Guinée : Le virus de la fièvre Ebola réapparait et fait 34 morts


Quand on sait à quel point l'Afrique est un fantastique laboratoire expérimental à échelle humaine, on peut se poser des questions sur les origines réelles de maladies (ré)émergentes. Le veilleur
 
L'épidémie de fièvre virale hémorragique qui sévit actuellement dans le sud de la Guinée est une fièvre Ebola, a annoncé samedi le ministère de la Santé du pays. Il s'agit de la fièvre Ebola. L'épidémie de fièvre virale hémorragique qui sévit dans le sud de la Guinée et qui a fait 34 morts est due à ce virus, a annoncé samedi le ministère de la Santé et de l'Hygiène publique de Guinée. Le ministère guinéen de la Santé avait indiqué vendredi soir qu'une épidémie de fièvre virale hémorragique avait provoqué la mort de 29 personnes depuis le 9 février en Guinée. Il n'avait pas précisé la nature de cette fièvre.
 
Le diagnostic a été fait à Lyon, en France.
 
« Dans la journée d'hier (vendredi) nous avons eu les premiers résultats venus de Lyon qui nous ont annoncé la présence du virus de la fièvre ébola comme étant à l'origine de cette flambée de fièvre fébrile en Guinée Forestière principalement »
, a déclaré le Dr Sakoba Kéita, chef de la division prévention au ministère de la Santé et de l'Hygiène publique.
 
MSF lance une intervention d'urgence
 
« Au jour d'aujourd'hui, nous avons recensé 49 cas dont 34 décès »
, a-t-il ajouté. La maladie se manifeste par une poussée de fièvre, des diarrhées, des vomissements, une fatigue prononcée et parfois un saignement. L'organisation médicale internationale Médecins Sans Frontières (MSF) a annoncé samedi le lancement d'une intervention d'urgence dans le pays.
 
« Vingt-quatre médecins, infirmiers, logisticiens et spécialistes de l'hygiène et de l'assainissement sont déjà sur place alors que d'autres personnes vont renforcer l'équipe au cours des prochains jours »
, a précisé MSF dans un communiqué. Les autorités guinéennes avaient annoncé vendredi avoir décidé le « traitement gratuit de tous les malades dans les centres d'isolement », le « recensement de toutes les personnes qui ont eu des contacts directs avec les malades décédés et ceux présentant les signes » de la maladie. Source lexpress.fr
 
La science des armes biologiques...
 
Les médias officiels se veulent rassurant en nous expliquant que le virus Ebola ne provient sûrement pas d'un labo, mais le site officiel des nations unies se veut contradictoire :
 
« Les agents biologiques susceptibles d'être utilisés dans des armes sont généralement classés selon cinq catégories :
 
(...) Les virus sont, eux, des micro-organismes qui consistent en une molécule d'acide nucléique entourée d'une coque protéique. Ils sont nettement plus petits que les bactéries et ne peuvent se développer que dans des cellules vivantes. Les virus abondent dans la nature. Leurs effets peuvent être amplifiés par une mutation naturelle ou par une modification génétique. Les maladies virales sont généralement incurables. Différents agents viraux sont susceptibles d'être utilisés dans des armes biologiques : le virus de l'encéphalite équine du Venezuela, le virus d'Ebola, le virus de Hantaan, le virus de la fièvre de la vallée du Rift et le virus de la fièvre jaune. (...) »

Lire l'article complet


Vidéos :



Commentaires 2

avatar de Magn3tik
  • Par Magn3tik 0 0
  • Encore une fois ça démarre la bas...
    Une phrase effrayante « Au jour d'aujourd'hui, nous avons recensé 49 cas dont 34 décès »

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Depuis la publication de cette info, le nombre de décès a augmenté à 59 (selon tf1) et avoir gagné la capitale...

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Faits divers Santé »