Fin de l'argent liquide : Une réunion secrète des banques confirme la tendance


La disparition du cash approche et nous n'y échapperons probablement pas. Ce sera alors le dernier maillon d'une longue chaîne qui permettra le verrouillage d'un système totalitaire moderne et simple à la fois, puisque le système bancaire qui peut encore de nos jours - bien que difficilement - être contourné, sera alors inévitable et omniprésent.

Il faudra alors faire preuve d'allégeance envers nos amis les banquiers qui détiendront les pouvoirs de vie et de mort sur votre petite existence puisqu'aucune alternative ne vous permettra de vous libérer de leur emprise, et si payer par carte est rapide et pratique, il faut également songer aux inconvénients que la disparition de l’argent liquide engendrera.

Tout votre argent sera confié à une banque, or, lorsque vous y déposez de l’argent, techniquement il ne vous appartient plus. Il devient un actif de la banque qui a une dette envers vous. Vous ne pourrez donc plus en disposer à votre guise et en cas de litige avec votre banquier, votre argent pourra être bloqué, voire saisi en vertu des nouvelles règles sur le renflouement interne des banques qui sont entrées en vigueur au 1er janvier 2016.

Nul besoin de faillite bancaire pour vous voler votre argent, car une fois l’argent liquide éradiqué, l’instauration de taux négatifs par l’état permettra aux banques de se servir directement sur votre compte ! Les banques vont ainsi pouvoir augmenter leurs profits tout en supprimant toute possibilité d'un bankrun tant redouté. Il sera également facile aux gouvernements de surveiller toute vos transactions financières, et d'en savoir bien plus sur ce que vous estimez être votre vie privée...

Le Veilleur

Un nouveau système de paiement électronique a été dévoilé à des banquiers lors d’une réunion secrète à New York

Le mois dernier, une « réunion secrète » qui avait impliqué plus de 100 cadres supérieurs de certaines des plus grandes institutions financières aux États-Unis a eu lieu à New York. Au cours de cette « réunion secrète », une société connue sous le nom « Chain » a dévoilé une technologie qui transforme les dollars américains en véritables « actifs numériques ». Selon les témoignages, il y avait des représentants du Nasdaq, de Citigroup, Visa, Fidelity, Fiserv et Pfizer dans la salle, et « Chain » revendique aussi d’être en partenariat avec Capital One, State Street et First Data.

Cette technologie « révolutionnaire » est destinée à changer complètement la façon dont nous utilisons l’argent, et cela représenterait une étape importante vers une société sans numéraire et donc sans argent liquide. Mais si ce nouveau système de paiement électronique est un tel progrès et est si bénéfique pour la société, pourquoi a t-il été dévoilé au cours d’une réunion secrète pour les banquiers de Wall Street ? Y a t-il plus d’enjeux qu’on veut bien nous le dire ?

Aucun d’entre nous n’aurait probablement jamais entendu parler de cette réunion secrète, s’il n’y avait pas eu cette publication de Bloomberg. Ce qui suit provient de leur article intitulé « Au sein de la réunion secrète Où Wall Street a testé une monnaie numérique »…

Un Lundi, récemment au mois d’Avril, plus de 100 cadres supérieurs de certaines des plus grandes institutions financières au monde se sont réunies à une réunion privée dans un bureau du NASDAQ sur Times Squares. Ils n’étaient pas venus là pour simplement parler de la technologie blockchain (chaîne de blocs), cette nouvelle technologie dont certains prédisent qu’elle va transformer la finance, mais pour développer et tester cette technologie par le biais d’un logiciel.

A la fin de la journée, ils avaient tous vu quelque chose de révolutionnaire: des dollars américains transformés en véritables actifs numériques, capables d’être utilisés instantanément dès l’ouverture d’un commerce. Voilà la promesse d’un blockchain, où le système actuel complexe, lourd, susceptible d’entraîner des erreurs, qui prend des jours pour transférer de l’argent à travers la ville ou dans le monde entier est remplacé instantanément par un nouveau système quasi sûr et qui répond en temps réel.

Ce n’est donc pas seulement Michael Snyder rédacteur en chef du Blog de l’effondrement économique qui fait référence à cette « réunion secrète ». C’est dorénavant expliqué par Bloomberg. Et je pense qu’il y a une bonne raison pour laquelle cette réunion se soit tenue en secret, parce que le grand public serait certainement alarmé par ce pas de géant vers une société sans argent liquide. En Voici plus sur ce nouveau système révélé par Bloomberg

Bien que l’argent déposé sur un compte bancaire se déplace déjà électroniquement et constamment aujourd’hui, il y a une différence entre ce système actuel et la monnaie numérique (monnaie virtuelle). Les paiements électroniques actuels sont en réalité des messages avertissant que l’argent a besoin de passer d’un compte à un autre, et ce mode de fonctionnement est lent puisqu’il prend du temps durant le processus de paiement. Pour les clients, transférer de l’argent entre les comptes peut prendre des jours puisque les banques attendent des confirmations. En revanche, les dollars numériques sont pré-chargés dans un système tel qu’un blockchain (chaîne de blocs). Ainsi, ils peuvent être échangés quasiment instantanément contre n’importe quel actif.

« Au lieu d’attendre à chaque réception et à chaque confirmation de paiement, ce qui correspond au dispositif actuel », a déclaré Ludwin. « Le paiement et le règlement et donc les échanges s’effectueraient quasiment en temps réels. »

Pourquoi serait-ce si alarmant d’assister à un basculement majeur vers une société sans cash. En Suède, 95 % de toutes les transactions se font déjà sans argent liquide, et les distributeurs automatiques de billets sont retirés par centaines. Au Danemark, les représentants du gouvernement ont en fait un objectif déclaré de « supprimer l’argent liquide » d’ici 2030. Et en Norvège, la plus grande banque du pays a publiquement appelé à supprimer totalement l’argent liquide.

D’autres pays en Europe ont déjà interdit les transactions en liquide dépassant un certain montant. En voici quelques exemples ci-dessous

Comme je l’avais écrit précédemment, les transactions en espèces de plus de 2.500 euros ont déjà été interdites en Espagne, et récemment la France comme l’Italie ont interdit toutes les transactions liquide de plus de 1.000 euros.

Peu à peu, l’argent liquide disparaît, et ce que nous avons vu jusqu’à présent n’est que le début. 417 milliards de transactions électroniques ont été réalisées en 2014, et le nombre total pour 2015 devrait être beaucoup plus élevé.

Cette pression mondiale vers une société sans argent liquide va s’intensifier, parce que les banques et les gouvernements ont vraiment envie de voir l’idée d’un tel système s’installer.

Les banques aiment vraiment ce concept d’une société sans argent liquide qui forcerait tout le monde à devenir leurs clients de façon contrainte. Ainsi, personne ne pourrait plus cacher son argent sous le matelas à la maison ou essayer de payer toutes ses factures avec de l’argent liquide. Cela éviterait par la même occasion d’assister à des ruées devant les banques en cas de faillite bancaire car plus personne ne pourrait ainsi retirer d’argent liquide puisqu’il n’en n’existerait plus.

Avec ce système d’une société sans cash, nous serions tous dépendants des banques, et elles gagneraient beaucoup d’argent en raison des frais qu’elles collecteraient au travers des transactions liées à l’utilisation des cartes de crédit et de débit.

Les gouvernements voient beaucoup d’avantages dans une société sans argent liquide. Du coup, ils nous expliquent qu’ils seraient en mesure d’agir contre les trafiquants de drogue, les fraudeurs fiscaux, les terroristes et contre le blanchiment d’argent, mais la vérité est que cela leur permettrait d’observer, suivre, surveiller et contrôler la quasi-totalité de nos transactions financières. Nos vies deviendraient des livres ouverts pour les dirigeants et gouvernements, et la vie privée financière serait quelque chose qui appartiendrait définitivement au passé.

En outre, des formes variées de contraintes et de tyrannies dans un tel scénario sont évidentes. Imaginez un monde où votre gouvernement pourrait jouer le rôle de juge et d’arbitre sur ceux qui seraient autorisés ou non à utiliser le système sans cash. Il pourrait exiger que nous nous soumettions à une forme d’identification qu’elle aurait elle-même crée avant que vous ne soyez autorisé à utiliser ce système imposé, et il est même concevable qu’une sorte de serment de fidélité (des règles) serait nécessaire.

Bien sûr, si vous ne soumettez pas à leurs demandes, vous ne pourrez pas acheter, vendre, ouvrir un compte bancaire ou obtenir un emploi sans accès à leur système sans cash. Espérons que les gens puissent comprendre vers où le monde se dirige. L’argent liquide est un droit fondamental de notre liberté, et si ce droit nous est retiré alors cela ouvrira la porte à toutes sortes d’abus.

Même maintenant, l’utilisation de l’argent liquide devient petit à petit un acte criminel aux Etats-Unis. Par exemple, si l’argent liquide est utilisé pour payer une chambre d’hôtel, c’est alors considéré par les autorités fédérales comme étant une « activité suspecte » qui devrait être signalée au gouvernement. Bien sûr, il n’est pas encore illégal de payer sa facture d’hôtel en liquide pour l’instant, mais selon le gouvernement, c’est la méthode utilisée par les « terroristes » et cela doit donc être surveillé de près.

Il ne faut pas beaucoup d’imagination pour voir vers où nous nous dirigeons. Et pour ceux d’entre nous qui comprennent où en est la situation actuelle, tout ceci explique clairement qu’il est déjà trop tard.

Par Michael Snyder sur theeconomiccollapseblog - Traduction businessbourse

Liens connexes


Vidéos :



Commentaires 10

avatar de PH7
  • Par PH7 1 0
  • J.P, il me semble que cela était prévu depuis longtemps et bien que tu aies des difficultés avec les prophéthies, cela en fait partie (tu en avais pourtant plublié des articles autrefois !).
    D'où la nécessité de créer un réseau international possédant sa propre monnaie non interchangeable avec celle du Système, afin de poursuivre la lutte et organiser les échanges de la résistance.

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 1 0
  • Quand tu sais ce à quoi aspire le fameux nouvel ordre mondial, nul besoin d'être prophète pour deviner leurs pensées, et il me semble que j'en avais déjà parlé il y a longtemps, mais je reviens la dessus car il semble que tous les processus de globalisation s'accélèrent, celui ci ne semble pas y échapper.

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • « Tous les processus » ? Oui Cæsar TOUS !
    Comme on pourrait le parodier d'Astérix ! Sauf que comme dans cette excellente série de BD, il existe quelques irréductibles qui résistent encore et toujours !

avatar de Golden Awaken
  • Par Golden Awaken | site 0 0
  • Bonjour à tous les deux. Effectivement, cela fait un moment que ce type de société sans cash fait son bonhomme de chemin et cette vision a été proposée à Davos en Janvier dernier (« Who will be king in a cashless world? » (WEF) http://www.weforum.org/agenda/20... ). Je rejoins ton analyse Le Veilleur quant au Bankrun, mais n'est-ce pas aussi la meilleure façon de contrecarrer toute forme de révolte (en un clic on vous piquera votre fric...). Même si certains ne voient pas que nous vivons une période charnière d'un effondrement économique, cette Élite se prépare et fera tout ce qui est en son pouvoir pour nous imposer sa triste vision du Monde. Des solutions existent, mais sommes nous prêts à franchir ce pas? Là est la question...

    Voici quelques articles que je vous invite à consulter :
    Serions nous en train de nous diriger vers une société sans cash ?... (Simone Wapler via FYI)(Janvier 2016) http://followyourintuition.forum...
    « Le cash n’existera plus dans dix ans »... (Myret Zaki via FYI)(Février 2016) http://followyourintuition.forum...

    Bien Amicalement, Golden Awaken

avatar de PH7
  • PH7 a répondu 0 0
  • Cela fait plaisir d'obtenir d'autres commentaires ! Mais toi, comment vois-tu les choses, quelles stratégies pourrais-tu mettre en place ou adhérer pour contrecarrer le Système en place en cette période charmière ?

    Moi, je propose la création d'un réseau international transparent pour le Système, avec ses propres lois, sa propre monnaie, son propre système d'échanges, laissant lattitude aux membres du réseau de pouvoir échanger soit dans le réseau soit dans le Système. En gros un grand black suppléant les manques du Système actuel. J'ai toujours eu dans l'idée qu'il faut enlever aux banquiers et financiers leur mode d'alimentation, les priver de ce qui leur permet de nous contrôler et imposer leurs vues sans pour autant nous empêcher de vivre. Par contre le réseau reste dans l'optique du troc, de l'entraide et de la solidarité mais jamais donner rien sans rien (pas d'allocations, pas d'aides financières, pas de spéculation possible ni de création d'intérêts fianciers, pas de banque, pas d'actionnaires, ...) et une monnaie saine pour ce qui ne peut être troqué. En cas de suppression de la monnaie par le Système, il suffit de basculer dans le réseau pour continuer à vivre normalement ou rentrer dans la clandestinité.

avatar de Golden Awaken
  • Par Golden Awaken | site 1 0
  • Bonjour PH7. La première partie de ta proposition (qui est intéressante) est déjà mise en place notamment par les BRICS (Alternative aux SWIFT, i.e Dédollarisation). Pour ce qui est de l'entraide et de la solidarité, de nombreuses alternatives sont déjà également mises en place (Accorderies, Garages associatifs, Consommation Collaborative,...).

    Selon moi, l'argent/la monnaie/toute forme de compensation est véritablement le problème. Tout ceci est un frein à notre propre évolution en tant qu'Humanité. Chacun d'entre nous a ses caractéristiques propres (Intellectuelles et/ou manuelles) qu'il peut mettre au service des autres sans obligatoirement attendre quelque chose en retour sinon le bienfait d'avoir aider son prochain... Imagine les possibilités qui nous seraient ouvertes si ce carcan n'existait pas... Le problème, c'est que nous agissons comme des drogués réclamant leur dose pour pouvoir entretenir l'illusion, leur illusion. Je sais, il s'agit d'une Utopie, mais sincèrement, c'est ce à quoi j'aspire.

    Est-ce la nature humaine ? Est-ce notre état naturel ? (Chaîne YT de Golden Awaken) https://www.youtube.com/watch?vCx...
    Un endroit appelé Gratitude (Chaîne YT de Golden Awaken) https://www.youtube.com/watch?vS4...
    Le Mensonge Dans Lequel Nous Vivons (Chaîne YT de The Lie We Live) https://www.youtube.com/watch?vxz...
    ...
    Bien Amicalement, Golden Awaken

avatar de PH7
  • PH7 a répondu 1 0
  • Salut Golden : Je suis tout à fait d'accord sur le fait que l'argent soit un carcan, mais c'est un carcan utile car sans moyen d'échange on se retrouve dans un individualisme un peu forcé et la mise à disposition de tout ce que tu veux gratuitement fait que certains vont trimer alors que d'autres se reposeront sur la production réalisée sans jamais vouloir s'investir personnellement pour la communauté (c'est ce qui se fait actuellement avec les politiques et banquiers qui ne produisent rien mais accumulent les richesses au détriment de ceux qui les produisent). Compare l'argent à l'essence pour ta voiture. Elle est indispensable pour la faire rouler à condition qu'elle soit dans ton réservoir puis passe par le carbu avant d'être enflammé dans le moteur. C'est une énergie que tu dois renouveler. Par contre, si tu stockes l'essence dans un silo à Paris et que tu n'en n'as plus dans ton réservoir arrivé à Lyon, alors ta voiture cesse de rouler ce qui est gênant si tu vas à Marseille. De plus il est contre nature que l'argent se reproduise « spontanément », c'est alors de l'argent-produit en non plus de l'argent-énergie. L'argent-produit ne permet pas de faire circuler les biens et services, ce qui nous mène aux dérives actuelles.

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Pour terminer, effectivement ce que je propose existe déjà, mais sans aucune cohésion. Ce que je propose c'est d'unir ces différents groupes sous une même bannière, avec une même monnaie et une même constitution librement consentie. Actuellement ces groupes dissidents sont sans puissance et peuvent se faire récupérer par le Système car ils agissent de façon individuelle et ne peuvent échanger qu'à travers le Système ou manquer de certains produits et artefacts utiles dans la vie courante. De plus certaines productions exédentaires sont perdues alors qu'un échange permettrait de les transformer et stocker avant d'être utilisées en cas de pénurie ou catastrophe ou simplement transférées vers des contrées en manque. C'est un système basé sur l'échange avec de « l'argent-énergie » et non pas de « l'argent-produit » permettant toutes les formes d'artisanat et surtout employant tout le monde.

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • Salut à tous les deux. En effet, comme le dit indirectement Philippe, une monnaie alternative ne peut être viable que si elle profite à une société en autarcie totale. Dans le cas contraire il faudra forcément à un moment donné passer par la case banque L'idée d'unir ces différents groupes alternatifs est une très bonne idée, cependant elle ne fonctionnera que dans la mesure ou ce mouvement ne « dérange » pas le système en place, dès lors, ce dernier se contentera de publier les textes de lois pour rendre tout cela illégal, forces de l'ordre à l'appui... Enfin, c'est mon point de vue.

avatar de PH7
  • Par PH7 1 0
  • C'est sûr que le Système cherchera à rendre tout cela illégal, mais il ne faut pas oublier que le Système est moribond et que la naissance de ce mouvement alternatif n'est que la résultante des actions du Système. A mon avis, si dans un premier temps le Système rendra illégal cette action, dans un second temps plutôt que rendre la nouvelle coalition illégale (parce qu'il n'a plus les moyens de l'éradiquer dans son intégralité), le Système (ou ce qu'il en restera) cherchera à le détourner à son profit puisqu'il sait très bien qu'il est à bout de souffle dans son modèle actuel.

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Economie »