la CITY : Un nouveau scandale dans le monde de la finance


Un nouveau scandale dans le monde de la finance et pas des moindres : la CITY manipule le taux d'intérêt qui conditionne au jour le jour la gestion d'une masse pharamineuse de capitaux, évaluée dans le monde (avec les produits financiers dérivés et toxiques qui  plombent à présent toutes les grandes banques dans le monde) au  chiffre astronomique de 350.000 milliards de Dollars ? trois cent  cinquante trillons de US $, soit environ 7 fois le PIB mondial !
 
« Le Libor, et son homologue basé à Bruxelles, l'Euribor (le taux interbancaire de référence sur le marché européen), qui est également la cible de manipulation bancaire, sont utilisés pour calculer le taux de prêts hypothécaires, de prêts étudiants et de cartes de crédit s'élevant à 10.000 milliards de dollars. Environ 90 pour cent des prêts commerciaux et hypothécaires américains sont liés à cet indice. » (Source)
 
On imagine les conséquences pour les particuliers mais aussi pour les Etats !
 
« Ce complot des banquiers a un très réel et immense impact sur la vie des gens ordinaires. D'innombrables milliards ont en fait été volés aux nouveaux propriétaires de maisons et d'immeubles ou aux détenteurs d'hypothèques à taux variables, de cartes de crédit, aux détenteurs de prêts étudiants, au financement de petites entreprises ou autres consommateurs chaque fois que les banques ont fixé le Libor de manière artificiellement élevée. Le Wall Street Journal a souligné jeudi qu'un taux d'intérêt trop élevé de 0,3 pour cent se traduisait par une augmentation de 100 dollars du remboursement mensuel sur un crédit hypothécaire à taux variable de 500.000 dollars.
 
La sous-estimation du taux du Libor a, d'autre part, coûté aux détenteurs d'obligations qui ne font pas partie du complot, d'innombrables milliards en rendement de moins. Sont concernés les gouvernements fédéraux ou locaux qui ont diminué les déficits budgétaires en supprimant drastiquement les emplois, en réduisant considérablement les salaires et les services publics. Sont concernés aussi les fonds de pension et les retraités disposant de placements fixes et dont les revenus furent substantiellement réduits. » (Source)
 

C'est l'une des plus monstrueuses arnaques de tous les temps, et elle nous  vient de la CITY de Londres.

Les étudiants en économie ne peuvent que constater l'énorme fossé qui existe entre l'économie enseignée dans les livres et l'économie réelle mondialisée, telle qu'elle fonctionne selon les volontés de quelques familles oligarchiques, parvenues à contrôler l'ensemble du système bancaire occidental. La masse de capitaux qu'ils engrangent comme bénéfices quotidiens leur a permis depuis bien longtemps de prendre le contrôle du système politique, de changer les équipes gouvernementales quand cela s'avère nécessaire afin d'illusionner l'électeur qui croit encore aux candidats promettant le changement. Une seule certitude : la finance anonyme et vagabonde réussit sans obstacle majeur (pour le moment) à faire progresser son plan de Nouvel Ordre Mondial.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Economie »