Etats-unis : Les autorités détruisent le jardin d'une dame sans raison


Révoltant, écoeurant, indignant... Les qualificatifs ne manquent pas, et la colère me prend les trippes alors que je vous écris ces lignes. A la lecture de cette news, certains d'entre vous, une fois le choc passé, penseront que cela se passe aux Etats-unis, et que cela ne peut pas arriver chez nous, mais détrompez vous, de tels agissements et textes de loi sont à nos portes !

Bientôt, vous n'aurez plus le droit de faire pousser vos propres légumes ou plantes médicinales dans votre jardin, les remèdes naturels à base de plantes seront également prohibés, ou leur mise sur le marché sera tellement contraignante pour les petits producteurs qu'ils n'auront d'autre choix que d'en abandonner la vente (lire "L'Union Européenne veut interdire les remèdes naturels").

Je vous laisse voir par vous même (news plus complète sur le site original - en anglais) : 
 
Denise Morrison, une femme de Tulsa en Oklahoma cultivait plus de 100 variétés de plantes médicinales dans son jardin situé dans sa cour arrière.  Elle cultivait aussi des fruits, des légumes, des noix, des épices, depuis qu'elle a perdu son travail. Aucune plante illégale n'était cultivée par la dame, rien que le nécessaire pour lui procurer un minimum de survie alimentaire et médicinale.
 
Elle savait quels étaient les plantes qui lui seraient utiles à traiter l'arthrite, qui épiceraient sa nourriture, celles qui éloigneraient les moustiques et traiteraient les piqûres d'insectes...
 
Elle s'est retrouvée devant les tribunaux, suite à des actions entreprises par les autorités, mais des hommes sont tout de même venus détruire presque tout son jardin, allant jusqu'à couper ses arbres fruitiers et arbres à noix.
 
Un grand nombre des plantes qui ont été détruites lui étaient utiles pour traiter son diabète, l'hypertension artérielle et l'arthrite. L'ordonnance disait que les plantes ne pouvaient dépasser 12 pouces de haut pour la consommation humaine...

Dans la même veine, détenir plus de 7 jours de réserves alimentaires peut faire de vous un potentiel terroriste !
 
En effet, accumuler quelques sacs de farine et des conserves de sauce tomates peut signifier des intentions malveillantes, un potentiel d'attentat terroriste qui menace la sécurité nationale !  Guantanamo Bay pour détention de pois chiches en grande quantité!
 
Au delà de l'ironie, ce sont les propos tenus par le Sénateur Rand Paul qui prétend défendre les citoyens américains contre la loi qui autorise la détention préventive (sans jugement) contre tout citoyen prétendu menaçant pour la sécurité nationale.  De posséder des réserves alimentaires est maintenant considéré comme étant un indice d'appartenance à un groupe ou à une idéologie anti-gouvernement, appelé officiellement le "terrorisme domestique"...
 
Belle contradiction avec les programmes gouvernementaux qui incitent les citoyens à disposer d'une trousse et d'un plan d'urgence ! (lien conscience du peuple - lien godfather politics)




Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Faits divers Juridique »