La terre a tremblé dans les Pyrénées


Un séisme d'une magnitude de 4,8 a été ressenti dans la nuit de dimanche à lundi dans la vallée d'Ossau, sans toutefois causer de dégâts.
 
Un tremblement de terre, d'une magnitude de 4,8, a été ressenti dans la nuit de dimanche à lundi dans les Pyrénées-Atlantiques, mais aucun dégât n'était encore recensé vers 3 heures, ont indiqué les pompiers. La secousse « assez importante », selon ces derniers, a été ressentie vers minuit trente sur l'axe entre Pau et Gourette, dans la vallée d'Ossau. Les pompiers de Pau ont été appelés sur le 18 à plus d'une centaine de reprises par des habitants inquiets.
 
Ils n'ont eu à se déplacer que trois fois, essentiellement pour « lever les doutes » de personnes sur la solidité d'un plafond, par exemple, notamment dans un immeuble de Gourette, station de ski où se trouvent actuellement de nombreux vacanciers. Il n'est cependant pas impossible, ont-ils expliqué, que des dégâts puissent être constatés au lever du jour.
 
Réplique
 
L'observatoire sismologique de Strasbourg leur a indiqué que l'épicentre du séisme se situait vers les communes de Coarraze et Nay et que de tels dégâts pouvaient être constatés dans un rayon de cent kilomètres autour de cet épicentre. Une réplique du séisme a eu lieu à 1 h 7, avec une magnitude plus faible de 2,7, ont précisé les pompiers, ajoutant que, si d'autres répliques devaient se produire, elles ne devraient pas être ressenties par la population.
 
Cette région, sur la chaîne des Pyrénées, est sujette régulièrement aux séismes, mais un tremblement de terre de l'ampleur de celui de lundi matin arrive environ tous les deux ans, ont indiqué les pompiers, sur la foi d'informations du bureau sismologique de Strasbourg. Un des rares tremblements de terre mortels survenus en France métropolitaine s'était déroulé dans le département le 13 août 1967 à Arette, faisant un mort et des blessés, et détruisant en grande partie le village.

Mise à jour :
 
Deux nouvelles secousses enregistrées dans les Pyrénées-Atlantiques mardi matin
 
D'une magnitude de 3,1 et 3, elles ont été ressenties dans la région de Pau. Ce sont manifestement des répliques au séisme de 4,8 qui s'est produit dans le secteur dans la nuit de dimanche à lundi. Les secousses, de faible importance, ont eu lieu à 7h10 et 7h34 près du village de Nay, selon des données collectées par le BCSF le bureau de sismologie.
 
La terre avait déjà tremblé dans la vallée d'Ossau dans la nuit de dimanche, 30 décembre à lundi. Plus d'une vingtaine de répliques ont été enregistrées depuis ce séisme principal. Toutes n'ont pas été perçues par la population. Ce phénomène de répliques peut « durer quelques jours, voire plus d'une semaine ».
 
Dans les Pyrénées-Atlantiques et le département voisin des Hautes-Pyrénées, pompiers et gendarmes n'ont reçu aucun appel, contrairement à la nuit précédente.

Source sott.net



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité sismique »