Etats-unis : Les banques ferment les vannes à la zone Euro


NEW YORK - Les banques américaines JPMorgan Chase et Goldman Sachs ont suspendu l'injection de nouvelles liquidités dans leurs fonds de marché monétaire européen à la suite de l'abaissement des taux de la Banque centrale européenne qui pèse sur les rendements de ces fonds.

« Nous avons appliqué certaines restrictions temporaires sur nos cinq fonds de marchés monétaires libellés en euros, pour protéger nos clients d'une plus ample dilution des rendements », a indiqué une porte-parole de JPMorgan Chase vendredi à l'AFP.

Ces fonds monétaires investissent dans des bons du Trésor ou des billets de Trésorerie, des placements jugés stables mais avec un rendement plus élevé que les simples dépôts, généralement destinés aux fonds de retraite des particuliers.

Une porte-parole de Goldman Sachs a indiqué que Goldman Sachs Asset Management International, de même que plusieurs autres gestionnaires de fonds monétaires, avait temporairement limité les souscriptions. « Mais le fonds n'est pas fermé », a-t-elle ajouté, précisant que ces mesures entreraient en vigueur lundi.

Goldman Sachs a justifié ces mesures auprès de ses clients dans une note interne en citant l'environnement du marché européen qui est en territoire incertain vu ces taux historiquement bas, voire négatifs, car inférieurs à l'inflation.

La Banque centrale européenne (BCE) a baissé jeudi son principal taux directeur à son plus bas niveau historique (0,75%), afin de doper une économie toujours morose en zone euro.

Pour Gregori Volokhine, directeur de la stratégie de courtage chez Meeschaert New York, ces mesures pourraient avoir dans quelques semaines de graves conséquences sur la capacité de financement d'organismes européens.

JP MORGAN CHASE & CO - GOLDMAN SACHS GROUP (source AFP)



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Economie »