Indonésie : réveil de deux volcans, le « Lokon » et le « Gamalama »


Deux des volcans les plus actifs d'Indonésie se sont réveillés le 15 septembre. Les populations ont été mises en alerte mais pas évacuées.
 
L'Agence nationale de gestion des catastrophes (BNPB) a annoncé que le Lokon, dans le nord de l'île de Sulawesi, était entré en éruption tandis que le Gamalama, sur l'île de Ternate, dans le nord des Moluques, avait craché un nuage de cendre qui a recouvert momentanément la ville voisine, écrit le Jakarta Globe. Le Lokon a généré un panache de cendres de 1500 mètres de hauteur et une activité strombolienne violente - un phénomène faiblement explosif - avec des projections de lave.
 
D'après le porte-parole du BNPB Sutopo Purwo Nugroho, l'explosion du volcan a brisé les vitres du poste d'observation qui surveille son activité. L'agence n'a pas évacué la population mais appelle à la vigilance. « Les résidents ne doivent pas être évacués mais ils ne doivent mener aucune activité à moins de cinq kilomètres du volcan », a-t-il expliqué au journal. Entre-temps, le nuage de cendres craché par le Gamalama, poussé par le vent, a recouvert la ville de Ternate.

« Les cendres sont descendues sur la ville où la visibilité s'est réduite à seulement cinquante mètres »
, a indiqué le porte-parole, ajoutant que des agents locaux du BNPB s'étaient rendus sur les lieux et avaient mis en place quatre postes d'urgence destinés à aider la population au cas où une plus grosse éruption surviendrait.

« Là aussi, nous n'avons pas besoin d'évacuer. Mais nous restons en alerte ».

Le Lokon est déjà entré plusieurs fois en éruption, avec une explosion en juillet 2011 qui avait déclenché l'évacuation de 5200 personnes et un nuage de cendres d'une hauteur de 3500 mètres. Sa dernière éruption majeure remonte à 1991, quand un randonneur suisse avait été tué et que des milliers d'habitants avaient fui leurs habitations. En février cette année, le Lokon avait déjà montré des signes d'activité. En décembre, c'est le Gamalama qui était entré en éruption, tuant quatre villageois et en blessant des dizaines d'autres. 1000 habitants avaient alors été évacués.
 
L'Indonésie compte 129 volcans, dont quelques dizaines sont en activité. L'archipel est situé sur la « ceinture de feu », des lignes de faille tectoniques majeures entre les océans Pacifique et Indien. Au début du mois, le volcan Anak Krakatau, dans la province de Lampung, dans le sud de Sumatra, avait montré des signes d'activité.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité volcanique »