Inde : mort de 40 baleines échouées sur l'île d'Andaman


C'est quand même curieux qu'à chaque fois que des cétacés s'échouent, des responsables prétextent une désorientation de ces animaux (lien), en ajoutant que c'est un « phénomène naturel » ! Pour ceux qui l'ignorent, ces mammifères sont pourvus d'un système de sonar qui est le plus élaboré au monde, et « se perdre » n'est pas dans leurs habitudes !
 
Des études faites depuis plusieurs années ont démontré que les sonars basse fréquences (lien) tueraient des cétacés dans toutes les mers du monde, et curieusement, 34 navires de guerre et sous-marins des marines de cinq pays se sont donné rendez-vous dans le golfe du Bengale pour des exercices militaires il y a peu de temps...
 
Quelque 40 baleines sont mortes après un échouage massif survenu au large de la côte est de l'Inde, sur l'île d'Andaman du Nord, dans le golfe du Bengale.
 
« Les globicéphales (aussi appelés baleines-pilotes) à nageoires courtes ont été retrouvés par des pêcheurs qui nous ont alertés, et après étude, on a constaté qu'il s'agit d'un échouage massif »

, a précisé Ajai Saxena, un responsable de la faune à Port Blair, capitale des îles Andaman.

M. Saxena a déclaré qu'aucun échouage de ce type n'avait été constaté auparavant dans les îles Andaman, mais qu'il s'agissait d'un phénomène naturel survenant quand les baleines étaient désorientées et incapables de retourner nager en eaux profondes.

Un échouage peut également se produire lorsqu'un troupeau suit une baleine malade ou blessée vers un bas-fond, estiment les experts.

Des équipes de secours ainsi que des volontaires locaux se sont rendus vers la plage près de la baie Elizabeth, sur l'île d'Andaman du Nord, où étaient coincées les baleines, mais ils n'ont pas pu les aider. Une autopsie a été menée sur l'un des adultes qui pesait deux tonnes.

Les îles Andaman et Nicobar appartiennent à l'Inde, bien qu'elles se situent à plus de 1.000 kilomètres du continent et soient plus proches des côtes birmanes.

Liens connexes :
 
 • Sonars militaires contre baleines : un dialogue de sourds (futura-sciences)
 • Le Système Sonar Actif à Basse Fréquence (LFAS) tuerait les cétacés dans toutes les mers du monde (altermedia)
 • Les différents sonars (groupe de recherche sur les cétacés)



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Morts massives »