France : Hollande trie les enfants de la patrie, un militaire ne peut l'accepter !


Hollande sélectionne les morts au combat lorsqu'il honore séparément les morts pour la France selon leur religion. Démarche maladroite sûrement pas. Je lisais quelque part que nous avons un président trop habile. Est-ce une nouvelle façon de le décrire incompétent ? Probablement.
 
Lorsque j'ai entendu que le chef des armées de la République Française se livrait à cet exercice communautaire, c'est à dire anti-républicain, je n'y ai pas vraiment cru et j'ai attendu de rentrer à la maison pour aller chercher confirmation dans la presse en ligne. Il a prêté serment à la constitution, il ne pouvait la trahir ainsi. Il a fallu s'y résoudre.
 
Nous n'avons pas un président de la république, un président de tous les Français, mais bien un président de communautés juxtaposées qu'il convient d'honorer séparément. Il se croit habile en allant faire ce geste et peut-être cherche-t-il à contrebalancer un épisode où il a bien semblé que la communauté juive, plus Israélienne que Française dirigeait le pays.
 
J'avais compris, moi, petit cantalou paysan roturier dans mes gènes, que quelques juifs extrémistes avaient exigé et obtenu que nous dépassions nos règles communes pour régler un problème où la loi ordinaire ne demandait qu'à être appliquée. Heureusement quelques voix, et des plus importantes pour notre pays nous ont rassuré sur l'appartenance à la seule communauté qui vaille en France, celle des citoyens. Citoyens sans qu'il soit nécessaire d'y ajouter le moindre complément ou qualificatif. 
 
Mais, comme 90 % des musulmans votent au parti socialiste. Il ne fallait pas perdre des électeurs à l'approche des prochaines échéances. Je ne savais pas que nous avions un parti socialiste musulman, mais il fallait donc rassurer les musulmans ! Il faut donc comprendre que défendre des citoyens de comportements racistes ne peut se faire sans blesser un certain nombre d'autres. Où va-t-on ? Le président Hollande conforte-t-il une fracture inavouée parce qu'inavouable ? J'ignorais que la France était déjà coupée de la sorte.
 
La vérité est qu'elle ne l'est pas et si coupure il y a ce n'est pas entre citoyens, mais entre une classe dirigeante et médiatique favorisée et une population stupéfaite d'avoir engendré des enfants aussi peu dignes du pays. Jusqu'à aujourd'hui, ce mépris n'était pas mesuré. Heureusement un sondage confirme notre ressenti. (commentaire sous ce lien). Je ne suis donc pas seul à être désespéré.
 
Je prends le pari que les musulmans ne vont pas accepter d'être un enjeu électoral contre la majorité. Je prends le pari qu'ils se considèrent dans cette majorité, qu'ils se considèrent comme des citoyens et non comme des musulmans greffés comme une verrue sur notre société. Bref, je prends le pari que cette communauté va se retourner contre ces politiciens manipulateurs et que leur vote va s'étaler dans chaque parti, naturellement, je pense.
 
Je ne devrais peut-être pas l'avouer, mais hier, j'ai pris mon vélo et je suis allé voir sur les monuments aux morts des communes environnantes à mon domicile.  Je vais vous donner un « scoop », sur aucun d'entre eux, le nom des gens qui ont donné leur vie pour le pays n'était précédé ou suivi d'une marque indiquant sa religion.
 
J'étais rassuré. Ils n'étaient pas catholiques, juifs ou musulmans, ils étaient citoyens de la république et c'est le don de leur vie pour la patrie qui est honoré. Il n'est d'ailleurs pas fait mention de leurs m?urs ni pratiques sexuelles bien qu'il ne fasse aucun doute qu'il y avait de tout au combat et que chacun se tenait la main. J'ai noté aussi qu'il n'y avait pas de femme. Ah... Rassurez-vous ce n'est qu'une provocation.
 
Il faut bien mal connaître le monde militaire pour s'imaginer que les religions jouent le moindre rôle dans les relations entre les hommes et les femmes qui servent le pays. D'ailleurs le ministre de la défense était absent du déplacement de la honte que vient de faire le président Hollande en compagnie du ministre de l'Intérieur. (voir ce lien)
 
Le président Hollande considère que la France a une dette envers les populations musulmanes. Il considère donc que les musulmans sont extérieurs à la patrie, qu'ils sont des tiers, qu'ils ne sont pas inclus dans notre communauté, qu'ils n'étaient pas français. Ils étaient des étrangers. C'est le message qu'il nous adresse en reconnaissant une dette qui n'existe que dans l'esprit de gens qui préfèrent diviser le pays que perdre des places « rentables ».
 
A vrai dire, pour avoir vu quelques documentaires, pour avoir lu quelques ouvrages, je peux affirmer que ces soldats se sont battus parce qu'ils étaient français, ont combattu pour la patrie, la même que la notre, pas une nation musulmane, qu'ils n'étaient pas étrangers.
 
Le seul crime que nous avons commis est probablement à l'égard des harkis que nous avons abandonné, que nous avons livré à la vengeance et que nous avons parqué comme des animaux quand ils sont venus se réfugier en métropole pour échapper aux massacres, eux probablement plus français jusqu'au fond des tripes que bien des dirigeants actuels. 
 
Quand un pays sépare ses enfants, les trie, les hiérarchise, il se décompose.
 
Par jmestries - La grogne dans la gendarmerie



Commentaires 2

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • En quoi cela représente un scoop ? Il y a longtemps déjà que la société française est constituée de couches qui cohabitent et se battent entre-elles pour obtenir plus d'avantages que les autres, et cela se confirme d'après le nombre de codes législatifs divers et les différences entre les fonctionnaires et les autres citoyens. En gros j'oserai dire que nous ne sommes même plus une nation au sens propre du terme mais justes de voisins qui tentent de cohabiter avec toutes les différences qu'il peut exister. C'est bien là où le bas blesse ! Hollande n'a fait que souligner le problème et encore de façon maladroite, malgré notre passé colonial, la France s'est déclarée République laïque, donc n'ayant pas à prendre en compte les différentes religions et là je suis d'accord avec le texte qui souligne que Hollande, comme tous les autres présidents, a prêté serment sur la constitution et là il la bafoue ouvertement, et en cela il n'est pas le seul. Dommage, il existe des sujets plus importants à traiter sur le devenir de notre pays.

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • Je suis d'accord avec toi, et ca en est même inquiétant car il y en a de plus en plus ! Je tenais quand même à publier cette information, qui provient d'un blog géré par et pour des gendarmes, ce qui prouve bien que la colère grandissante affecte toutes les couches, même chez ceux représentant l'ordre.

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Politique »