La Terre sous quarantaine extraterrestre : Un astrophysicien met en doute l’hypothèse


Une hypothèse qui peut apparaître plausible si l'on prend en compte que, et ce malgré de nombreux témoignages erronés ou photos truquées, entre 5 et 10 % des observations d'ovnis sont sérieuses et inexpliquées.

Bien sûr, le pourcentage impliquant des appareils militaires issus de « black projects » américains ou d'autres pays est inconnu et doit être pris en compte, mais il n'en reste pas moins qu'une partie, même infime, des observations impliquant des objets venus d'un autre monde est réelle et ne peut être ignorée (malgré que ce soit le cas).

A ce stade, nombreux parmi vous se demandent pourquoi un contact officiel n'a pas été établi, et pourquoi ces objets se contentent-ils de nous survoler et nous épier. Plusieurs possibilités s'offrent à nous, mais une se démarque du lot par sa probabilité plus élevée, celle d'une quarantaine extraterrestre (ou zoo extraterrestre).

Selon cette hypothèse, les extra-terrestres existeraient et seraient assez avancés technologiquement pour pouvoir communiquer avec les Terriens. Ils observeraient la Terre et l'humanité à distance, sans essayer d'interagir, à la façon de chercheurs qui observent des animaux primitifs à distance, évitant d'entrer en contact afin de ne pas les perturber. Un développement de cette hypothèse est celle de la « quarantaine galactique » où les civilisations extraterrestres, pour des raisons éthiques, scientifiques ou culturelles, attendraient, avant de contacter l'humanité, qu'elle atteigne un certain niveau technologique ou évite l'autodestruction.

Dans le texte qui suit et qui provient du site sciencepost, la théorie a curieusement été déformée, puisqu'il est évoqué la possibilité que nous ayons été placés sur Terre par des aliens, ce qui est loin de la théorie officielle avancée en 1973 par l'astronome John A. Ball, mais passons. Non convaincu de cette théorie, un astrophysicien pense quant à lui que c'est improbable, mais en s'appuyant sur des arguments partiaux, et en occultant d'autres pourtant réalistes.

Comme à son habitude, l'être humain réfléchit à son niveau : Si ce n'est pas possible au vu de nos connaissances, cela ne peut exister...

Le Veilleur

Un astrophysicien a évalué les chances que la Terre soit un « zoo extraterrestre » !

Et si nous avions été placés sur Terre par des aliens ? Sans le savoir, nous pourrions être dans un genre de zoo que les extraterrestres surveilleraient. Un astrophysicien s’est intéressé à cette idée sortant tout droit de 2001, l’Odyssée de l’espace.

Si l’idée parait farfelue au premier abord, il s’agit en réalité d’une théorie tout à fait sérieuse, élaborée par l’astronome John Ball en 1973 et publiée dans la revue Icarus. Cette hypothèse du zoo tente de répondre au Paradoxe de Fermi, qui stipule que la Terre est nettement plus jeune que l’univers et que dans le cas où des civilisations technologiques extraterrestres existent (ou ont existé) dans la galaxie, au moins une d’entre elles a développé et maitrise le voyage interstellaire (ou la colonisation interstellaire). Selon ce paradoxe, des traces doivent être visibles depuis notre planète, par exemple sous forme d’ondes radio.

En effet, il semblerait assez incroyable, d’un point de vue statistique, que nous soyons la seule planète habitée, alors qu’il existe d’innombrables étoiles, c’est-à-dire tout autant de soleils autour desquelles gravitent potentiellement des planètes, dont certaines pourraient réunir les mêmes conditions que la Terre. L’hypothèse du zoo n’est qu’une théorie évoquée parmi au moins une dizaine.

Le 31 août 2016, un article (en PDF) écrit par l’astrophysicien Duncan Forgan de l’Université de St Andrews (Écosse), qui devrait être prochainement publié dans la revue International Journal of Astrobiology, tente de remettre en question la crédibilité de l’hypothèse du zoo extraterrestre.

Le scientifique pense que si la Terre est réellement maintenue dans une sorte de quarantaine et que d’autres civilisations ne nous ont pas contactés, il faudrait qu’il y ait eu concertation au préalable. Duncan Forgan évoque un « club galactique », un genre d’ONU alien où la décision aurait été prise de ne pas nous informer de leur existence. Le souci réside dans le fait qu’à l’échelle galactique, la communication entre d’éventuelles civilisations prendrait énormément de temps, c’est à dire des centaines ou des milliers d’années.

Selon le MIT technology review, Duncan Forgan a élaboré un modèle mathématique afin de tenter de comprendre comment une telle situation pourrait être possible. L’algorithme créé par le scientifique ne peut en aucun cas prédire le nombre de ces potentielles civilisations, mais interroge sur leur capacité à s’organiser ensemble dans la galaxie, un espace bien entendu démesurément vaste.

Duncan Forgan s’est rapidement aperçu que pour qu’une telle situation soit possible, les conditions requises sont tout simplement improbables. Dans le cas où ces civilisations existent, la logique voudrait qu’elles se soient rassemblées en plusieurs petits groupes plutôt qu’en une grande assemblée, qu’elles soient d’ailleurs nombreuses ou non. L’algorithme précise également que la seule possibilité pour que le tout tienne la route est qu’il existe plus de 500 sortes d’extraterrestres intelligents, qui plus est installés depuis au moins un million d’années, le temps de mettre en place une sorte d’hégémonie galactique, et par le biais de communications allant à la vitesse de la lumière.

Le chercheur conclut par la quasi-impossibilité de l’hypothèse du zoo pour répondre au Paradoxe de Fermi, même si son raisonnement mériterait d’être un peu plus poussé. En effet, certains éléments ou idées sont passés sous silence. Par exemple, le scientifique ne prend pas en compte le fait que les étoiles bougent dans le temps, ce qui pourrait réduire les distances et donc les délais de communication, ou encore la possibilité que la Terre puisse être située dans une zone contrôlée pas des extraterrestres considérés comme conservateurs, cherchant à tout prix éviter notre contact.

Sources : HuffingtonPostMIT Technology review



Commentaires 8

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Salut le veilleur. Dommage qu'il soit fait impasse sur de nombreux faits et que ce type d'article remette en doute les réalités extra et intra-terrestres. Est-on vraiment sûr que les « extra-terrestres » ne sont pas parmi nous, déjà et depuis très longtemps ? Certaines sources affirmant que certains conseillers occultes de présidents et rois n'étaient autre que des êtres venus d'un autre monde, et je n'épiloguerai pas sur certaines avancées technologiques soupçonnées d'être importées par des « extra-terrestres » au bénéfice d'une cause ou d'une autre. Les enquêtes, sérieuses et fort bien documentées, révèlent même l'existence de plusieurs races non originaires de notre planète se livrant une guerre sans merci sur notre terre. Mais peut-être serait-il sage de demander aux militaires américains et français pour quelles raisons ils collaboraient de concert dans la recherche et détection d'intrusions à des points de « portails » équipés par leurs soins de détecteurs, caméras automatiques et autres bidules les faisant ainsi bouger à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit en des lieux où rien ne justifie une présence militaire par hélico. Personnellement, je reste persuadé par des faits concrets de la présence extra-terrestre mais également de la réalités de « mondes parallèles », connus par nos lointains ancêtres et oubliés par la réécriture des histoires des peuples. Certains secrets perdus semblent cependant refaire surface mais cela de manière confidentielle aux éveillés.

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Bonjour Philippe, content de te revoir parmi nous En effet beaucoup de théories ont vu le jour, certaines bien qu'étonnantes dans des esprits rationnels, d'autres dans des cerveaux malades ou en quête de gloire ou d'argent. Difficile de trouver de réelles preuves dans un monde ou la désinformation est à tous les coins de rue, et parfois la ou l'on ne l'attend pas. Dans tout ce méli mélo, je reste ouvert à toute proposition ou théorie tant qu'elle n'est pas trop farfelue (reptiliens, nibiru), tout en m’efforçant de rester pragmatique. Pas facile !

avatar de PH7
  • Par PH7 1 0
  • La collaboration entre les américains et les français pour la détection et recherche des points d'émergences ou portail a bel et bien existé !!! La création du lac artificiel de la forêt d'Orient du côté de Troyes avait pour objectif d'inonder la zone et fermer définitivement des portails existants. Il existe une documentation très intéressante à ce sujet. De même qu'il y a eu des recherches effectuées par le IIIème Reich pour trouver les passages sous-terrains permettant 'aller d'un pays ou continent à l'autre. (Erreur d'interprétation évidente des traditions orales, faute de mots plus appropriés les chemins cachés furent transformées en souterrains.) Bonne recherches à toi

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Merci pour ces indications Philippe. Par le plus grand des hasards, aurais-tu quelques liens sources pour la lecture de ces découvertes ?

avatar de PH7
  • Par PH7 1 0
  • Des liens électroniques, non, mais des archives de l'IMSA, certains livres maintenant plus chez les revendeurs de livre d'occasion que dans les librairies et textes officiels émanant de la seconde guerre mondiale (remarque, la 1ère aussi !) sans omettre des archives classifiées et inaccessibles au public conservée par l'armée (ne me demande pas comment j'y ai eu accès, je ne répondrai pas). Et un auteur particulièrement, hélas décédé, Jimmy Guieu, Maître de la SF fichtrement bien au fait de ces phénomènes.

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Ca va pas être facile de vérifier tout ceci

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Ah ! ces informaticiens ! dès qu'il faut jouer les rats de bibliothèque, il n'y a plus personne ! Le téléphone et le courrier ça marche encore ! C'est peut-être rétro et anti technologique mais c'est ce que l'on faisait encore au siècle dernier ! Bon, je ne suis pas chien et te propose de faire une recherche « institut mondial des sciences avancées » ou « IMSA » sur ton moteur de recherche préféré.

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Lol, pour ma défense, je n'ai pas de bibliothèque à disposition près de chez moi, et n'ai momentanément pas de moyen de locomotion pour me rendre à la plus proche. Je devrais cependant obtenir des renseignements grâce aux mots clés que tu m'as donnés. Merci

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Espace »