Italie : des pyramides Etrusques découvertes dans du tuff volcanique à Orvieto


Deux pyramides sous-terraines viennent d'être découvertes dans du tuff volcanique à Orvieto en Ombrie / Italie.

Orvieto, comme son nom latin l'indique - urbs vetus - est une ville ancienne connue depuis la période Etrusque. C'est dans cette ville, au sous-sol truffé de galeries, passages secrets, caves, citernes creusés au cours des siècles, qu'un groupe d'archéologues italiens et américains, du Saint Anselm College au New Hampshire, a découvert ces structures sous la cave à vin d'une demeure.

Une série de marches creusées ont mené à une structure pyramidale, clairement identifiée comme de période Etrusque (1000 à 264 avant JC) Son usage n'est pas connu avec certitude ? ce serait vraisemblablement soit une tombe, soit un édifice religieux.

pyramid-Orvieto-Discovery-news.jpgL'excavation a débuté en mai de cette année, révélant au passage des artefacts daté entre 500 et 1000 avant JC. Un petit couloir a été découvert menant à une seconde pyramide. Les fouilles devraient se poursuivre jusqu'en milieu 2013.

Ces pyramides Etrusques constituent une découverte archéologique sans précédent.

Le tuff volcanique du plateau Alfina :

Caniculo.jpgLa configuration géologique de la région est le résultat d'évènements tectoniques et volcaniques datés du Quaternaire (wiki). Le substratum est composé d'argiles marine déposées au Pliocène (wiki).

Après le retrait de la mer, une période d'extension tectonique, au Pléistocène (wiki), a causé une faille NO-SE, avec un bloc surélevé. Celui-ci a constitué une paroi s'opposant aux coulées de lave et coulées pyroclastiques (wiki) de Vulsino, il y a 315.000 ans.

Le rocher d'Orvieto, fait de pyroclastes de composition trachyte-phonolite, est le résultat du refroidissement d'une coulée pyroclastique ignimbritique, partiellement durcie immédiatement après son dépôt.

On peut voir deux faciès distribués de façon homogène : le premier d'apparence rocheuse de couleur rougeâtre à jaune marqué de fissures sub-verticales, l'autre, sans fissures, de couleur gris foncé (pouzzolane).

rocher-d-Orvieto.jpgLa rivère Paglia, un des affluents principaux du tibre, a érodé le plateau de tuff, laissant une mesa ovale, longue de 1500 m, large de 700 m. maximum et épaisse de 40 à 70 m., en pente douce et rejoignant une plaine alluviale formée par la rivière Paglia.

Cette structure sujette aux glissements de terrain, a du être stabilisée par drainage, ancrage et constructions de murs de soutènement.

Sources :

• Discovery News - first ever Etruscan pyramids found in Italy (lien)
• The history blog - Etruscan pyramids found carved out of Orvieto caves
• In Orvieto discover (lien)
• The Rock of Orvieto (Umbria, Central Italy) - by Corrado Cencetti, Pietro Conversini & Paolo Tacconi / Department of Civil and Environmental Engineering, University of Perugia
• Geology and petrology of the Vulsinian volcanic area (Latiuym, Italia) -by J.C. Varenkamp / Ryksuniversiteit Utrecht.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Archéologie »