Etats-unis : ordre d'évacuation en Louisiane à cause d'un risque de rupture d'un barrage


Les représentants de Louisiane ont ordonné ajourd'hui aux personnes vivant le long du fleuve de Tangipahoa entre les villes de Kentwood et Robert d'évacuer en raison de rupture attendu d'un barrage dans le Mississippi qui a été endommagé par la tempête tropicale Isaac.
 
Jusqu'à 60.0000 personnes en Louisiane en aval du barrage de Tangipahoa du lac près de McComb, Mississippi, ont recus l'ordre d'évacuer, a déclaré le gouverneur de Louisiane, Bobby Jindal.
 
Le barrage, situé dans l'État du Percy Quinn Park, est à 100 kilomètres au nord de la Nouvelle-Orléans, qui elle, n'est pas en danger.
 
Le barrage a été gravement endommagé dans la tempête, mais « n'a pas rompu pour le moment, » dit Carlene Statham, directeur adjoint de la défense civile dans le comté de Pike, Mississippi.
 
Les représentants du Mississippi envisagent d'intentionnellement ouvrir une brèche pour empêcher une défaillance, dit Jindal, appelant à la situation au barrage « très fluide ». Si une brèche est intentionnellement faite dans le barrage ,ce serait sans effet en Louisiane, a il dit.
 
Les fonctionnaires ont ordonné d'évacuer les résidents sur un mille de distance de chaque côté de la rivière, et Jindal a ordonné aux autobus de la région d'aider les résidents à évacuer, a dit Gordon Burgess, président de la paroisse de Tangipahoa.
 
Un hélicoptère de la garde nationale est en vol, chargé de la surveillance du barrage, a déclaré Jindal. Si le barrage défaille et cède, il faudrait environ 90 minutes à l'eau pour atteindre Kentwood, dit-il.
 
Jindal a déclaré qu'il prévoyait d'étudier le barrage Burgess par avion plus tard jeudi.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Inondations »