Etats-unis : la Maison Blanche exige des prisons militaires pour les Américains en vertu du NDAA


Les émeutes au Moyen-Orient sont évoquées en cour fédérale pour justifier ce qui semble être la préparation à la loi martiale...
 
La Maison Blanche a demandé à la Cour américaine du deuxième circuit d'appel de faire passer une modification d'urgence à propos d'une décision rendue la semaine dernière par un juge fédéral.  Cette décision se rapporte au pouvoir du président Obama de détenir indéfiniment des Américains sans accusation en vertu du National Defense Authorization Act (NDAA - wiki).
 
Mercredi, le 12 septembre, un juge de la Cour a rendu permanente une injonction temporaire déposée en mai dernier, laquelle interdit au gouvernement fédéral de détenir un citoyen indéfiniment, sans accusation, parce que cette mesure viole la Constitution.
 
Toutefois, lundi le 17 septembre dernier, la Maison Blanche a déposé une modification d'urgence en cour d'appel fédérale dans le but de contester la décision du juge, et de lever l'injonction permanente.  Sans cette injonction, l'administration Obama peut détenir tout Américain sans accusation, pour un temps indéterminé.
 
Un bulletin du Département de la Sécurité Intérieure a été publié vendredi dernier affimant que les émeutes au Moyen-Orient sont susceptibles d'entrer aux États-Unis.  Le gouvernement voudrait assurer la disposition du NDAA qui permet l'emprisonnement illimité, car c'est la seule mesure jugée capable de contrer d'éventuelles émeutes sur le territoire américain.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Evènements sociaux Juridique »