Etats unis : 30.000 abeilles attaquent un couple et tuent ses animaux


J'avoue avoir des questions à la lecture de cette information, comme par exemple de savoir d'ou sort le chiffre évoqué de 30.000 abeilles. J'ai peine à croire que les victimes, préoccupées par leur survie aient eu le temps ou l'envie d'en évaluer le nombre, à moins que ce ne soit les pompiers...
 
Question aussi concernant la possible manipulation de cet évènement, un éventuel début de désinformation de la part de Monsanto & consorts dans le but de les autoriser à tester de nouveaux produits sur les abeilles pour « éviter qu'un tel incident se reproduise » ? Nous le saurons certainement très bientôt. Après quelques recherches, il m'apparait évident que le comportement de ces abeilles correspond bien aux abeilles tueuses africaines. Le veilleur
 
Ce mercredi 24 juillet, un essaim d'environ 30.000 abeilles s'est attaqué violemment à un couple et à leurs animaux à Pantego dans le Nord du Texas, aux États-Unis.
 
Kristen Beauregard, une Américaine de 44 ans était en train de promener Trump son poney en compagnie de son mari lorsqu'un essaim d'abeilles géant a surgi de nulle part et a commencé à les attaquer. Comme le rapporte le Fort Worth Star-Telegram, Kristen Beauregard s'est précipité dans la piscine avec son poney pour échapper aux insectes qui les poursuivaient en les piquants.

« Á chaque fois que l'on sortait la tête de l'eau, elles nous piquaient », explique-t-elle. « Il faisait tout noir, on aurait dit que c'était la nuit, il y avait tellement d'abeilles »
, explique-t-elle en affirmant qu'elle se serait crue dans un mauvais film. Elle est finalement parvenue à rejoindre son domicile en courant. 
 
« Les abeilles me poursuivaient et allaient jusqu'à s'écraser sur les vitres »
, explique-t-elle. Le poney, lui, a tenté de se réfugier dans la cour de la maison et s'est frotté dans les buissons pour se débarrasser des abeilles. 
 
Les animaux piqués à mort
 
Appelés en renfort, les pompiers sont venus en aide aux malheureux grâce à une mousse et un équipement spécialisé pour faire fuir les abeilles. Ils ont ensuite traîné les chevaux vers un pâturage où attendaient les secouristes et les policiers. Mais malheureusement, Chip, un cheval de six ans a succombé à ses blessures et Trump le poney a été emmené vers une clinique vétérinaire où il est décédé peu de temps après. 
 
« C'était trop pour que survive n'importe quel mammifère de 113 kilogrammes »
, selon le vétérinaire qui l'a pris en charge. Cinq poules ont subi le même sort.
 
Des abeilles « tueuses » ?
 
Kristen Beauregard a quant à elle été piquée plus de 200 fois et s'en est sortie par miracle tandis que son compagnon et son chien ont également été piqués une cinquantaine de fois. Des experts sont en charge d'analyser les insectes afin de déterminer s'il s'agissait ou non d'abeilles « tueuses » originaires d'Afrique et connues pour leur comportement agressif.



Commentaires

Ajouter un commentaire


Autres articles dans la catégorie « Faits divers Environnement »