Indonésie : puissant séisme sous-marin et éruption volcanique


L'activité géologique s'intensifie de manière inquiétante en Indonésie. Après avoir connu de forts tremblements de terre ces derniers mois, avec un séisme de magnitude 8.7 en avril, 6.4 en juillet, 6.4 et 7.6 en août, et 6.4 septembre, un nouveau a eu lieu aujourd'hui de magnitude 6.7, faisant quelques dégats.
 
Ce nouveau séisme fait suite à un regain d'activité volcanique en Indonésie ou plusieurs changements de niveau d'alerte sont survenus le 8 et 10 octobre, suivis d'une éruption le 11 octobre avec émission d'un panache de cendres. N'oublions pas que l'Indonésie se situe à proximité d'une ligne de faille importante qui apparaît de plus en plus active...
 
Un séisme sous-marin de magnitude 6.7 fait quelque dommages
 
Un séisme sous-marin de magnitude 6,7 sur l'échelle ouverte de Richter s'est produit au large des côtes orientales de l'Indonésie, a annoncé l'institut américain de géophysique (USGS), mais sans comporter de risque de tsunami.
 
L'hypocentre du séisme, qui s'est produit à 9h31, se situait à 247 kilomètres de la ville de Nabire, en Papouasie indonésienne, a indiqué l'USGS. Le séisme a eu lieu à une profondeur de 24 kilomètres.
 
Selon l'agence de météorologie locale, le bâtiment du bureau de la région de Dobo a été gravement endommagé, tout comme plusieurs autres bâtiments de la région. L'Indonésie est située sur la « Ceinture de feu du Pacifique », où l'activité sismique et volcanique est très forte.

Petites îles de la Sonde : deux volcans en alerte relevée
 
Plusieurs changements de niveau d'alerte affectent les volcans indonésiens. L'arc double des petites îles de la Sonde se situe entre les grandes îles de la Sonde (Sumatra, Java ...) et les Molluques. L'arc nord, qui comprend e.a. Lombok, Sumbawa, Komodo, Flores, Lembata, est d'origine volcanique. L'arc sud, avec Sumba, Savu, Roti et Timor, consiste en dépôts coraliens et dépôts soulevés.
 
Dans les petites îles de la Sonde du nord, le niveau du Paluweh, aussi connu comme Rokatenda, a été relevé au niveau 2, le 8 octobre. Le journal Atjehpost signale une éruption le 11 octobre avec émission d'un panache de cendres. Les retombées de cendres se passent en région densément peuplée et ont affecté quatre villages situés dans un rayon d'un kilomètre. Par mesure de sécurité, il a été conseillé d'évacuer les villages situés dans un rayon de 3.200 mètres.
 
Le Paluweh est situé au nord de l'arc volcanique des petites îles de la Sonde. Cette île volcanique de 8 km de large est posée sur le fond océanique à moins 3.000 m. Son sommet irrégulier est composé de cratères qui se rcouvrent, certains larges de 900 m. et de quelques dômes de lave ; il culmine à 875 m. au dessus du niveau marin. Des évents de flancs sont situés sur une fissure orientée NO.
 
L'éruption historique la plus importante date de 1928 : l'éruption explosive fut accompagnée par un glissement de terrain, qui engendra un tsunami, et suivie de la mise en place d'un dôme. Le niveau d'alerte du Sangeang Api a été relevé le 10 octobre à 3 - siaga.
 
Ce volcan forme une petite île de 13 km. de large, située au large de la côte NE de Sumbawa. Il est formé de deux cônes volcaniques trachybasaltique à trachyandésitique, le Doro Api, haut de 1949 m. et le Doro Mantoi, haut de 1795 m., construits respectiveent au centre et sur le bord est d'une ancienne caldeira.
 
Une quinzaine d'éruption ont été enregistrée au cours du 20° siècle, la dernière officiellement en 1999. Une éruption est signalée comme « incertaine » en 2009.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité sismique »