Le FBI veut des backdoors partout !


Ils ont de la suite dans les idées au FBI ! Sous prétexte de pouvoir surveiller plus facilement des criminels / des suspects, ils ont rédigé une proposition de loi qui vise à obliger des géants comme Skype, Microsoft, Yahoo! ou encore Google et Facebook à intégrer dans leurs systèmes une backdoor (un accès caché) qui leur permettra de pratiquer des écoutes ou de la pêche aux infos beaucoup plus facilement.

Hé oui, on y arrive, et c'est un moyen pour eux d'aller plus vite, au lieu d'attendre que SOPA et d'autres douceurs soient adoptées. La vie privée des internautes risque d'avoir très bobo, sans compter l'espionnage autorisé des non américains qui ont confié leurs données à ces géants de l'informatique. Évidemment, jusqu'à présent, le FBI pouvait accéder aux infos, mais celui-ci devait composer avec la société en question pour les obtenir. Là, ce qu'ils réclament, c'est un accès direct... un genre de admin/admin sur Facebook ou Google... Oooops...

Les réseaux sociaux sont les principaux visés, mais on peut très bien imaginer des backdoors pour pratiquer des écoutes sur Skype, accéder à un ordinateur Windows pour y pomper les données qui s'y trouvent ou encore filmer les gens dans leur salon via la caméra de leur Kinect... Bref, ce genre de backdoor serait dramatique, aussi bien pour la vie privée des consommateurs que pour l'image de marque et la confiance qu'on a tous accordée à ces sociétés.

Encore un avertissement à prendre en compte sur ce que vous devez faire avec vos données sur les sites américains, mais aussi sur l'intérêt des logiciels et du matos libres. Espérons juste que cette proposition de loi ne soit pas adoptée.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Surveillance & sécurité »