Kirghizistan : Les États-Unis priés d'évacuer leur base, un recul face à la Russie ?


Les Etats-Unis ont été contraints d'évacuer leur base en Asie Centrale suite à l'influence grandissante de la Russie sur la scène internationale.
 
Selon le service international du club des journalistes iraniens, l'agence Reuters a publié un article de Dimitri Solovyov dans lequel il écrit entre autres : « Les États-Unis ont évacué mardi leur seule base aérienne en Asie centrale au Kirghizistan, allié de la Russie ». Cette fermeture survient après le renforcement de la présence militaire américaine en Afghanistan et les démonstrations de force russes dans la région. En effet, la Russie est en train de reconquérir sa chasse gardée.
 
Le parlement kirghiz a donné l'an dernier un ultimatum contraignant les États-Unis d'évacuer sa base de transite de Manas utilisé depuis 2001 pour des opérations en Afghanistan. Cette décision est évidemment prise pour satisfaire la Russie. Le journaliste ajoute :
 
« cette base se trouve dans une région stratégique et ces dernières années a servi pour transférer plus de 3,5 millions de soldats américains depuis et vers l'Afghanistan. Des dizaines de milliers de tonnes de munitions et de carburants ont été acheminés ». 
Le colonel John Milard, commandant américain de cette base a déclaré à ce propos :
 
« Notre base était une porte d'entrée vers les frontières de la liberté. Nous avons pu acheminer plus d'un milliard de litre de carburants pour la guerre en Afghanistan. Nous étions chargés en effet de subvenir aux besoins en carburants pour les vols d'avions. » 
Obama avait récemment annoncé un plan selon lequel 9800 officiers américains quitteront fin 2014 l'Afghanistan et tous les militaires vont se retirer jusqu'en 2016. Pour certains observateurs, ce plan a un peu réduit l'importance de la fermeture de la base de Manas. Ce alors que la fermeture de cette base a une importance symbolique et montre la faiblesse des États-Unis face à la Russie.
 
Obama et Poutine vont se rencontrer, pour la première fois après la crise ukrainienne en France et pour commémorer l'anniversaire du débarquement des Alliés en Normandie. D'après Reuters, Obama se trouve aujourd'hui plongé dans un bourbier dans sa politique étrangère - de l'Ukraine à la Syrie - ; alors que lors de l'« annexion » de la Crimée à la Russie, Poutine a gardé la main haute.
 
L'Occident a condamné une telle adhésion mais est resté spectateur impuissant. Moscou s'était déclaré d'accord pour l'utilisation de la base de Manas par les États-Unis en 2001, mais peu après, le Kremlin s'inquiétant de la présence militaire étrangère a fixé des limites à cette présence. Le président kirghiz après sa victoire a promis à Moscou de fermer le plus tôt possible la base.
 
Ces 13 dernières années, cette base a servi de transite aux militaires de 26 pays depuis et vers l'Afghanistan. 98 pour-cent des forces d'ISSAF ont passé par cette base. L'ambassadeur US au Kirghizistan répondant à une question sur les causes de cette fermeture a nié que la démonstration de force russe en soit la cause ! Il est à rappeler que cette fermeture est un des cas parmi tant d'autres qui montrent que Washington a reculé face à Moscou.



Commentaires 4

avatar de Golden Awaken
  • Par Golden Awaken | site 0 0
  • Bonjour Le Veilleur. Je sais que cela fait longtemps que je n'ai pas apporté mon grain de sel mais cela ne signifie pas que je ne te lis pas et surtout que je ne diffuse pas tes articles. Beaucoup de pays de par le monde aujourd'hui ne veulent plus de cette soi-disante hégémonie américaine (et de l'OTAN par la même occasion). Pour appuyer mes dires, je vous propose un florilège d'articles (désolé, mais certains sont en anglais...) : Slovakia and the Czech Republic Reject NATO Bases (http://stratrisks.com/geostrat/1... ), Le Mouvement des Pays Non-Alignes condamne l'ingérence des Etats-Unis au Venezuela (http://www.legrandsoir.info/le-m... ), Russie et Venezuela font front commun contre les «révolutions de couleur » (http://reseauinternational.net/r... ), Russie et Chine lutteront contre les ingérences dans les affaires de pays tiers (http://www.silviacattori.net/spi... )... Nous devons cependant redoubler de vigilance car un animal blessé est toujours dangereux voire imprévisible car ces gens sont capables de tout, mais ça, si vous lisez régulièrement Le Veilleur, vous devez en être convaincus. Un petit dernier pour la route : Les Etats-Unis envoient 3 bombardiers stratégiques B-52 en Europe http://www.opex360.com/2014/06/0... . Bien Amicalement, Golden Awaken.

avatar de Jojoba
  • Par Jojoba 0 0
  • Bonjour, Pour éclairer davantage encore cette actualité liée à l'indéfectible amitié américano-russe, il convient de replonger en 2005 en visionnant le remarquable reportage de la journaliste française Marion LOIZEAU intitulé -Les Etats-Unis à la conquête de l'Est- . 56 minutes édifiantes qui permettent d'apprécier la planification US et la « spontanéité » des révolutions dans la sphère d'influence russe.... et d'apprécier plus encore, 9 ans plus tard, la patience et la capacité stratégique de Poutine pour contrer ce désir hégémonique américain ! Un vieux reportage, peut-être, mais qui éclaire l'histoire, sûrement. Disponible sur You tube en tapant le titre ci-dessus ou http://www.youtube.com/watch?v=V...

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • Bonjour Golden Awaken, et merci pour cette contribution non négligeable à cet article. Une fois de plus, nos observations et recherches aboutissent aux mêmes conclusion. Je suis d'accord avec toi quant aux possibles réactions d'un animal blessé, toutefois, les récentes recherches en ce domaine tendent à penser que cet « animal » ne possède ni la « fougue » d'antan, ni les moyens humains ou tactiques de renverser la tendance... La chute semble pour bientôt

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • Bonjour Jojoba, et bienvenue à toi Merci pour ce lien vidéo, qui met en lumière, s'il en était encore besoin, l'état d'esprit de l'ogre américain. Le problème avec Obama, c'est qu'il n'était pas destiné à être président, et qu'il n'en possède ni les capacités intellectuelles, ni les aptitudes en géostratégie. Ce que maîtrise par contre très bien Poutine après les nombreuses années qu'il a passé au FSB...

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Actions militaires »