France : Un rapport dénonce la politique du chiffre dans la police


L'IGA (Inspection Générale de l'Administration) a remis vendredi 12 juillet 2013 un rapport à Manuel Valls qui confirme que la politique du chiffre voulue par Nicolas Sarkozy, ancien président de la République, mais également ancien ministre de l'intérieur, a eu pour effet d'engendrer des dérives à grande échelle dans l'enregistrement des plaintes, minorant les chiffres réels de la délinquance.
 
« Des « anomalies » dans les statistiques de la délinquance » !!! C'est ainsi que titre le journal Le Monde pour expliquer et nous révéler que les statistiques de la délinquance sont depuis plusieurs années erronnées ou fausses par la volonté de nos autorités.
 
Dans ce document de plus de 300 pages, la « politique du chiffre », mise en place en 2006 sous le quinquennat de Sarkozy, a engendré des dérives dans l'enregistrement des plaintes de victimes en minorant les chiffres de la délinquance.
 
Déjà en 2003 Jean-Hugues Matelly, officier de gendarmerie, accordait un entretien au journal Libération, dans lequel il dénonçait les dérives engendrées par la culture du résultat. Par cet interview il dénonçait déjà ce que dix ans plus tard le journal Le Monde nous révèle aujourd'hui.
 
Il n'est je crois pas inutile de rappeler que Jean-Hugues Matelly a payé très cher sa liberté d'expression pour avoir dénoncé à cette époque les dérives de nos dirigeants. Quelques articles de Presse sont encore là pour nous rafraichir nos souvenirs : « Chiffres : la tentation du bidonnage »  publié sur Libération le 04.02.2003. Quelques temps plus tard Jean-Hugues Matelly « enfonçait le clou » dans un article publié sur le journal Rue 89, ce qui lui valu une exclusion pure et simple de la Gendarmerie.
 
Le 25 mars 2010, il est radié des cadres par « mesure disciplinaire » par un décret du président de la république, non publié au Journal Officiel, mais les effets de ce décret sont partiellement suspendus par le Conseil d'État le 29 avril 2010.
 
Bien heureusement le 12 janvier 2011, le Conseil d'État annule le décret du président de la République et réintègre JHM (Jean-Hugues Matelly) qui aujourd'hui est affecté à la DGGN avec le grade de Lieutenant-Colonel. Un article sur « actualité du Droit » en date du 26.03.2010 relate ces faits.
 
La carrière et la biographie de JHM est aujourd'hui référencée sur Wikipédia.
 
Le rapport de l'IGA sur l'enregistrement des plaintes par les forces de sécurité intérieure est consultable :
 
 • Rapport sur l'enregistrement des plaintes par les forces de sécurité intérieure (pdf)
 • Rapport sur l'enregistrement des plaintes par les forces de sécurité intérieure - Annexes (pdf)
 
Combien de temps encore chaque Gendarme, chaque Policier va-t-il rester sans réaction devant de tel faits ?
 
Les Gendarmes, Policiers, Militaires, dont la disponibilité, la motivation, le professionnalisme, le courage, le sens du sacrifice et la solidarité, force vive de notre Nation, Citoyens à part entière, vont-ils encore accepter « la Grande Muette » ou enfin oser dire et s'exprimer qu'il y en a assez !!!
 
Par Ronald Guillaumont - profession-gendarme.com



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Politique »