La publicité passera désormais par les distributeurs de billets


Ceux ou celles qui me connaissent savent que parmis les choses de la vie courante et auxquelles nous sommes tous habitués, ce que pour ma part je ne supporte plus depuis déjà longtemps, c'est la pub !

Ce matraquage omniprésent sur tous les supports et médias, qui me martèle les neurones à  grands coups de "achetez ceci car vous en avez besoin..." ou encore "Prennez un credit pour cela qui est bien plus meilleur que truc bidule chouette..."; ca m'horripile à un point que vous ne soupconnez pas ! Non, non et non, je n'ai besoin d'aucun message débile (souvent présentés par des abrutis profonds ou des acteurs "has been", qui jouent sans la moindre conviction dans ces courts métrages lamentables, réalisés par des sociétés dont la plus grande tare est un monumental manque d'imagination) pour me dire ce que je dois acheter.

Jusqu'ici il fallait supporter ca à la radio, à la télé, au cinéma, sur des panneaux géants, sur des tracts qui inondent votre boite aux lettres, sur le pare brise de votre voiture, sur votre portable et votre pc, eh bien maintenant, il va falloir supporter ca aussi quand vous irez retirer de l'argent à votre banque...(si, si)

Les distributeurs de billets vont désormais devenir vecteur de publicité en France, une fonctionnalité développée par la société Protéron en partenariat avec le fabricant américain de distributeurs Diebold et qui équipe déjà le réseau BCP, filiale du groupe BPCE. Depuis trois jours, le système fonctionne sur 92 distributeurs du réseau Banque BCP, banque d'origine portugaise dont la Caisse d'Epargne est devenue actionnaire majoritaire en 2006.
 
Lors d'un retrait sur l'une de ces machines, l'usager verra défiler un message publicitaire au moment du comptage des billets, diffusion qui n'allongera pas la durée de l'opération, a assuré Jacques Paucker, directeur général de Protéron, lors d'une conférence de presse.
 
S'il choisit d'imprimer un reçu de sa transaction, il recevra également, sur le ticket, un coupon avec une offre commerciale. Dans le cas de la Banque BCP, sont proposées notamment des réductions sur des billets d'avion de la compagnie TAP Portugal.
 
L'annonceur pourra également diffuser de la publicité par le biais d'une boucle d'attente, c'est-à-dire un message diffusé en boucle entre deux utilisations du distributeur.
 
Pour pouvoir faire de la publicité ciblée, Protéron pourra identifier le type de carte, sa marque et le pays d'implantation de l'usager. Elle s'interdit, en revanche, d'utiliser toute autre donnée, notamment à caractère personnel (ben voyons...).
 
Protéron a indiqué être en discussion avec la totalité des établissements disposant d'un réseau de distributeurs pour implanter cette fonctionnalité sur leurs machines. Pour peu que les négociations se concrétisent, la société souhaite élargir l'application au plus de banques et de fabricants de distributeurs possible.
 
Elle ambitionne de couvrir plus de 50% des machines à l'horizon 2016. La France compte environ 58.000 distributeurs de billets. S'appuyant sur des tests réalisés en conditions réelles sur deux distributeurs, Protéron assure que les consommateurs, dans leur très grande majorité, ne sont pas hostiles à ce nouveau média, selon M. Paucker.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Economie »