Etats-unis : un camion comportant des symboles francs maçons transporte des « cercueils »


Un semi-remorque, arborant le sigle de la franc-maçonnerie, transporte des « cercueils »  (boîtes mortuaires) le 21 septembre 2012 dans le Wisconsin, sur l'Interstate 90/94 entre Osseo et Hixton...
 
Le symbole maçonnique est facilement identifiable sur le camion. Il est accompagné du degré 32, qui correspond au titre de « Prince du Royal secret »  à « l'atelier du grand consistoire » . La maçonnerie compte 33 degrés. Le frère conducteur est donc très certainement accrédité pour accéder à des lieux relativement protégés de la curiosité du public. En zoomant, il est possible de lire quelque chose écrit à la main (en tous cas ça y ressemble bien) : « FEMA »  et « EPA »  (agence de l'environnement des Etats-Unis) écrit en italique. Sur l'un d'eux, on peut lire 66551, et un autre 66531. Il est possible de lire aussi « mole pass »
 
La traduction Google en français utilisée par lejournaldusiecle donne le résultat « Passage à taupe », le site evoque de manière interrogative le terme « passe-taupe » qui ne veut pas dire grand chose. Ayant essayé divers traducteurs, d'autres possibilités pour le terme « mole » sont « brise-lames » (un container resistant aux vagues ?), ou encore « mouche », qui laisserait comprendre que les containers sont « mouches-proof », ce qui en soi serait normal pour la contention de cadavres...
 
La société de transport « D & J trucking » existe effectivement et dispose d'un site web (lien).

camion_fema.jpgUne autre photo a été prise le 8 mai 2012, on peut y voir un chargement de conteneurs qui servent à entreposer des corps (ci-contre).
 
Le chargement a été vu en direction nord de la Georgie, le 8 mai, à partir de là où sont entreposés des dizaines de milliers de ces contenants, qui selon le fabricant, servent à entreproser des corps.  Le blogger a ajouté que lorsque le conducteur s'est rendu compte qu'il était suivi, il a tout de suite quitté l'autoroute.
 
La compagnie PolyGuard est le fabricant de ces « contenants funéraires » (lien)
 
Les camps FEMA : Camps de concentration pour civils ?
 
Après les tragédies de la dernière guerre mondiale encore dans les mémoires, on pourrait croire que les camps de concentration font partie d'une sombre page de notre histoire, que depuis bien longtemps il n'y a plus de place pour les dictateurs dans nos sociétés occidentales, et que nous sommes à l'abri des extrêmes, mais les erreurs d'hier pourraient bien se reproduire aujourd'hui.
 
En témoigne cette enquête du sénateur Jesse Ventura, qui rapporte l'existence de plus de 600 camps d'internements civils disséminés aux quatre coins des Etats-Unis. Des camps entourés de miradors, des camps desservis par des voies ferrées, par la route et parfois même par un aéroport, des camps vides, mais gardés 24h sur 24h par du personnel militaire, des camps qui abritent des wagons ressemblant étrangement à des convois de déportation. Des camps dormants qui se languissent d'accueillir, mais d'accueillir qui et pourquoi ?
 
Derrière ces camps se dresse la FEMA, pour Federal Emergency Management Agency, l'agence gouvernementale chargée de la prévention et de la gestion des catastrophes naturelles. Depuis le début des années 1980, celle-ci a connu de nombreuses transformations significatives qui ont fait d'elle une institution aujourd'hui incontournable en matière de gestion des urgences. Bien qu'elle ait été créée pour protéger les civils des catastrophes naturelles, sa mission, maintes fois redéfinie par le gouvernement, se concentre à l'heure actuelle sur la prévention des risques liés au terrorisme.
 
Les changements d'objectifs survenus au fil de l'existence de l'agence ont permis de loger protection et défense civiles à la même enseigne. Une alliance consolidée par l'intégration de la FEMA au nouveau Département de la Sécurité Intérieure créé en 2003 par l'administration Bush. La gestion des urgences est un créneau derrière lequel se profilent beaucoup de possibilités.
 
En effet, peu importe la nature de l'urgence, la menace qu'elle entraînerait pour la continuité du gouvernement américain justifierait la déclaration de la loi martiale qui, elle-même, propulserait la FEMA à la tête du pays. Une fois le gouvernement provisoire instauré, les lois d'exception seraient activées, ainsi que les programmes impliquant les camps d'internements civils.
 
Certaines personnes estiment que la FEMA est en fait le véritable gouvernement secret des Etats-Unis puisque ce n'est pas un corps élu, elle n'est d'ailleurs pas tenu d'informer le public, et elle dispose d'un budget secret et discrétionnaire de plusieurs milliards de dollars. Cette organisation gouvernementale a plus de pouvoir que le Président des Etats-Unis ou que le congrès, elle a le pouvoir de suspendre des lois, déplacer des populations, arrêter et détenir des citoyen sans mandat de justice et sans procès, elle peut confisquer des propriétés, des stocks alimentaires, des systèmes de transports et peut suspendre la constitution.
 
Ce n'est pas simplement l'entité la plus puissante des Etats-Unis, mais c'est aussi une entité qui n'a même pas été créée selon la constitution par le congrès, c'est le produit d'un ordre exécutif présidentiel.
 
Le concept d'origine pour la création de la FEMA était d'assurer la survie du gouvernement des USA en cas d'attaque nucléaire. On lui avait aussi confié une mission de coordination en cas de désastres nationaux tels que tremblements de terre, déluges, ouragans, etc. Cependant, la planification du fonctionnement de l'Etat en cas de crise nationale dépend de toute évidence d'une stratégie qui, dans ce cas-ci, a été élaborée dans le cadre d'un plan militaire bien ficelé.
 
Description des vidéos :
 
 • Vidéo 1 : semi-remorque arborant le sigle de la franc-maçonnerie
 • Vidéo 2 : vidéo qui a été tournée en 2008 où on peut voir l'entreposage de milliers de conteneurs en Georgie
 • Vidéo 3 : documentaire sur les camps FEMA et ces étranges « cercueils »
 • Vidéo 4 : documentaire par Jesse Ventura sur la nouvelle forme de camps de concentration déjà présent aux usa
 • Vidéo 5 : documentaire « Lockdown » sur les camp Fema Americains lors de la 2ème guerre mondiale




Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Conspirations »