Etats unis : Obama prétend vouloir réformer le Patriot Act au nom de la transparence...


Voici que notre grand joueur de flûte mondialiste, alias Barack Obama, sentant la tension monter après l'affaire Snowden, décide de rassurer le bon peuple en plaidant une réforme du patriot act, loi qui a été votée par le Congrès des États-Unis et signée par George W. Bush le 26 octobre 2001, et depuis reconduite jusqu'en 2015 (wiki).
 
Pour rappel, cette loi permet au gouvernement des États-Unis de considérer comme « combattant ennemi » toute personne soupçonnée de projet terroriste, et de détenir cette dernière sans limite de temps et sans la moindre inculpation. Comprenez bien que la notion de terrorisme est ici très vague et laissée à la libre appréciation des décideurs ! De nombreuses théories sérieuses (conspirationnistes pour d'autres...) avancent l'idée que les attentats du 11 septembre auraient été crées pour (entre autres) servir de pretexte à la mise en place de cette loi... Alors la transparence, vous y croyez vous ? Le veilleur
 
Barack Obama a annoncé vendredi 9 août qu'il allait « travailler avec le Congrès » pour réformer la disposition du Patriot Act prévoyant la collecte des métadonnées téléphoniques par la NSA, face à la polémique déclenchée par les révélations d'Edward Snowden. « Transparence » et « confiance » étaient les maîtres mots, même si le président américain a démenti tout abus de l'administration.
 
« Nous pouvons prendre des mesures pour mettre en place davantage de supervision, davantage de transparence et de garde-fous »
, a jugé Barack Obama lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche. Consacrant une grande partie de sa conférence de presse aux programmes de l'agence de sécurité nationale (NSA) mis en lumière par les révélations de Snowden, un ancien consultant actuellement réfugié en Russie, Barack Obama a dit sa volonté de « travailler avec le Congrès pour mettre en place des réformes appropriées » de la disposition du Patriot Act qui chapeaute ces opérations.
 
Le Patriot Act est un ensemble de lois sécuritaires adoptées peu après les attentats du 11-Septembre. L'un de ses articles a été utilisé par l'administration pour justifier la collecte des métadonnées téléphoniques (durée des appels, numéros appelés) par la NSA, puissante agence de renseignement chargée des interceptions électroniques.
 
Snowden n'est « pas un patriote » pour autant
 
Le président Barack Obama a promis une « nouvelle ère » dans le renseignement avec une série de propositions pour garantir davantage de transparence et de garde-fous tout en assurant que les Etats-Unis ne souhaitaient pas espionner les « citoyens ordinaires ».
 
Un responsable de la vie privée va être nommé à l'Agence nationale de la sécurité (NSA), a déclaré le président américain lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, ajoutant que l'administration allait déclassifier des documents sur le renseignement.
 
« Ce responsable servira de plate-forme à davantage de transparence sur ce que font et ne font pas les agences de renseignement », a annoncé le président. « Quant aux autres dans le monde, je veux encore une fois rappeler que l'Amérique n'est pas intéressée par l'espionnage des gens ordinaires. Nos services de renseignement se concentrent sur la recherche d'informations nécessaires pour protéger notre peuple et, dans de nombreux cas, protéger nos alliés », a-t-il plaidé.
« Toutes ces mesures sont destinées à faire en sorte que les Américains puissent avoir confiance dans le fait que nous respectons nos intérêts et nos valeurs, tout en menant des opérations de renseignement »
 
, a encore dit le président. Pour autant, Barack Obama ne pense pas « que M. Snowden soit un patriote », ajoutant que « le gouvernement le poursuit toujours pour trois crimes », selon The Verge.
 
Les Républicains mettent en garde Obama
 
Les adversaires républicains de Barrack Obama au Congrès l'ont en retour appelé à ne pas perdre de vue la mission première du renseignement.
 
« La transparence est importante, mais la Maison Blanche doit dire que la réforme ne compromettra pas l'intégrité des programmes de surveillance »
, a expliqué Brendan Buck, porte-parole du président de la Chambre des représentants John Boehner. La révélation du programme de surveillance d'internet, baptisé PRISM, a ulcéré de nombreux pays alliés des Etats-Unis, notamment l'Allemagne.
 
Barack Obama, qui s'est entretenu jeudi avec des dirigeants d'entreprises de télécommunications et d'Internet à la Maison Blanche, a également décidé de créer un groupe d'experts pour passer en revue les opérations de surveillance de son pays. Il leur commandera un rapport d'ici à la fin de l'année, selon un haut responsable de la Maison Blanche.
 
Ce dernier a reconnu que « la publication non autorisée » d'informations par Edward Snowden avait « rendu ces thèmes plus visibles », mais assuré qu'il s'agissait d'une préoccupation de Barack Obama avant le début de cette affaire.
 
Rhétorique anti-américaine en hausse
 
La rhétorique anti-américaine est en hausse depuis que Vladimir Poutine est redevenu président de la Russie, a estimé vendredi 9 août son homologue américain Barack Obama, tout en jugeant qu'il n'avait « pas de mauvaises relations » avec le chef du Kremlin. Les relations bilatérales se sont d'autant plus détériorées depuis que la Russie a offert un asile d'un an à Edward Snowden, poursuivi pour espionnage aux Etats-Unis.
 
Le président américain, qui a annulé sa participation à un sommet avec son homologue russe prévu début septembre, a en revanche écarté l'idée d'un boycottage des jeux Olympiques d'hiver de Sotchi, en Russie en 2014, estimant qu'un tel geste était « inapproprié ».

Note du veilleur

Sachez que les cours fédérales des Etats unis ont déclaré anticonstitutionnelles plusieurs des dispositions du Patriot Act, et que ces dernières violent pas moins de 6 amendaments de la constitution :

 • 1er amendement : liberté de religion, de parole, de réunion et e la presse.

 • 4ème amendement : droit de ne pas subir des recherches et des saisies déraisonnables.

 • 5ème amendement : nul individu ne peut être privé de sa vie, de sa liberté ou de ses biens sans un procès équitable.

 • 6ème amendement : droit à un procès public rapide par un jury impartial, le droit d?être informé des éléments de l?accusation, le droit de confronter les témoins et d?assistance juridique.

 • 8ème amendement : pas de détention arbitraire ou cruelle ni de condamnation exceptionnelle.

 • 14ème amendement : tous les individus (citoyens américains ou non) résidant aux EU ont droit à un procès équitable et une égale protection par la loi.
 
En lire plus...



Commentaires 2

avatar de PH7
  • Par PH7 0 0
  • Sachez que les cours fédérales des Etats unis ont déclaré anticonstitutionnelles plusieurs des dispositions du Patriot Act, et que ces dernières violent pas moins de 6 amendements de la constitution : Au moins là les américains ont quand même réagis rapport à leur constitution. Et en France nous avons un conseil constitutionnel chargé de regarder si les lois et décrets sont bien conformes à notre constitution. Pour quelles raisons ne réagissent-ils pas lorsque des lois violent manifestement la déclaration des droits de l'homme et par conséquent la constitution française ? Même si ces lois renégates sont émises par l'Europe et Bruxelles, il n'y a aucune raison de les accepter dans la mesure où nous sommes encore souverains sur notre territoire du moins sur le papier !. Bon sang les français qu'attendez-vous le cul vissé dans vos fauteuils ! Ne voyez-vous pas que la patrie est en danger, vos libertés réduites à une peau de chagrin, vos économies pillées et votre pouvoir d'achat réduit par un État qui ne soucie plus guère de votre capacité à produire et consommer autre chose que de la Merde made-in-ailleurs. FRANÇAIS lève toi, redresse la tête, mobilise toi pour changer à la fois ces gouvernements qui nous ignorent et se foutent de notre gueule ! Putain de veau ! Vas-tu te laisser mener à l'abattoir sans réagir ou faire honneur à tes ancêtres. Oui des têtes peuvent tomber mais c'est pour le bien de tes enfants et petits enfants ! Toi ta vie est juste foutue mais tu l'a vécue dans la paix au point que tu es ramolli et pas seulement du cerveau, pauvre Français autrefois si fier et âpre à défendre ton pain quotidien tout comme tes valeurs.
    FRANÇAIS lève toi et fait ton devoir, rebelle toi et lutte activement contre l'oppression pour faire revivre notre belle partie dans le respect des droits de l'homme et du citoyen mais aussi pour devenir le flambeau illuminant le monde. FRANÇAIS respecte toi pour être respecté de retour, cesse de baisser ton froc juste histoire de pouvoir regarder tes jeux télévisés en toute tranquillité ! FRANÇAIS AGIS DÈS MAINTENANT --- note : si un journaliste lit ces mots, il a toute ma bénédiction pour les rapporter fidèlement dans tout support médiatique à sa disposition ---

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • Comme je bois ces paroles ! Il est triste de constater que les générations qui ont versées leur sang pour notre liberté ont été supplantées par d'autres générations d'abrutis lobotomisés sans le moindre amour propre !!!

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Législation »