Islande : 300.000 harengs retrouvés morts dans un fjord


Une nouvelle catastrophe passée sous silence : environs 300.000 harengs ont été retrouvés morts dans un fjord en Islande...
 
L'Institut de recherche islandais a exclu une infection comme la cause de la mortalité massive de milliers de harengs trouvés morts dans le fjord Kolgrafafjörður dans l'ouest de l'Islande. Selon le capitaine Runólfur Guðmundsson, un flux soudain d'eau froide aurait pu tuer les poissons.
 
Cependant, Þorsteinn Sigurðsson, le Directeur du Département de la Marine a déclaré que la température de l'eau était proche de zéro et donc largement supportable par le hareng.
 
Un résident local a rapporté que les baleines et les oiseaux marins ont festoyé toute la semaine en profitant de cette aubaine. des biologistes ont pu exclure que les hareng soient en train de mourir par manque de nourriture car ils étaient bien nourris. Ils ont également écarté la possibilité que les harengs aient pu être poussés à se réfugier à cet endroit par des orques à la recherche de phoques.
 
La plupart des gens prêtent foi à la théorie d'un soudain refroidissement, mais pour le moment une enquête est en cours et les résultats sont attendus pour expliquer cette hécatombe qui reste un mystère à l'heure actuelle.
 
Note du veilleur :
 
Pour le moment, la cause n'a donc pas été trouvée par les scientifiques, mais une petite recherche m'a permis de mettre en évidence que le stratovolcan Kverkfjöll est classé en vigilance de niveau 2 sur 5, qui est considéré comme niveau agité ! Le sous sol de la chambre magmatique du volcan aurait elle rejeté des gaz ou composés toxiques dans le fjord, entrainant cette mortalité ? A suivre...



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Morts massives »