Iran : un séisme de magnitude 5.5 fait 3518 blessés


Le séisme de magnitude 5,5 qui s'est produit jeudi à la frontière Iran-Irak a blessé 3,518 personnes, a rapporté vendredi l'agence de presse semi-officielle Mehr.

Le chef de l' Organisation de sauvetage et de secours Mozaffar Mahmoud a déclaré que dans le tremblement de terre dans la province d'Ilam à la frontière entre l' Iran et l'Irak, 3,518 personnes ont été blessées et 50 villages ont été endommagés entre 30 à 80%, a indiqué le rapport. En outre, le gouverneur de la ville d'Abdanan à Ilam a dit à Mehr qu'il n'y a pas eu de victimes mortelles dans le tremblement de terre, mais deux villages de la région de Murmuri ont été totalement ruinés.

À 14h09 heure locale (10h39 GMT) jeudi, un tremblement de terre dont l'épicentre à une profondeur de 10 km, à 32,74 degrés de latitude nord et à 47,61 degrés de longitude est, a secoué la région de Murmuri à Ilam en Iran.

L'Iran, y compris sa capitale, Téhéran, est placé sur plusieurs lignes de failles majeures dans la croûte terrestre, et est sujette aux tremblements de terre fréquents. Des tremblements de terre modérés ont parfois causé des dommages énormes dans certaines régions en raison de mauvaise construction.

Le tremblement de terre le plus meurtrier qui a frappé l'Iran ces dernières années s'est produit le 26 décembre 2003, lorsqu'un tremblement de terre de magnitude 6,6 a frappé la ville de Bam et ses environs dans la province de Kerman. Le séisme a fait plus de 26.000 morts et quelque 30.000 blessés.

Des responsables iraniens ont suggéré de déplacer la capitale de Téhéran à d'autres endroits. L'idée n'est pas quelque chose de nouveau, et elle est liée à une planification préliminaire qui a été faite à la fin des les années 1980 et à nouveau début des années 1990.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité sismique »