France : A partir de janvier 2014, vous devrez déposer un double de vos clés en mairie


En raison des risques toujours accrus de terrorisme et de piratage industriel, le gouvernement a décoché un nouveau projet de loi dans un soucis de sécurité nationale bien naturel qui rassurera tout bon citoyen en lui imposant de déposer un double de ses clés d'habitations et de véhicules à la mairie de son lieu de résidence principale.
 
Diverses administrations comme la police, les douanes ou certaines sociétés privées accréditées comme la SACEM auront alors la possibilité de disposer à leur guise de ces doubles afin d'entrer chez vous quand bon leur semble, 24h/24 et sans préavis, ceci afin de fouiller vos affaires pour savoir si vous cachez du matériel explosif, des fichiers MP3 sans facture, ou suite à toute autre requête d'une marque ou d'un ayant droit quelconque. Le but est également de soulager la justice en l'excluant du circuit de contrôle des citoyens, évitant ainsi d'inutiles lourdeurs administratives et cette ridicule obsession du respect du droit.
 
Le projet de loi a reçu un accueil favorable de la majorité mais aussi de l'opposition.
 
Certains trouveront peut-être le procédé un peu musclé et portant légèrement atteinte à leur vie privée, mais rappelons que quand il n'a rien à se reprocher, l'honnête citoyen n'a pas à s'offusquer de ce que la force publique le contrôle, fut-ce au milieu de la nuit aux moments les plus intimes de sa vie de couple: il faut faire confiance à l'Etat, les vidéos tournées lors de ces interventions de maintien de l'ordre moral ne seront accessibles que par du personnel assermenté.
 
L'espace public
 
Un deuxième volet de ce projet de loi prévoit que tout tenancier d'espace ouvert au public devra prendre en charge l'enregistrement constant du comportement de ses clients et en garantir l'accès aux forces de l'ordre.
 
En collaboration avec l'entreprise Veni Vendi Vinci qui propose déjà un catalogue complet de zincs de bar truffés d'électronique et autres sanitaires équipés de webcams, l'Etat français sera désormais en mesure de vérifier le comportement de nos compatriotes en tout lieu.
 
C'est le député socialiste Malek Boutih, grand défenseur de la Démocratie, qui monte à la tribune pour porter ce grand projet sécuritaire :
 
« Depuis des années nous constatons le comportement toujours plus irresponsable de certains français qui se permettent d'avoir une opinion sur tout et n'importe quoi, et d'échanger avec n'importe qui. Tous les jours en France des gens se parlent dans les bars, débâtent de tous les sujet sans qu'aucun contrôle de l'Etat ne soit possible. Les bistrots sont une zone de non droit absolu extrêmement dangereuse et nous avons bien l'intention de reprendre le contrôle de la pensée publique. »
Il faut dire que Malek Boutih est déterminé : « Il faut civiliser la plèbe ! » lance-t-il à un hémicycle conquis.
 
S'ajoute à tout cela des mesures annexes telles que la création de brigades de filtrage du courrier postal. En accord avec La Poste et  pour sauver l'emploi des postiers en grande difficulté, des agents assermentés seront amenés à ouvrir et lire l'intégralité du courrier des français (factures, lettres, relevés de comptes, ...) afin de le photocopier avant de l'estampiller d'un « Bon pour lecture » aux couleurs de la République Française. Tout citoyen surpris en possession d'un courrier qui n'aura pas été vérifié sera passible d'une amende, voire en cas de récidive d'une suspension définitive du service postal.
 
Tout cela te semble ridicule ? Impossible ? C'est pourtant ce que ton gouvernement a fait passer. La loi de programmation militaire consiste à faire ce genre de déni de démocratie sur la vie privée numérique et les échanges qui sont désormais notre vie sur les internet qui nous relient.
 
Il ne s'agit pas d'un truc de geek. Si tu as une carte bleue, un téléphone, un pass navigo, tu es totalement numérique, tu es totalement traqué. Il faut se renseigner. Me semble-t-il.
 
Article (partiellement) sous licence Complete Bullshit
 
Note importante du veilleur
 
Vous vous en doutez, cet article est une allégorie. On ne va pas vous demander clés de votre maison (du moins pour le moment), mais d'après vous, à la vitesse ou notre monde s'enfonce dans un état totalitaire et policier, ou nos droits constitutionnels sont bafoués, ou nos libertés les plus fondamentales volent en éclats, combien de temps avant que tout cela devienne réalité ? Pour le moment, ce sont bel et bien les clés de notre vie numérique qu'il faut donner, et demain ? Réveillez-vous pendant qu'il est encore temps...
 
Le veilleur



Commentaires 3

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Tu vas voir qu'à ce rythme, ils vont stoker notre merde pour être sûr que ce qu'on a mangé a bien été acheté légalement. Dame, des fois qu'on retrouve du caviar dans les selles d'un clochard !
    Soyons un tantinet sérieux ! Leur foutue loi peut quand même trouver une toute petite justification : nous sommes en guerre, une sale guerre opposant la population d'une même nation à ceux qu'elle a choisi pour préserver ses intérêts et la représenter auprès des autres nations. Le souci c'est qu'au lieu de se serrer les coudes, chacun y va de son quand à soi et agit, ou plutôt n'agit pas, comme si la situation était tout à fait normale ! Tu parles qu'ils auraient tort de se gêner !

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • Bien sûr, puisque personne ne réagit comme tu le dis si bien, ils auraient tort de se priver ! Ils vont pouvoir ainsi à l'instar des nos « amis » américains pouvoir nous cataloguer et isoler les groupes dissidents qui commencent à les déranger. La prochaine étape sera elle le puçage obligatoire chez nous aussi ?

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Bah ! Chez moi le puçage me prendra pas, j'utilise de l'anti-puce ! Quoi qu'il en soit je te recommande la lecture du Nouvel Obs du 19 décembre 2013 au 1er janvier 2014, il y a quelques excellents articles y compris sur le sujet.

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Surveillance & sécurité »