Etats Unis : Les mystérieuses pierres de la Vallée de la mort


Mystérieuses pierres dans la Vallée de la mort (Death Valley), elles se déplacent mystérieusement, laissant des traces dans le sable derrière elles.
 
Une visite insolite dans la Death Valley est celle de Racetrack playa, situé à l'ouest du parc. Racetrack Playa est un lac asséché de manière saisonnière situé au nord des Panamint Mountains dans le Parc national de la vallée de la mort, Californie, (États-Unis). Cet endroit est connu pour ses rochers mobiles qui se déplacent à sa surface pour des raisons encore mystérieuses.
 
Dans le lit asséché du lac, des roches se déplacent mystérieusement, laissant des traces dans le sable derrière elles. Les blocs de pierre se détachent du flanc de colline puis roulent en contre-bas. Alors commence une course mystérieuse, sur un sol définitivement plat.
 
L'hypothèse émise par des physiciens lors d'une étude sur site en 1995 serait que ces rochers sont poussés par le vent (des pointes à 145 Km/h ont été enregistrées en hiver) associé à la quasi absence de couches limites (inférieures à 5cm) du fait de l'absence de végétation et de relief. Ce phénomène n'a encore pas trouvé d'explications scientifiques... Et pour cause, personne n'a encore jamais vu les roches bouger !
 
Le phénomène est connu depuis plus d'un siècle, mais malgré plusieurs campagnes de recherches scientifiques, il n'a pas encore été expliqué. Le désert est si hostile qu'on ne peut y rester très longtemps, ce qui fait que jusqu'ici, personne n'a jamais observé le déplacement des rochers...
 
Sur une plaine de sable et de boue séchée, des pierres se déplacent, laissant les traces de leurs avancées sur des centaines de mètres. Il n'y a pas de pente et les blocs de roche ne sont pas ronds, il pèsent jusqu'à 50 kg. Parfois ils changent de direction, leurs trajectoires se croisent... Personne n'a jamais vu les pierres bouger et leur course est un mystère. Tremblement de terre, force magnétique mystérieuse, vent exceptionnel ? les spécialistes ont longtemps été intrigués sans pouvoir apporter d'explication à ce phénomène quasi unique au monde.
 
Les hypothèses les plus fantaisistes n'ont pas manqué : magnétisme, sorcellerie, OVNIs. Quant aux études les plus récentes, réalisées à l'aide du GPS (système de positionnement par satellite), elles ont seulement donné des indices. Par exemple, on a pu démontrer qu'il existe une corrélation entre la direction des vents dominants et le sens général du déplacement des rochers. Mais les vents, bien que parfois très violents en cet endroit (160 km/h), ne peuvent pas pousser des pierres aussi lourdes sur terrain sec.
 
Les scientifiques n'ont pas non plus réussi à expliquer pourquoi des pierres similaires et voisines ne se déplacent pas au même moment et en suivant le même chemin. Une des hypothèses les plus sérieuses, formulée par Paula Messina, de l'université de New York (en 1997-98), évoque la formation de mini-tornades formées par les 2 courants d'air arrivant du sud du lac. Ces mini-tornades expliqueraient en partie les mouvements chaotiques et localisés des pierres sur le lac rendu glissant par la pluie et les sources. De plus, un tourbillon fait augmenter localement la pression atmosphérique, ce qui accroît la force de poussée du vent.
 
Une des possibles raisons du déplacement des pierres : l'inondation du Racetrack. Mais, encore une fois, on ne voit pas les pierres bouger ! Le mystère des « pierres qui bougent » a encore de beaux jours devant lui, sous le soleil de Death Valley.
 
Par  Muchosurlenet

Explications rationnelles aux mouvements des rochers (mise à jour)
 
En format bref : l'énergie vient du vent et le mouvement est permis par la réduction drastique des forces de frottement. L'hiver, dans cette région montagneuse (1.200 m), les vents atteignent des vitesses élevées, jusqu'à 145 km/h. La disposition des sommets alentour conduit à leur renforcement en certaines zones, face à des vallées plus encaissées. C'est là que les mouvements sont les plus longs. Certaines zones de Racetrack Playa reçoivent des vents de directions légèrement différentes, induits également par le relief entourant ce lac. C'est là que se forment les zigzags. Cependant, à elle seule, l'hypothèse de l'action d'Éole ne suffit pas à expliquer le déplacement de blocs rocheux de plusieurs quintaux. La nature du sol est le secret. La surface, tout d'abord, est vraiment très plate. La différence maximale d'altitude n'est que de 4 cm. Elle est aussi extrêmement lisse, craquelée de fissures formant des structures vaguement hexagonales.
 
Et puis il y a l'eau. Dans cette région désertique, les précipitations sont faibles, de l'ordre de 5 cm par an. Pluie ou neige, elles tombent sur de courtes périodes, sous forme de crues. Le sol, argileux, laisse mal passer l'eau. Au printemps, durant les nuits froides, il peut se former une fine couche de glace. Une simple couche d'eau liquide, à elle seule, peut suffire à réduire à presque rien la force de frottement, explique la géologue Paula Messina dans cette vidéo. Les vents puissants peuvent alors faire bouger ces rochers? Bien sûr, il manque un film montrant ces pierres en train de se déplacer. Avis aux amateurs : il suffirait de camper entre l'hiver et le printemps dans ce coin perdu de la vallée de la Mort et d'observer la scène dès que les vents dépassent 80 ou 100 km/h...
 
Source futura-sciences (merci à « cellequidoute » pour ce lien ;-)


Vidéos :



Commentaires 9

avatar de cellequidoute
  • Par Cellequidoute 0 0
  • rôle de l'argile ? ça m'évoque une histoire de voiture plus ou moins une tonne qui remonte une pente faible dans l'aude, il aurait un effet d'optique en fait le terrain serait plat ajouté à la plasticité voire thixotropie des couches argileuses sous- jacente

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • Pour l'instant, ce n'est qu'une hypothèse, mais en effet, le role de l'argile humide permettrait au forts vents qui circulent à cet endroit de « pousser » les pierres à se déplacer. Je suis quand même sceptique, vu le poids, et la faible prise au vent (surface réduite) des rochers, même soufflant à 160 km/h, je vois mal les vents déplacer ces pierres. D'autant plus que le déplacement ne semble pas du tout « saccadé », on ne voit pas de traces laissant supposer un déplacement se faire en plusieurs fois, mais bien un trait régulier ou l'enfoncement ne semble pas varier. Peut être des variations gravitationnelles ?

avatar de Magn3tik
  • Par Magn3tik 0 0
  • Notre terre est pleine de suprise ! Comme la zone du silence il y a certaines zones avec le champ magnétique perturbé avec des phénomènes totalement inexpliqués.

avatar de cellequidoute
  • Par Cellequidoute 0 0
  • effectivement, j'ai utilisé la microgravimétrie pour repérer le pergélisol ça nous ramène encore à la composition des couches sous-jacentes. NB Il y a bien longtemps on m'a résumé la différence d'approche entre les géologues américains et les européens, les premiers privilégient le plan, les seconds la coupe. Etudier les déplacements horizontaux me semble un bon exemple de leur démarche

avatar de Le-veilleur
  • Par Le-veilleur (Admin) 0 0
  • Il est certain que notre belle bleue nous réserve encore bien des surprises, à l'image des fonds océaniques mal connus des scientifiques qui y font régulièrement des découvertes étonnantes. Pour ma part je ne connais pas les différences d'approche entre les géologues américains et européens, si tu as des exemples concrets ou liens vers des articles qui le traitent, je suis preneur

avatar de philow
  • Par Philow 0 0
  • Mystère résolu par des scientifiques américains vu sur national géo, les pierres bougent sous l'effet conjugué de l'eau sur l'argile qui crée une couche très mince et extrêmement glissante et des vents violents qui parcourent la vallées!

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Merci pour cette participation Philow, aurais tu a tout hasard les sources de cette info, histoire de faire un complément d'article ? Merci à toi

avatar de cellequidoute
  • Par Cellequidoute 0 0
  • voir futura-science qui reprends l'explication de philow

avatar de Le-veilleur
  • Le-veilleur a répondu (Admin) 0 0
  • Merci à toi pour cette source, je viens de mettre à jour l'article

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Etat de la planète Géologie »