nous la connaissons aujourd'hui encore par le biais des crises financières et la main mise des USA sur l'Europe et le reste du monde. L'histoire se répète selon le même schéma que l'Atlantide avec ses comptoirs.
 
En parallèle, si je prends l'histoire d'une météorite qui se serait abattue sur le Mexique (ce qui a formé le golfe du Mexique) en des temps très éloignés causant la mort des dinosaures, mais qu'il n'existe aucune trace de cette météorite, il n'y a qu'un pas à franchir pour affirmer que ce n'est pas une météorite qui s'est abattue  mais que le cratère est la résultante d'une explosion atomique titanesque, de celle qui a causé l'effondrement de l'Atlantide ou sa destruction, générant un nuage de poussières obscurcissant le ciel et plongeant la terre dans une période « glacière » par obstacle aux rayonnements solaires (absence de chaleur solaire reflétée vers l'espace par la poussière, absence de lumière limitant la photosynthèse donc l'extinction d'une partie des plantes, et ainsi de suite ?).
 
De cette période glacière où survivre était plus important que l'entretien des technologies, car beaucoup de techniciens aptes à recréer les technologies durent être exterminés à ce moment, il s'en est ensuivi une période d'obscurantisme faisant régresser l'homme puis son lent redéveloppement et la déformation des faits par le récit oral qui s'est perpétué jusqu'à notre époque et a donné la kabbale, la bible et autres textes mystiques malheureusement déformés ou sortis de leurs contextes d'origine et mélangés à d'autres événements, adaptés par les traducteurs, ce qui a donné une dimension plus occulte encore à ces savoirs mais aussi ce qui a conduit aux pires exactions avec les religions et autres extrapolations visant à l'asservissement des peuples .
 
Il est à noter que l'on décrit également les Atlantes comme étant deux races dont l'une avait la peau cuivrée (rouge) et l'autre  ayant la peau blanche. Certainement le métissage de la race originelle avec une race autochtone. Or les  premiers explorateurs arrivant aux Amériques firent état d'une race à la peau cuivrée, qu'ils appelèrent par la suite :  les Peaux-Rouges. Il y a fort à parier que ces Peaux-rouges n'étaient que les descendants des Atlantes d'origine, retournés à l'état primitif mais avec des connaissances originelles sur la nature et la relation de l'homme avec le cosmos fort intéressantes.
 
Tout laisse à penser que les survivants des Atlantes restés sur terre se sont mélangés aux autochtones, ce qui aurait donc donné naissances aux demi-dieux (deus ex machina, les Dieux trouvèrent belles les femmes des hommes et les prirent pour compagne, les sangs-bleu, l'homme chassé du paradis, etc?) Et tout laisse à penser qu'une part des survivants de la société originelle Atlante s'est constituée en société secrète avec un projet défiant les siècles, attendant que la civilisation soit revenue à un niveau technique suffisant pour faire valoir ses droits (pour régner en Maître absolu sur le Monde). Voire faire comme leurs ancêtres, c'est à dire pouvoir rallier une autre planète et fusionner avec leur race originelle.
 
De cette société secrète on peut trouver l'origine du Nouvel Ordre Mondial dont le but ne serait qu'assurer la suprématie des descendants des Atlantes sur un monde qu'ils considèrent comme leur appartenant pour avoir éduqué les populations autochtones. Par quels moyens ? L'appropriation des ressources naturelles, la main-mise sur les nouvelles technologies dont ils auraient perdu les sources tout en réduisant les autochtones à l'état d'esclaves et en contrôlant leur nombre.
 
C'est oublier que les connaissances ne sont jamais perdues pour tout le monde car s'il existe bien un complot datant de la nuit des temps, une partie des connaissances a aussi été récupérée par la faction visant au partage des savoirs et oeuvrant à la diffusion de ces connaissances au reste du monde par le biais d'esprits éveillés et aptes à comprendre et mettre en application ces savoirs. Nikola TESLA en fit partie.
 
Cette faction opposée à l'esprit hégémonique fut à l'origine des anges déchus, les porteurs de lumières (porteurs de connaissances) qui fort probablement sont aussi à l'origine de l'enfermement des éléments les plus radicaux (la guerre des titans, l'ange haineux qui est enchaîné au cour de la terre et qu'il faut libérer tous les mille ans, ?) Ces anges déchus qui sont aux origines de la guerre entre la civilisation originelle Atlante et les comptoirs. Reste à redonner à chacun sa place réelle dans cet écheveau.
 
 • Civilisation originelle Atlante = conservation des connaissances et technologies.
 • Faction libérale Atlante = partage du savoir, des technologies
 
Cela nous donne une guerre entre les deux factions conduisant dans un premier temps à chasser l'homme du paradis (l'homme doit travailler pour gagner son pain et la femme accouchera dans la douleur = fin de l'accès aux technologies et aux soins médicalisés) = 1 point pour les conservateurs qui auraient donc gagné la première manche
 
Les porteurs de lumière (les instructeurs) forment donc les hommes, il s'ensuit une guerre certainement atomique contre les conservateurs restés sur place (destruction de Sodome et Gomorrhe, avec Seth qui est changée en statue de sel aveuglée en fait par la lueur de l'explosion) avec la destruction de l'Eden (base des Atlantes) = 1 point pour les anges. Destruction de l'Atlantide =  1 point pour les conservateurs qui réussissent à s'enfuir en partie abandonnant les libéraux sur cette planète sans plus aucune usine ou unité énergétique suffisante pour relever l'industrie.
 
Mélange, fusion entre les peuples et les instructeurs restés sur terre, naissance des demi-dieux mais annonce d'un cataclysme naturel : les dieux abandonnent la terre (avec de quoi repeupler la terre) le temps que le cataclysme soit passé. Retour des Dieux instructeurs à intervalles réguliers pour sauver ce qui peut être sauvé mais devant l'ampleur des dégâts et la création de 2 factions au sein même des instructeurs, une partie s'enfuit définitivement ne laissant sur terre qu'un Roi du Monde et quelques instructeurs qui ont pour objectif de donner quelques coups de pouces mais laissent les naturels terriens trouver leurs marques évitant de leur redonner la puissance qui a causé la destruction de l'Atlantide.
 
Toutefois ils attendent que les hommes aient atteint un niveau technologique suffisant selon un plan établi pour reprendre le contrôle de la terre et des hommes. Lorsque le niveau technologique jugé satisfaisant sera atteint, « E.T téléphone maison  » pour prévenir les copains (recrudescence des apparitions d'OVNIs) D'autant qu'un autre cataclysme planétaire d'ordre naturel mais cyclique s'annonce et qu'il faut récupérer les cerveaux éveillés et les descendants des Atlantes pour reconstruire une nouvelle humanité après le passage du cataclysme (nouvelle arche de Noé).
 
Les hommes qui resteront sur terre pourront soit s'échapper dans l'espace, grâce à leur technologie si elle est suffisante, soit rester subir le cataclysme et tenter de survivre. Une nouvelle humanité sera créée lorsque les conditions sur terre le permettront.
 
Tout est cyclique, tout est écrit, le seul problème vient de ce que les leçons du passé sont interprétées comme étant les événements futurs, ce qui n'est pas faux mais à chaque cycle de nouveaux paramètres entrent en jeu.
 
Par Philippe HUGUET - Télécharger « Le secret de Nikola Tesla » (pdf)
 
Notes de l'auteur
 
Rédigé maladroitement par Philippe HUGUET. Vous pouvez reproduire ce texte sans aucune limitation de nombre et quelque soit la technique, le modifier en apportant d'autres éléments plausibles à condition d'en citer la source.



Commentaires 6

avatar de pierre06
  • Par Pierre06 0 0
  • Article très intéressant mais pour ceux qui veulent en savoir beaucoup plus sur nos orgines, voici deux chercheurs et auteurs extrêmement intéressants :

    Antoine Gigal est un auteur français, chercheuse et exploratrice, fondatrice de « Giza for Humanity », ainsi que de l?organisation « International Women Explorers » IWE. Les 20 dernières années, elle a vécu principalement en Egypte où elle a exploré les sites archéologiques les plus reculés dont beaucoup ne sont pas encore ouverts au public. Avec l'?il d'une chercheuse scrupuleuse Antoine nous apporte un accès sans précédent à une information rare et inédite sur la compréhension de la très ancienne Egypte et les civilisations antiques.

    http://www.gigalresearch.com/pub...

    Possédant une formation de graphiste dans les disciplines du marketing et de la communication et travaillant dans ce domaine depuis 1985, Anton Parks s'est également spécialisé dans les cultures de l'Orient ancien dès les années 2000. A ce titre, il est l'auteur de la série les Chroniques du Gìrkù qui retrace, sous la forme d'un récit et d'un minutieux travail de recherche, les origines de l'humanité à travers le regard des dieux de nos mythologies. Anton Parks est aussi l'auteur de l'ouvrage le Testament de la Vierge, essai où il révèle les sources égyptiennes du Nouveau Testament et où il développe une nouvelle théorie sur le fonctionnement hydroélectrique et électromagnétique de la Grande Pyramide de Gizeh.

    Anton Parks est également le créateur d'une thèse révolutionnaire sur le codage de la langue sumérienne - étude exposée dans sa série des Chroniques où il est aussi retracé le processus qui l'a conduit à ces découvertes inédites. En fin 2005, il fut approché par l'équipe de Marcello G. Martorelli et Steve Currey afin de faire partie de l'expédition vers le Pôle Nord en qualité de linguiste spécialisé dans le langage Gina'abul proto-sumérien ; expédition avortée en raison de la disparition prématurée de Steve Currey.

    http://www.antonparks.com/main.p...

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Merci pour ces précision, mais il ne s'agit pas à vrai dire d'un véritable article mais plutôt d'une gentille fiction obtenue par croisement d'informations et extrapolation. Néanmoins, tes précisions apportent une éclairage nouveau sur le passé de la planète, permettant ainsi de réaliser de nouveaux croisements d'infos et approfondir le sujet.

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • @ Pierre06 : Merci pour les liens très pertinents et intéressant que tu cites dans ton commentaire. Je viens de lire celui de Gigal, et a porté à ma connaissance des éléments passionnants concernant ces mystérieuses dynasties que m'étaient inconnues. Je pense à ce propos que je vais re cet article ! @ Philippe : fictions certes, mais bien des éléments sont vérifiables, et troublants. Si l'on applique le principe de raisonnement du rasoir d'Ockham... que penser ?

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Cher ami, et si on oubliait simplement de penser pour laisser aller son imaginaire à faire le travail ? Les réflexions conscientes sont souvent amoindries par les parasites de la ... Conscience ! Comme dirait Jean-Yanne l'acteur ! « Laisse aller, c'est une valse ! »

avatar de pierre06
  • Par Pierre06 0 0
  • Tout à fait d'accord avec @Le veilleur, cette « fiction » se rapproche étonnamment de la réalité...
    Bon travail de croisement d'infos et d'extrapolation.
    Quant à Antoine Gigal et Anton Parks sans vouloir faire de pub qui sont des chercheurs hors pair et hors des sentiers battus, ils apportent un éclaircissement époustouflant, l'une avec ses recherches directement sur le terrain et l'autre à travers l'étude linguistique du sumérien, akkadien, égyptien...
    Personnellement cela a levé en partie le voile de mes origines et remis en question mes croyances et mes certitudes, j'ai eu du mal à m'en remettre lol...

avatar de pierre06

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Prédictions & théories »