Italie : nouveau paroxysme pour le volcan Etna


Au cours de la matinée du 2 avril, le cratère sud-est de l'etna a été le siège d'émissions de cendres, sous forme de petits « bolus » émis à intervalles variables et montant à quelques dizaines de mètres au dessus du cratère avant d'être dispersés en direction de la Valle del Bove.
 
L'observation a été interrompue par le passage de nuages sur le sommet. Vers 21h, de petites explosions stromboliennes se laissent deviner par réflexion sur les nuages. Le 3 avril, en matinée, l'activité strombolienne s'est intensifiée graduellement pour déboucher sur un nouveau paroxysme a débuté en fin de matinée.
 
Entre 13h.30 et 14h, les explosions se sont renforcées avec émission d'un panache de gaz peu chargé en cendres. Des fontaine de lave se sont produites ensuite de façon discontinue, durant une quarantaine de minutes, montant jusqu'à une centaine de mètres au dessus du cratère, accompagnées d'un débordement de lave à l'est de celui-ci.
 
Ce processus s'est intensifié entre 14h.45 et 15h, avec de plus hautes fontaines accompagnées d'explosions de grosses boules de gaz et des projections de bombes métriques en toutes directions. Vers 15h45, la coulée de lave a atteint la quote 2000, avançant sur la muraille ouest de la Valle del Bove.
 
Le climax (wiki) a été atteint vers 16h, avec émission de fontaines de lave montant jusqu'à 400 mètres de hauteur; l'origine étant double, au départ d'une bouche sur le sommet su cône est du cratère sud-est, et d'une autre localisée dans l'ensellement entre les  deux cônes. Vers 16h.30, une portion du flanc supérieur sud-est du cône ouest du SEC s'est effondrée.
 
Vers 16h45, l'intensité des fontaines a commencé à diminuer, laissant place aux dernières fortes explosions stromboliennes accompagnées d'une émission continue de cendres. A peu près au même moment, des cendres lithiques sont émises de la base NE du cône est du SEC, probablement liées à l'ouverture d'un système de fissures éruptives, qui ont généré quelques minutes plus tard une coulée pyroclastique (wiki) qui a parcouru deux kilomètres en direction de l'est, pour s'arrêter à proximité du Mont Centenari.
 
L'activité explosive a cessé vers 17h15. Une activité effusive en provenance du nouveau système fissural à la base du cône s'est poursuivie en soirée. D'après Boris Behncke, c'est un des paroxysme les plus bruyant : des détonations ont été entendues jusqu'à catania, distante de près de 30 km., causant de la frayeur parmi la population.
 
Sources provenant de Webcams RadioStudio7 - INGV - Villaducale - Commentaires traduits du site d'EtnaWalk


Vidéos :



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité volcanique »