France : Un séisme significatif de magnitude 5,0 en Charente-Maritime


Alors que l'activité sismique de par le monde s'avère être en nette hausse depuis quelques semaines, et ceci peu de temps après les séismes destructeurs survenus au Japon et en Équateur, un séisme de magnitude 5,0 a été ressenti en Charente-Maritime aujourd'hui.

Si des secousses arrivent assez fréquemment en France, et particulièrement dans les hautes-alpes, ou encore dans la région des Pyrénées, les magnitudes constatées sont généralement comprises entre 1,0 et 3,0 et sont le plus souvent sans conséquences. Toutefois, la terre a déjà tremblé en Charente-Maritime, avec par exemple avec le séisme de 1972 qui avait secoué l'Ile d'Oléron, ou plus récemment le séisme de 4,5 enregistré en 2010, toujours sur l'île d'Oléron.

De nombreux internautes ont signalé cette secousse, dont l'épicentre est situé près de Rochefort, selon une alerte rapportée par le Réseau national de surveillance sismique (Rénass). Ce dernier précise qu'il s'agit d'un « séisme significatif ». Toujours d'après le Rénass, l'épicentre se situe au nord de la ville de Rochefort, dans un rayon de 10 km environ, et localisé à une profondeur de 21 km.

Pour l'instant, il semblerait qu'aucun dégât n'ait été signalé. Cependant, de nombreux témoins signalent des chutes d'objets situés sur des étagères ou des morceaux de plâtre tombant des plafonds. Ce tremblement de terre d'une force inhabituelle semble avoir réveillé et effrayé beaucoup de résidents situés dans la zone impactée.

Des secousses ressenties jusqu'à Rennes et Bordeaux

Le média francetv info nous indique que de son côté, l'Institut d'études géologiques des Etats-Unis (UGSG), organisme gouvernemental américain chargé de la surveillance de l'activité sismique sur son territoire et à travers le monde, parle d'un séisme de magnitude 4,3 à 8 km au large de Châtelaillon-Plage. Mais le système de calcul est différent d'un pays à l'autre et le Rénass s'appuie sur ses réseaux locaux pour établir le niveau d'intensité du séisme.

Un responsable du Bureau de recherches géologiques et minières explique que

Nous confirmons un événement sismique, dont la magnitude est estimée par le Commissariat à l'énergie atomique à 5,2 [la décimale est discutée selon les organismes]. Nous avons enregistré des témoignages dans une large zone, de Bordeaux à Rennes et vers l'est, jusqu'à Angers et Limoges.

De son coté, le site sudouest.fr nous fait part d'un communiqué de la préfecture de la Charente-Maritime

Une forte secousse a été ressentie à 8h46 ce matin. D'après les informations reçues, elle est imputable à un séisme de magnitude 5,2 dont l'épicentre se situe entre La Rochelle et Rochefort, dans le secteur d'Aytré.

A cette heure, cet événement n'a pas donné lieu à des demandes de secours auprès des sapeurs-pompiers. Un recensement plus précis des conséquences a été lancé par les services de la préfecture, en lien avec les sapeurs pompiers, la gendarmerie et les autres services de l'Etat.

sudouest.fr indique également que des sites importants, comme l'usine Alstom à Aytré, ont été évacués, et que tous les employés se trouvaient ce jeudi matin à l'extérieur du bâtiment. Non loin de la à La Rochelle, le commissariat ainsi que des écoles ont été quant à eux évacués. L'île d'Oléron ne semble pas en reste, puisque des informations indiquent qu'au Château-d'Oléron, la terre a aussi tremblé.

Témoignages recueillis pas le site sudouest :

A Angoulins, une femme nous indique que des morceaux de plafond sont tombés chez elle. A La Rochelle, une autre habitante a vu les objets de son appartement renversés par la secousse, tandis que dans le quartier de Bel-Air, une femme affirme avoir senti son immeuble « bouger » et « se balancer » de gauche à droite pendant quelques secondes.

Nos plantes qui étaient sur le bord de la fenêtre en sont tombées !

Autre témoignage d'un élève du lycée de l'Atlantique à La Rochelle :

Nos murs ont bougé, nos ordis.

Non, il ne s'agit pas d'une explosion comme l'a redouté Olivier :

J'habite à 20 mètres de la place de la mairie à La Rochelle, au premier étage d'un immeuble de 3 étages. J'ai cru qu'une bombe ou qu'une bonbonne de gaz avait explosé, les murs ont tremblé si fortement que je redoutais un effondrement.

Julie, 20 ans, de La Rochelle, nous écrit :

J'étais dans mon lit en train de dormir jusqu'à ce que je sente des fortes secousses. Au début je pensais que c'était des travaux et puis finalement non, c'était bien un tremblement de terre. Ça n'a pas duré longtemps mais c'était assez fort et ce n'est pas très rassurant...

Un autre témoignage en provenance du port de pêche de La Rochelle :

Nous vous confirmons que ça a été ressenti jusqu'au port de pêche de Ched-de-Baie. C'est tout l'entrepôt qui a tremblé pendant plusieurs secondes, créant un véritable bruit de tôles vibrantes. Nous avons d'abord cru qu'un camion était rentré dans un de nos quais ou qu'un rack s'était effondré (...) C'était court mais très intense et inquiétant.

La secousse a été largement ressentie dans l'Ouest de la France, jusqu'à Niort, Poitiers et en Vendée selon les premiers témoignages. Angoulême a été touchée par le phénomène aussi. Voici ce qu'Antoine, un Angoumoisin, rapporte à sudouest.fr :

Suite au tremblement de terre, des tuiles sont tombées dans mon jardin à Angoulême, des fissures sont apparues dans un mur porteur et des objets sont tombés.

A Bordeaux, le séisme a aussi été ressenti, comme le montre le témoignage de Matthieu :

J'habite les Chartrons dans Bordeaux et je n'ai pas compris ce qui s'est passé ! Je travaillais sur mon bureau et pendant bien 15 secondes, mon ordinateur, ma table et moi-même tremblions... Je pensais à des travaux dans la rue mais en lisant votre article, je comprends mieux !

Une habitante de Vendée, près de Luçon, écrit :

J'ai cru qu'un de nos bâtiments agricoles s’écroulait ... Quel stress dès le réveil... Mais pas de dégâts matériel, seulement un bébé réveillé en pleurs...

Selon toute vraisemblance, aucun lien ne peut être établi avec les catastrophes récentes survenues dans d'autres pays, et ceci à cause de la distance qui les sépare. On ne peut toutefois s'empêcher de constater que cet évènement se produit à une période ou, comme je l'ai mentionné, l'activité sismique de la planète est en forte hausse...

Voir aussi « Sismicité en Charente-Maritime » (wikipédia)



Vidéos :



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Activité sismique »